20 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

30 janvier 2018

La mer Baltique : la nouvelle zone de manoeuvres militaires russo-chinoises


Anne-Marie Ouellet
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juillet
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

mars
2018
Réélection de Vladimir Poutine à la présidence de la Russie

septembre
2016
Réélection en Russie du parti Russie unie

octobre
2015
Attentat contre un avion de la compagnie russe Metrojet

janvier
2015
Chute importante du prix du baril de pétrole

juillet
2014
Écrasement d'un avion de la Malaysia Airline au-dessus du territoire ukrainien

mars
2014
Tenue d'un référendum en Crimée

février
2014
Ouverture des Jeux olympiques d'hiver à Sotchi, en Russie

mars
2012
Élection de Vladimir Poutine à la présidence de la Russie

décembre
2011
Réélection du parti Russie unie en Russie

avril
2010
Signature du traité Nouveau départ (New Start) entre les États-Unis et la Russie

mars
2008
Élection de Dmitri Medvedev à la présidence de la Russie

décembre
2007
Élection en Russie du parti Russie unie de Vladimir Poutine

juin
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

février
2007
Entente sur un éventuel démantèlement du programme nucléaire nord-coréen

septembre
2004
Dénouement d'une prise d'otages dans une école de Beslan, en Russie

mars
2004
Élection de Vladimir Poutine à la présidence de la Russie

décembre
2003
Élection du parti Russie unie en Russie

août
2000
Naufrage du sous-marin nucléaire russe K-141 Koursk

Il est d'usage que les armées russe et chinoise effectuent annuellement des manœuvres dans le Pacifique. Une nouveauté s'est toutefois présentée cette année alors que ces deux forces militaires ont installé des navires de guerre dans les eaux européennes. Cette manœuvre navale russo-chinoise effectuée le 21 juillet 2017 a semé le doute chez les membres de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) (1).

Une intervention digne d'une amitié grandissante

Cette action implique l'arrivée de trois navires militaires chinois à Baltiïsk, la principale base maritime de la Russie dans la Baltique (2). Les exercices se divisent en deux étapes. La première consiste à des exercices de feu de la Chine dans la mer méditerranéenne. La deuxième se déroule dans la mer du Japon et celle d'Okhotsk, qui est située dans le Pacifique (3). Ces exercices sont principalement des manœuvres de défense antiaérienne et anti-sous-marine (4).

Lors de cet exercice, différentes armes ont été utilisées par la Chine et la Russie. L'une d'elles est un lance-missiles de type 052D chinois, que l'on retrouve à bord des destroyers. Ces navires contiennent aussi des armements militaires tels que des missiles de croisière, des missiles antiaériens et des torpilles (5). De plus, la Chine s'est munie d'une frégate et d'un ravitailleur lors de son passage en mer Baltique (6). De son côté, la Russie a déployé deux corvettes, qui sont des petits navires de guerre, ainsi que d'autres bateaux et avions militaires (7).

Au cours des trois dernières années, la relation entre la Russie et la Chine n'a cessé de croitre. Plusieurs raisons peuvent expliquer le rapprochement entre ces deux hyperpuissances. En effet, après l'annexion de la Crimée par la Russie, les relations entre cet État et les pays occidentaux ont été plus houleuses ; la Russie s'est donc tournée vers la Chine (8). Aussi, la Russie et la Chine sont toutes les deux à la tête de l'Organisation de coopération de Shangaï, une organisation de coopération militaire et politique eurasienne. En entretenant une telle relation, qui s'est concrétisée avec ce déploiement dans la mer Baltique, la Russie et la Chine inquiètent les pays occidentaux (9).

Une inquiétude grandissante chez les pays occidentaux

Les manœuvres entreprises dans la mer Baltique par Moscou et Beijing ont été observées de près par les États européens. En raison de la relation précaire entre la Russie et une grande majorité des pays occidentaux, les essais militaires n'ont pas été bien accueillis par ces derniers.

D'un côté, Xinhua, une agence de presse chinoise, s'exprime sur le fait que la mission vise à assurer une activité économique maritime (11). D'un autre côté, les pays occidentaux se questionnent sur ce motif. En effet, ces États pensent plutôt que la raison derrière ce choix d'emplacement et d'armements par la Russie et la Chine vise à montrer leur force militaire (12).

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Soltenberg, et la présidente lituanienne, Dalia Grybauskaitè, se sont entretenus au sujet de ces essais militaires. Étant donné que la Lituanie est un pays balte et aussi un membre de l'OTAN, l'arrivée de la Russie et de la Chine près de son territoire est inquiétante (13).

Lors de leur discussion, Soltenberg a rassuré les États occidentaux en stipulant que les actions militaires qui ont lieu autour des territoires de l'OTAN sont regardées et analysées de près (14).




Références:

(1) SCHMIDT, Heike, « Exercices militaires russo-chinois au nez de l'OTAN en mer Baltique », Radio France Internationale, 24 juillet 2017, http://www.rfi.fr/europe/20170724-exercices-milita... (Consulté le 27 janvier 2018)

(2) LE FIGARO, « Manœuvres sino-russes dans la Baltique », 21 juillet 2017, http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/07/21/97001... (Consulté le 27 janvier 2018)

(3) HENG, Cui, « Military drills underscore China-Russia cooperation », Global Times, 20 juillet 2017, http://www.globaltimes.cn/content/1057302.shtml (Consulté le 27 janvier 2018)

(4) LE FIGARO, Op. Cit.

(5) BBC, « China in Baltic navy drill with Russia », 21 juillet 2017, http://www.bbc.com/news/world-europe-40682442 (Consulté le 28 janvier 2018)

(6) Loc. Cit.

(7) Loc. Cit.

(8) CONNER, Neil, « US ‘closely tracking' as Chinese navy in the Baltics for war games with Russia », The Telegraph, 21 juillet 2017, http://www.telegraph.co.uk/news/2017/07/21/us-clos... (Consulté le 28 janvier 2018)

(9) « Xi Jinping and Vladimir Putin behave like the best of buddies », The Economist, 27 juillet 2017, https://www.economist.com/news/china/21725611-susp... (Consulté le 27 janvier 2018)

(10) Loc. Cit.

(11) PARAMESWARAN, Prashanth, « China, Russia launch first military drills in Baltic Sea », The Diplomat, 26 juillet 2017, https://thediplomat.com/2017/07/china-russia-launc... (Consulté le 28 janvier 2018)

(12) THE MOSCOW TIMES, « Why Russian and Chinese warships joined forces in the Baltic Sea this week », 28 juillet 2017, https://themoscowtimes.com/articles/why-russian-an... (Consulté le 28 janvier 2018)

(13) OTAN, « Joint Press point with NATO Secreteray General Jens Stoltenberg and Lithuanian President Dalia Grybauskaitè », 20 juin 2017, https://www.nato.int/cps/su/natohq/opinions_145109... (Consulté le 28 janvier 2018)

(14) Loc. Cit.

Dernière modification: 2018-02-05 11:49:17

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Accident nucléaire : du déjà-vu en Russie
>octobre 2019


La Russie devient le deuxième plus grand exportateur d'armes au monde... et après ?
>avril 2019


La lutte pour les droits humains se poursuit en Russie, malgré le décès d'une fervente militante
>février 2019


La douce revanche de Vladimir Poutine
>février 2019


Démonstration de la puissance russe à la frontière sino-mongole
>février 2019


La traite humaine en Europe de l'Est : héritage de la chute de l'URSS
>février 2019


La Russie en quête d'influence au Moyen-Orient
>novembre 2018


Bilan du Mondial 2018 : les Bleus ne sont pas les seuls gagnants
>octobre 2018


Sommet à Helsinki : Poutine plait, Trump moins
>octobre 2018


L'Union économique eurasienne sous le spectre de la Russie
>septembre 2018


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019