Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

15 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

30 January 2018

Violence et criminalité en Jamaïque : une affaire de pouvoir?


Alexandre Marion
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

October
1983
Débarquement de troupes américaines à la Grenade

December
1982
Signature de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer

La violence et la criminalité sont des caractéristiques très préoccupantes en Amérique latine. En effet, selon le mémoire de maîtrise de Martine l'Heureux de l'Université de Sherbrooke, intitulé « Entre violence politique et violence criminelle : le cas du crime organisé en Amérique latine », un très haut taux de criminalité et un fort sentiment d'insécurité sont apparus avec le processus de transition des États latins vers la démocratie qui s'est enclenché dans les années 1980-1990 (1). Ces études ont permis de découvrir qu'une tendance à la hausse s'est développée au niveau de la délinquance et de la sécurité publique entre 1993 et 2013. Les homicides sont notamment qualifiés d'« épidémie » et seraient « hors de contrôle (2) ».

Des hauts et des bas en Jamaïque

Un des cas les plus évidents est celui de la Jamaïque. Un nouveau premier ministre est élu en février 2016 et des promesses ont été faites. Plusieurs sont cependant irréalisées près de deux ans après, notamment l'instauration d'une institution spécialisée dans les droits humains (4). De plus, les organismes non-gouvernementaux (ONG) locaux décrivent les moyens utilisés par le gouvernement comme insuffisants, selon ce que rapporte Amnistie internationale dans son rapport annuel sur la Jamaïque (5). Il y est notamment question du niveau de la violence faite aux femmes et aux filles ou de tout ce qui touche au droit des enfants et à la place des minorités sexuelles. Par exemple, plusieurs mineurs sont maintenus en détention selon des motifs plus que douteux et pendant des périodes dépassant celles autorisées par la loi, et ce, dans des conditions considérées inhumaines (6).

Toutefois, selon Reporters sans frontières, la Jamaïque se classe 8e en 2017 au niveau de la liberté de presse (7), un classement inchangé vis-à-vis de l'année précédente. De plus, la Jamaïque est maintenant classée comme un pays à revenu moyen supérieur par la Banque mondiale (8). Le chômage est également passé de plus de 14 % en 2015 à 11,3 % vers juillet 2017 (9), ce qui démontre une amélioration de l'économie. Considérant que la Jamaïque maintient une augmentation assez constante de sa démographie avec une population atteignant près de 2,9 millions de personnes en 2016, ce sont des signes encourageants (10).

Les gangs contre le gouvernement

Malgré une diminution des homicides qui avoisine les 35 % entre 2009 et 2012 (11), la Jamaïque détient toujours un des taux les plus élevés en Amérique (12). En 2012, ce taux était de près de 40 homicides pour 100 000 personnes (13). Malgré une nette amélioration par rapport aux 62,4 homicides pour 100 000 habitants de l'année 2005, ces chiffres demeurent très préoccupants (14). En dépit d'une diminution générale des homicides commis par la population, les statistiques d'Amnistie internationale indiquent 101 homicides commis par la police en 2015. Un chiffre atteignant 111 en 2016 (15). Ainsi, il semble que cette baisse ne fut pas généralisée.

En effet, la violence et la criminalité en Jamaïque sont encore des sujets très chauds dans l'actualité. Dès le début de l'année 2018, l'état d'urgence a été décrété par le premier ministre Andrew Holmes après une recrudescence des crimes violents qui met « en danger la sécurité publique (16) ». Le chômage et le faible revenu des individus pouvaient être parmi les causes de cette situation, mais comme mentionné ci-haut, ceux-ci se sont améliorés de façon constante depuis 2012, ce qui les exclut partiellement de l'équation.

Ainsi, la présence des gangs apparait comme une forte cause de la criminalité et de la violence. Toutefois, les affrontements en 2010 contre Christopher « Dudus » Coke, un baron de la drogue, ont mis un point au clair : les gangs semblent avoir l'appui des civils (17). Ils agissent à titre de « Robin des bois (18) », dans l'optique où ces gangs maintiennent une certaine sécurité dans les quartiers qu'ils contrôlent (19).

Ce type de contrepouvoir vient soulever une difficulté du système jamaïcain. Selon le site internet de son cabinet, le gouvernement jamaïcain semble majoritairement aborder le problème de criminalité et de violence au moyen de réformes au ministère de la Sécurité nationale et d'états d'urgence (20). Plusieurs idées sont proposées, mais les élus seront-ils en mesure de les appliquer devant le pouvoir des gangs? Cette question sera à suivre lors des prochaines années.




Références:

(1) L'HEUREUX, Martine, Entre violence politique et violence criminelle : le cas du crime organisé en Amérique latine, Sherbrooke, Centre de Documentation de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l'Université de Sherbrooke, 2014, page 3.

(2) Loc. Cit.

(4) AMNESTY INTERNATIONAL, « Jamaïque », https://www.amnesty.org/fr/countries/americas/jamaica/ (Page consultée le 23 janvier 2018)

(5) Loc. Cit.

(6) JAMAICANS FOR JUSTICE, « Children in the care of the Jamaicain State », http://jamaicansforjustice.org/whoweare/programme-... (Page consultée le 29 janvier 2018)

AMNESTY INTERNATIONAL, op. cit.

(7) REPORTERS SANS FRONTIÈRES, « Classement mondial de la liberté de la presse 2017 », https://rsf.org/fr/ranking_table (Page consultée le 29 janvier 2018)

(8) THE WORLD BANK, « World Bank Country and Lending Groups », https://datahelpdesk.worldbank.org/knowledgebase/a... (Page consultée le 29 janvier 2018)

(9) TRADING ECONOMICS, « Jamaïque - Taux de chômage », https://fr.tradingeconomics.com/jamaica/unemployment-rate (Page consultée le 29 janvier 2018)

(10) PERSPECTIVE MONDE, « Jamaïque », http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/pays/JAM/fr.html (Page consultée le 23 janvier 2018)

(11) RIBADEAU DUMAS, Laurent, « La Jamaïque entre criminalité et drogue », Géopolis, AFP, 9 avril 2015, http://geopolis.francetvinfo.fr/la-jamaique-entre-... (Page consultée le 23 janvier 2018)

(12) AMNESTY INTERNATIONAL, op. cit.

(13) UNITED NATIONS OFFICE ON DRUGS AND CRIME, « Global Study on Homicide », http://www.unodc.org/gsh/en/data.html (Page consultée le 29 janvier 2018)

(14) Loc. Cit.

(15) AMNESTY INTERNATIONAL, op. cit.

(16) LA PRESSE CANADIENNE, « Ottawa appelle à faire preuve d'une « grande prudence » en Jamaïque », Radio-Canada, 19 janvier 2018, http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1079143/jamaiq... (Page consultée le 23 janvier 2018)

(17) LEVY, Horace, « Violence chez les jeunes et le crime organisé en Jamaïque: causes et contre-mesures », CRDI, Octobre 2012, https://idl-bnc-idrc.dspacedirect.org/bitstream/ha... (Page consultée le 23 janvier 2018)

(18) PERREAULT, Mathieu, « Violences sur fond de corruption en Jamaïque », maPRESSE, 27 mai 2010, http://www.lapresse.ca/international/amerique-lati... (Page consultée le 23 janvier 2018)

(19) RIBADEAU DUMAS, Laurent, op. cit.

(20) GOVERNMENT OF JAMAICA – CABINET OFFICE, http://www.cabinet.gov.jm/current_initiatives/mini... (Page consultée le 29 janvier 2018)

Dernière modification: 2018-02-05 11:53:02

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016