20 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

30 septembre 2006

La polémique de Benoît XVI


Caroline Falcao
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

août
2014
Annonce d'un cessez-le-feu mettant fin à un conflit dans la bande de Gaza

novembre
2012
Annonce d'un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas

janvier
2005
Élection de Mahmoud Abbas à la présidence de l'Autorité palestinienne

novembre
2004
Décès de Yasser Arafat

septembre
2000
Début d'un deuxième soulèvement (intifada) en Palestine

octobre
1998
Signature des accords de Wye Plantation entre Israël et l'Autorité nationale palestinienne

janvier
1996
Élection de Yasser Arafat à la présidence de l'Autorité palestinienne

septembre
1993
Signature d'un accord de paix israélo-palestinien à Washington

novembre
1988
Proclamation de la création d'un État palestinien

décembre
1987
Début d'un soulèvement dans la bande de Gaza et en Cisjordanie

juin
1982
Déclenchement de l'offensive israélienne « Paix en Galilée » au Liban

avril
1975
Déclenchement d'une guerre civile au Liban

novembre
1974
Premier discours de Yasser Arafat devant l'Assemblée générale des Nations unies

mai
1964
Création de l'Organisation de libération de la Palestine

avril
1950
Annexion de la Cisjordanie et proclamation du Royaume hachémite de Jordanie

Le 12 septembre 2006, le pape Benoît XVI, Josef Ratzinger de son prénom, s'est rendu à l'université de Ratisbonne, en Allemagne, pour y prononcer un discours. À titre d'introduction, il a cité « quelques mots d'un dialogue du XIVe siècle dont l'interlocuteur chrétien, l'empereur byzantin Manuel II Paléologue, présente, d'une façon brutale, incompréhensible pour nous, à l'interlocuteur musulman, le problème du rapport entre violence et religion (1) ». Ce lien, plus ou moins direct, entre l'Islam et la violence fut suffisant pour enflammer le monde musulman.

Une vague de réactions

Effectivement, les propos du pape ont provoqué de vives réactions dans le monde musulman, qu'il s'agisse de manifestations et d'une effigie du pape brûlée au Cachemire pakistanais (2), de protestations en Turquie, où certains ont exhibé une banderole sur laquelle on lisait « Soit il présente ses excuses, soit il ne vient pas », en rapport à la visite du pape prévue dans ce pays en novembre (3), d'une mobilisation dans les grandes villes du Pakistan (4) ou de l'arrêt de relations diplomatiques entre le Vatican et le Maroc (5).

Néanmoins, c'est en Irak et en Palestine que les effets se sont le plus fait sentir. Plusieurs milliers de partisans du Hamas, parti politique à la tête de l'Autorité palestinienne, ont exprimé leur indignation le 22 septembre. Réunis en Cisjordanie, les protestataires ont défilés au son de slogans tels que « Pape, tu ne connais rien à l'Histoire (6) ». Des manifestations ont également eu lieu à Jérusalem. De plus, plusieurs églises orthodoxes de Gaza, ont été attaquées (7). Du côté de l'Irak, des manifestants se sont réunis le 18 septembre à Bassora, dans le sud du pays, et ont brûlé des drapeaux américains et allemands, ainsi qu'une représentation du souverain pontife (8).

Mentionnons également la Somalie, pays est-africain, où une religieuse italienne a été tuée sur son lieu de travail le 17 septembre par un groupe armé non identifié. Il est impossible d'affirmer avec certitude que ce meurtre est en lien avec la polémique entourant les propos du pape, néanmoins, la veille de l'attaque, un responsable musulman avait invité les Somaliens à se venger (9).

Réparation des dommages

Le pape a d'abord rompu le silence le 17 septembre depuis sa résidence d'été de Castel Gandolfo, en Italie. Ainsi, à la fin de la prière de l'Angélus dominical, Benoît XVI a exprimé sa tristesse devant l'effet qu'a provoqué son discours du 12 septembre. Il n'a cependant présenté aucune excuse, affirmant avoir été mal compris par le monde musulman (10). Voyant que la colère des musulmans ne tarissait pas, le prélat a une fois de plus exprimé ses regrets le 20 septembre devant plus de 20 000 fidèles au Vatican. Ce dernier écrit ainsi une page de l'histoire, car c'est la première fois qu'un pape se soumet à une « double rectification publique de ses propos (11) ». Finalement, le 25 septembre, le pape a réunit les émissaires de plus de vingt pays à majorité musulmane, dont l'Irak, le Pakistan et l'Iran, ainsi que ceux de la Ligue arabe et de la Côte d'Ivoire. Il a prononcé un discours invitant les représentants à travailler ensemble afin de calmer le jeu. Pour certains, cette rencontre fut très satisfaisante, mais d'autres en sont sorti perplexe (12).

Plus de deux semaines après l'incident, la poussière n'est toujours pas complètement retombée. En effet, plusieurs membres de la communauté musulmane souhaitent encore voir le pape prononcer des excuses officielles à leur égard (13).




Références:

1-TINCQ, Henri. « Le pape souhaite un dialogue « positif et autocritique » avec les religions », Le Monde, vendredi 22 septembre 2006, p. 5.

2-AGENCE FRANCE-PRESSE. « Cachemire pakistanais: une effigie du pape brûlée par des manifestants », La Presse, 18 septembre 2006, [s.p.].

3- ASSOCIATED PRESS. « Des manifestants demandent au pape de présenter ses excuses », La Presse, 19 septembre 2006, [s.p.].

4- AP. « Mobilisation faible mais virulente au Pakistan », La Presse, 22 septembre 2006, [s.p.].

5- TINCQ, Henri. Le pape souhaite un dialogue... op.cit.

6- AGENCE FRANCE-PRESSE. « Des milliers de partisans du Hamas manifestent en Cisjordanie contre le pape », La Presse, 22 septembre 2006, [s.p.].

7- Ibid.

8- [S.A]. « Du Maghreb à l'Indonésie, des réponses contrastées », Le Monde, 19 septembre 2006, p.4.

9- [S.A.]. « Une religieuse catholique et son garde du corps ont été assassinés en Somalie », Le Monde, mardi 19 septembre 2006, p. 4.

10- TINCQ, Henri. « Le pape « attristé » par la réaction des musulmans », Le Monde, 19 septembre 2006, p.4.

11- TINCQ, Henri. Le pape souhaite un dialogue... op.cit.

12- [S.A.]. « Le pape tente d'éteindre la polémique avec les Musulmans », Les Échos, 26 septembre 2006, p.20.

13- Ibid.

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Peace to Prosperity workshop: un coup d'épée dans l'eau?
>octobre 2019


Le conflit israélo-palestinien, toujours d'actualité en 2016
>février 2016


La gouverne de Mahmoud Abbas à bout de souffle ?
>janvier 2015


Autorité palestinienne : Hamdallah est-il l'homme de la situation ?
>octobre 2013


La Palestine membre des Nations unies?
>octobre 2011


Proche-Orient : des négociations de paix encombrées d'obstacles
>février 2010


La Palestine sous le poids des divisions
>novembre 2009


Conflit armé entre Palestiniens
>février 2008


« Bon anniversaire Arafat » : une triste tournure en Palestine
>novembre 2007


La Conférence d'Annapolis : un nouvel essai pour la paix au Proche-Orient
>novembre 2007


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019