Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

21 février 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

30 septembre 2006

Al-Jazira : péninsule arabophone au milieu d'une mer médiatique occidentale


Marie-Pier Riendeau
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

Depuis le 11 septembre 2001, le nom d'une chaîne de télévision étrangère revient souvent dans l'actualité occidentale. En effet, depuis quelques années, la chaîne qatarie Al-Jazira est au coeur d'un immense débat. Elle a ses détracteurs et ses partisans, mais avant de vous faire part de leurs arguments, il est nécessaire de mieux connaître cette « CNN du monde arabe ».

Naissance d'une « opinion et son contraire »(1)

Après le coup d'État qui lui a permis de prendre le pouvoir, le cheikh Hamad Ben Khalifa El Thani décide de doter son petit pays, le Qatar, d'une chaîne de télévision panarabe. C'est ainsi, qu'en novembre 1996, est lancé Al-Jazira (la péninsule en arabe)(2). Basée à Doha au Qatar, la chaîne a rapidement pris de l'ampleur. Dès 1998, elle émet 24 heures sur 24 et, depuis, elle est captée dans plus de 35 pays à travers le monde. De plus, en 2006, devrait être lancée Al-Jazira internationale, une chaîne d'information anglophone(3). Si Al-Jazira est ce qu'elle est aujourd'hui, c'est grâce à quatre événements qui ont forgé son identité et accru sa visibilité. Les frappes américaines contre l'Irak lors de la campagne « Renard du désert », en 1998, le déclenchement de la deuxième Intifada, en 2000, le 11 septembre 2001 et la guerre en Irak ont façonné la ligne éditoriale d'Al-Jazira et ont positionné la chaîne par rapport aux autres médias de la région(4).

À travers le monde, les avis divergent en ce qui a trait à la chaîne qatarie. Elle a ses opposants et ses partisans, mais elle ne laisse personne indifférent. On pourrait s'attendre à pouvoir diviser les deux clans selon leur origine géographique. Pourtant, ce qui est étonnant, c'est que cette logique n'est pas toujours respectée. La chaîne compte en effet des détracteurs en sol arabe et des partisans en Occident.

Opposition sans consensus

On peut faire deux catégories avec les opposants à Al-Jazira. D'un côté on retrouve ceux qui trouvent que la chaîne est à la solde des terroristes en général et d'Al-Qaida en particulier(5). L'État hébreux trouve la chaîne qatarie beaucoup trop encline à la cause des Palestiniens (6), alors que les États-Unis ne cessent de la critiquer pour ses prétendus liens avec le mouvement terroriste d'Ossama Ben Laden. Pour tenter de minimiser l'impact d'Al-Jazira en sol américain, Al-Hurra, une chaîne de télévision arabe anglophone, a été créée en 2004(7). De plus, selon le journal britannique Daily Mirror, lors d'une conversation avec le Premier ministre britannique Tony Blair, le Président américain George W. Bush aurait exprimé son désir de bombarder le siège d'Al-Jazira à Doha.

De l'autre côté, il y a aussi ceux qui trouvent qu'Al-Jazira ne défend pas assez les intérêts arabes. La Syrie et l'Autorité palestinienne affirment que la chaîne est à la solde des sionistes(8). Certains pensent même qu'elle serait une création américaine(9).

Adhésion modeste

Les appuis à Al-Jazira sont plus rares, certes, mais il n'y a pas de contradictions flagrantes au sein de ce groupe. Pour Rageh Omaar, ex correspondant vedette de la BBC World, la chaîne qatarie a « brisé le monopole occidental »(10). De plus, de l'avis de plusieurs, Al-Jazira a apporté de la fraîcheur dans le monde médiatique arabe : « Al-Jazira peut s'enorgueillir d'avoir radicalement modifié [...] le paysage audiovisuel du monde arabe, que ce soit dans la manière de rapporter en direct les événements marquants dans le monde, de pousser plus loin les horizons du reportage et de l'enquête ou d'ouvrir la porte à des débats d'idées »(11).

Qu'elle soit à la solde des terroristes ou des sionistes, Al-Jazira a su faire sa place dans le monde médiatique arabe, mais aussi dans le reste de la planète. Avec l'arrivée prochaine de sa version anglaise, plusieurs journalistes et politiciens auront un nouvel outil, certes imparfait, mais existant, pour tenter de comprendre les réalités arabes et musulmanes.

Notes

(1) Slogan de la chaîne Al-Jazira

(2) AL JAZEERA, « About Al Jazeera », [En ligne], [hyperlien] 5D7F956E-6B52-46D9-8D17-448856D01CDB.htm, (page consultée le 28 septembre).

(3) LANGLOIS, France-Isabelle, « Dans les coulisses d'al-Jazira », Le Devoir, 29 juillet 2006, p. e7.

(4) EL OIFI, Mohammed, « L'effet Al-Jazira », Politique étrangère, automne 2004, p. 657-658.

(5) MOUQALLAD, Diana, « La "neutralité professionnelle" d'Al-Jazira », Courrier international, 13 juillet 2005, p. 11.

(6) LANGLOIS, France-Isabelle, « Dans les coulisses... », p. e7.

(7) OIFI, Mohammed, « L'effet Al-Jazira », p. 657-658.

(8) HIRST, David, « La télévision arabe qui dérange », Le Monde Diplomatique, août 2000, p. 8.

(9) LANGLOIS, France-Isabelle, « Dans les coulisses... », p. e7.

(10) BURRELL, Ian, « En direct de la BBC à Al-Jazira », Courrier international, 29 juin 2006, p. 42.

(11) ITANY, Hussam, « Tous les maux d'Al-Jazira », Courrier international, 1er décembre 2005, p. 37.



Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Coupe du Monde 2022 au Qatar : le côté sombre du football international
>novembre 2017


Le Qatar, un petit pays avec beaucoup de pression
>octobre 2017


Qatar : un financement controversé au terrorisme
>mars 2015


L'arbre qui cache la forêt
>octobre 2014


Émir du Qatar à 33 ans
>septembre 2013


Al-Jazira : péninsule arabophone au milieu d'une mer médiatique occidentale
>septembre 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016