12 décembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

2 avril 2019

Le Ya Ba : la drogue qui rend fou


Virginie Martin
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

octobre
2016
Décès du roi de Thaïlande, Rama IX (Bhumibol Adulyadej)

février
2014
Tenue d'élections législatives en Thaïlande

juillet
2011
Inondations destructrices en Thaïlande

décembre
2004
Tsunami dévastateur en Asie du Sud

septembre
1992
Tenue d'élections législatives en Thaïlande

novembre
1989
Création de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique

juillet
1979
Ouverture d'une conférence internationale sur les réfugiés de la mer en Asie du Sud-Est

octobre
1976
Renversement du gouvernement de Seni Pramoj en Thaïlande

octobre
1974
Promulgation d'une nouvelle Constitution en Thaïlande

novembre
1971
Coup d'État en Thaïlande

mai
1969
Affrontements interethniques en Malaisie

février
1969
Tenue d'élections législatives en Thaïlande

août
1967
Création de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est

avril
1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

septembre
1954
Création de l'Organisation du traité de l'Asie du Sud-Est

Tous les Canadiens connaissent les dangers reliés aux drogues telles que l'héroïne ou la cocaïne qui sont dans l'actualité. Par contre, il existe une multitude d'autres drogues ayant des conséquences désastreuses dont la population est peu informée. Parmi celles-ci se trouve le Ya Ba, une drogue très méconnue au Canada. En effet, nous entendons rarement parler d'elle ou de ses effets très néfastes dans les Amériques. Toutefois, cette drogue est un réel problème dans les régions d'Asie du Sud-Est, particulièrement dans une région appelée « le Triangle d'or ».

Les ravages du Ya Ba

Ya Ba appartient à la famille des métamphétamines, donc des drogues stimulantes. Il y a également souvent des traces de caféine (1). De façon générale, le Ya Ba se retrouve sous forme de pilules. La majeure partie des consommateurs de cette drogue la fument sur du papier d'aluminium ou ingèrent directement la pilule par voie orale. Elle peut toutefois être écrasée en poudre ou même injectée par intraveineuse (2). Les effets peuvent durer environ huit heures, mais ils vont parfois jusqu'à 24 heures (3).

Les adeptes du Ya Ba le consomment principalement pour ses effets stimulants semblables au speed ou à la cocaïne. Cela leur procure donc des sensations excitantes, un grand sentiment d'euphorie. Néanmoins, les effets indésirables de cette drogue sont nombreux. De façon immédiate, elle augmente les battements du cœur, l'agressivité et la transpiration. De plus, les personnes intoxiquées sont très déshydratées. Elles peuvent aussi être victimes d'une excessive confiance en soi, d'insomnie ou même d'hallucinations (4).

Lorsque la consommation devient plus fréquente, les usagers ressentent une nervosité permanente, de l'irritabilité, une perte de l'appétit, des troubles de la mémoire, de la perturbation du sommeil et un sentiment constant de persécution (5). Un des graves problèmes avec cette drogue est que la dépendance physique et mentale survient très rapidement. De plus, il faut constamment augmenter la dose pour ressentir les effets recherchés. Lorsque la consommation devient régulière et accrue, cela peut mener à des troubles dépressifs, des troubles pulmonaires et rénaux ainsi que de la paranoïa. Éventuellement, il y a des risques d'idées noires et même suicidaires (6).

En provenance du triangle d'or

À l'origine, le Ya Ba est né parce qu'il est plus facile et plus rapide à produire que les autres formes traditionnelles d'amphétamines (7). Les ingrédients qui sont requis pour la production de cette drogue sont si faciles à trouver qu'il serait possible à presque n'importe qui d'en produire dans son domicile avec simplement deux casseroles et un four (8).

Les traces de Ya Ba remontent à la Seconde Guerre mondiale, lorsque des chimistes allemands qui travaillaient pour le régime nazi ont été mandatés afin de créer cette drogue. Ceux-ci souhaitaient trouver un moyen efficace de permettre aux soldats de combattre 24 heures sur 24 (9). Le Ya Ba a donc fait son entrée dans notre ère. C'est d'ailleurs la drogue qui a connu une croissance des plus rapides dans certaines régions du monde (10). Plusieurs facteurs expliquent cette croissance, mais le plus important est économique par le simple fait que le Ya Ba soit beaucoup moins cher à produire et que la production est stable (11). Il est donc plus avantageux pour les producteurs de se lancer dans cette drogue plutôt que dans la production d'opioïdes ou même de cannabis.

La production de Ya Ba se trouve dans une région précise qui est appelée par la communauté internationale « le Triangle d'or ». Cette expression désigne la Thaïlande, le Myanmar et le Laos qui sont les principaux producteurs de cette drogue (12). Le Ya Ba est produit en majeure partie au Myanmar et est ensuite exporté vers les pays d'Asie du Sud-Est et la Chine. Le Myanmar est considéré comme le pays d'origine de la production de drogue Ya Ba. En 2015, le rapport de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (UNODC) indique qu'en 2013, 90 % de cette drogue saisie en Chine était en provenance du Myanmar (13).

Un problème grandissant en Asie du Sud-Est

Les pays d'Asie du Sud-Est sont fortement touchés par la consommation de la drogue Ya Ba. Tout d'abord, la Thaïlande est le pays où l'on retrouve le plus de cette drogue. Les saisies de drogue y sont plutôt importantes. Elles ont d'ailleurs établi un record pour l'année 2018. Les rapports fournis par l'UNODC disent que 515 millions de comprimés de méthamphétamines ont été saisis en 2018. Cela correspond à une augmentation de 17 fois les quantités de drogue saisies une dizaine d'années avant (14). En 2017 par exemple, la ville de Chiang Rai a été le centre de trafic de drogue. Les policiers thaïlandais ont intercepté environ un million de pilules de Ya Ba. Dans le même mois, il y a eu une autre saisie de plus de 100 000 pilules à Bangkok (15).

Le Bangladesh a été touché pour la première fois par le Ya Ba aux alentours de 2006. En 2016, les gardes-frontières du Bangladesh ont saisi environ 29 millions de comprimés de drogue. Il s'agit d'une augmentation équivalente à 35 fois plus que le nombre saisi en 2010 (16). La crise de réfugiés qui touche le Bangladesh actuellement rend également la situation de plus en plus difficile. La frontière entre le Bangladesh et le Myanmar permet aux réfugiés Rohingyas qui entrent au pays massivement de faire pénétrer la marchandise par le fait même (17). Les consommateurs sont également très jeunes. Les données fournies par le Département de contrôle des stupéfiants en 2014 estimaient que 88 % des consommateurs avaient moins de 40 ans et que 55 % étaient âgés entre 22 et 29 ans (18).

En ce qui concerne le Myanmar, le taux de consommation est également très problématique. Une enquête informelle menée dans le cadre de l'Organisation non gouvernementale pour la réalisation d'objectifs nationaux a permis de révéler qu'en 2002, environ 20 000 personnes dans la région de Cox's Bazar étaient toxicomanes, mais aucune sur le Ya Ba. En 2016 toutefois, 80 000 personnes étaient toxicomanes et 80 % de ces gens consommaient le Ya Ba (19). Cela démontre bien l'explosion de Ya Ba que connaissent les pays d'Asie du Sud-Est.

La drogue Ya Ba commence à faire son chemin jusqu'en Europe. Les voyageurs qui reviennent des pays d'Asie commencent à en demander dans leurs pays, ce qui pourrait potentiellement créer l'ouverture d'un marché de Ya Ba en Europe. En Grande-Bretagne, il y a d'ailleurs eu interception d'une drogue présumée être du Ya Ba à l'aéroport d'Heathrow. De plus, il y a eu une saisie de plus de 10 000 comprimés de cette drogue dans la région de Meylan, en France, et une autre saisie de Ya Ba également en Irlande (20).

La Commission mondiale sur la politique des drogues, en collaboration avec le gouvernement thaïlandais, essaie de trouver des nouvelles solutions pour maîtriser la situation au pays (21). L'UNODC ainsi que le gouvernement thaïlandais ont créé un partenariat afin de lutter contre le crime organisé. Ce programme vise l'amélioration de la gestion des frontières. De plus, l'UNODC est présent afin de soutenir les pays dans leurs efforts de prévention, de traitement et de réinsertion en ce qui concerne les usagers des drogues (22).




Références: :

1. IVERSON, KELLY, « Everything you need to know about Yaba, the `` Madness Drug `` », Culture Trip, 30 mai 2017, [En ligne], https://theculturetrip.com/asia/thailand/articles/... (page consultée le 25 mars 2019)

2. LEBIGOT, SERGE, « Yaba », Parents Contre la Drogue, 2019, [En ligne], http://www.parentscontreladrogue.com/yaba.html (page consultée le 25 mars 2019)

3. Ibid.

4. ARFOUI, MARJANE, « Les ravages de la méthamphétamine en Asie du Sud-Est », Thailande.fr, 19 janvier 2017, [En ligne], https://www.thailande-fr.com/societe/53295-ravages... (page consultée le 25 mars 2019)

5. LEBIOT, SERGE, op.cit.

Ibid.

6. Ibid.

7. DRUGS INFO, « Yaba », 2019, [En ligne] https://www.drugs-info.co.uk/drugs-index/yaba/ (page consultée le 25 mars 2019)

8. Ibid.

9. Ibid.

10. ROY, SIDDHARTHYA, « Yaba : The red pills and the Rohingya », The Diplomat, 4 juin 2018, [En ligne], https://thediplomat.com/2018/06/yaba-the-red-pills... (page consultée le 25 mars 2019)

11. Ibid.

12. DRUGS INFO, op.cit.

13. A. THOMPSON, NATHAN, « Yaba addiction : The dark sde of Bandladesh's increasing affluence », CNN, 6 août 2017, [En ligne], https://www.cnn.com/2017/08/05/asia/methamphetamin... (page consultée le 25 mars 2019)

14. UNITED NATIONS OFFICE ON DRUGS AND CRIME, « Record levels of synthetic drugs seized as prices drop across Southeast Asia », 11 mars 2019, [En ligne], https://www.unodc.org/southeastasiaandpacific/en/2... (page consultée le 25 mars 2019)

15. KOHLIDAYS, « Ya Ba, la drogue qui rend fou ! », Kohlidays Koh Samui, 2018, [En ligne], https://kohsamui.kohlidays.com/drogue-medicament-c... (page consultée le 25 mars 2019)

16. A. THOMPSON, NATHAN, « Yaba addiction : The dark sde of Bandladesh's increasing affluence », CNN, 6 août 2017, [En ligne], https://www.cnn.com/2017/08/05/asia/methamphetamin... (page consultée le 25 mars 2019)

17. ROY, SIDDHARTHYA, op.cit.

18. A. THOMPSON, NATHAN, op.cit.

19. Ibid.

20. LE DAUPHINE, « Importante saisie de Ya Ba, la `` drogue qui rend fou `` », 24 janvier 2011, [En ligne], https://www.ledauphine.com/faits-divers/2011/01/24... (page consultée le 25 mars 2019)

21. IVERSON, KELLY, op. cit.

22. UNITED NATIONS OFFICE ON DRUGS AND CRIME, « UNODC and Government of Thailand announce strategic ASEAN border management partnership », 25 février 2019, [En ligne], https://www.unodc.org/southeastasiaandpacific/en/2... (page consultée le 25 mars 2019)

Dernière modification: 2019-04-06 11:02:47

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Le Ya Ba : la drogue qui rend fou
>avril 2019


Les élections thaïlandaises sous un contrôle militaire
>mars 2019


Thaïlande : nouveau monarque, même instabilité
>février 2017


Thaïlande : la junte militaire expulse une grande partie des travailleurs cambodgiens
>octobre 2014


Élections sur fond de crise politique en Thaïlande
>mars 2014


Manifestations en Thaïlande : la famille Shinwatra au coeur des turbulences
>janvier 2014


Un été dévastateur en Thaïlande
>janvier 2012


Élection de la première femme premier ministre en Thaïlande : exploit ou chance ?
>septembre 2011


Tsunami : 5 ans après la tragédie
>janvier 2010


Thaïlande : Harry Nicolaides derrière les verrous, les journalistes sont au garde-à-vous
>février 2009


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019