20 mai 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

19 février 2019

Inde : un mur des femmes pour l'égalité déchaîne des affrontements


Gastury Chandrajegatheesan
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

août
2018
Début d’inondations dévastatrices en Inde

avril
2014
Élection en Inde d'un gouvernement dirigé par le Parti Bharatiya Janata de Narendra Modi

avril
2009
Tenue d'élections législatives en Inde

novembre
2008
Attentats terroristes à Bombay, en Inde

avril
2004
Tenue d'élections législatives en Inde

janvier
2001
Tremblement de terre dévastateur à Gujarat, en Inde

septembre
1999
Tenue d'élections législatives en Inde

mai
1998
Explosion d'une première bombe atomique par le Pakistan

février
1998
Tenue d'élections législatives en Inde

avril
1996
Tenue d'élections législatives en Inde

mai
1991
Assassinat de l'ex-premier ministre indien Rajiv Gandhi

novembre
1989
Élection d'un gouvernement du Front national en Inde dirigé par V. P. Singh

décembre
1984
Tragédie industrielle à Bhopal, en Inde

octobre
1984
Assassinat de la première ministre indienne Indira Gandhi

janvier
1980
Élection du parti du Congrès d'Indira Gandhi en Inde

octobre
1979
Attribution du prix Nobel de la paix à mère Teresa de Calcutta

mars
1977
Élection du Parti Janata en Inde

juin
1975
Proclamation de l'état d'urgence en Inde

mai
1974
Explosion d'une première bombe atomique par l'Inde

Le 1er janvier 2019, près de 5 millions d'Indiennes ont formé une chaîne longue de 620 km, un record. Elles ont érigé ce mur pour l'égalité des genres et pour défier l'interdiction aux femmes d'accéder au temple Sabarimala dans l'État du Kerala, en Inde.

Face à une coutume d'un autre temps

Le 28 septembre 2018, la Cour suprême de l'Inde lève l'interdiction pour les femmes réglées, âgées de 10 à 50 ans, d'entrer dans le temple Sabarimala. Elle se fonde sur le principe d'égalité consacrée dans la Constitution. Cette décision s'inscrit dans une suite de jurisprudences observées à travers le pays pour permettre l'égalité d'accès des femmes aux lieux de culte, comme la levée de l'interdiction pour les femmes d'entrer dans la mosquée Haji Ali [1].

En effet, le temple Sabarimala, datant du 12e siècle, interdit aux femmes réglées d'y entrer par crainte de tenter le dieu Ayyappa, qui est voué au célibat [2]. Cette coutume niant aux femmes réglées le droit d'entrer dans les lieux sacrés existe dans d'autres temples à travers le pays, mais la plupart n'interdisent l'accès que pendant les périodes de menstruation [3].

À la suite de la décision de la Cour suprême, des protestations ont lieu en faveur et contre l'accès égalitaire au temple. Entre la décision de la Cour suprême et décembre 2018, une douzaine de femmes ont voulu se prévaloir de cette levée d'interdiction, mais se sont heurtées aux fondamentalistes hindous [4].

Le 1er janvier 2019, sur appel du Parti communiste de l'Inde gouvernant l'État du Kerala, 5 millions de femmes ont formé une chaîne sur la longueur du Kerala [5]. Elle rassemblait des femmes de tous les âges et de tous les horizons pour soutenir l'accès des femmes au temple Sabarimala au même titre que les hommes. Le 2 janvier 2019, deux femmes, Bindu Ammini et Kanaka Durga, marquent l'Histoire et entrent dans le temple sous escorte policière [6]. Refoulées violemment par les fondamentalistes, le 24 décembre 2018, elles tentent à nouveau, sans préavis et tôt le matin, d'entrer dans le temple le 2 janvier pour éviter les attroupements de fondamentalistes à l'entrée [7]. Cette fois, ces derniers n'étaient ni préparés ni présents aux abords du lieu de pèlerinage.

Une confrontation idéologique, politique, et culturelle

Les fondamentalistes hindous soutenant l'interdiction sont appuyés par le Bharatya janata party (BJP), le parti identitaire indien hindou de l'actuel premier ministre, Narendra Modi. Cependant, les femmes demandant l'égalité et la décision de la Cour suprême de l'Inde sont soutenues par le Parti communiste, à la tête de l'État du Kerala [8]. Pour le BJP et Narendra Modi, il n'y a aucune atteinte à l'égalité dans l'interdiction aux femmes réglées d'entrer dans les temples, et la Cour suprême de l'Inde ne devrait pas intervenir dans la religion. Même son de cloche du côté du parti du Congrès de l'Inde. Mais pour le Parti communiste, il y a une atteinte à l'égalité [9].

Cette décision de la Cour suprême soulève d'autres enjeux comme le « triple talaq », qui consiste pour un homme musulman à répudier sa femme en répétant trois fois « talaq », ce qui équivaut à un divorce [10]. Selon Narendra Modi, dans ce cas, il y a une problématique d'égalité et de droit de la femme, alors que dans l'affaire du temple Sabarimala, il est question de tradition [11].

Le Kerala est le théâtre de violents affrontements idéologique, politique, et culturel entre les partisans de la gauche et de la droite, ainsi qu'avec la police qui tente de ramener l'ordre [12]. Le gouvernement communiste du Kerala a augmenté le déploiement de la police à travers l'État. Sur fond de campagne électorale, une crainte d'embrasement subsiste [13].

La position de la Cour suprême est fragilisée par l'absence de soutien des deux principaux partis indiens, le BJP et le Congrès indien, et par un sondage démontrant que 75 % de la population du Kerala s'oppose à la décision [14]. Cette décision est peut-être avant-gardiste. Quant aux deux femmes qui sont entrées dans le temple, l'une d'elles a été agressée par sa belle-mère et mise à la porte [15]. Après leur visite, le temple a été fermé pour le purifier [16].




Références:

[1] Sharma, Ashok, « India's top court lifts temple's ban on women who menstruate », CTV News, 28 septembre 2018, URL https://www.ctvnews.ca/world/india-s-top-court-lif... consulté le 16 février 2019

[2] Kalvapalle, Rahul, « Indian women form 620-km human chain to support equality in accessing temple », Global News, 1er janvier 2019, URL https://globalnews.ca/news/4806875/kerala-womens-w... consulté le 16 février 2019

[3] BBC News, « Sabarimala: India's Kerala paralysed amid protests over temple entry », BBC News, 3 janvier 2019, URL https://www.bbc.com/news/world-asia-india-46744142... consulté le 16 février 2019

[4] Snigdha, Poonam, « Indian women just did a remarkable thing – they formed a wall of protest », The Guardian, 3 janvier 2019, URL https://amp.theguardian.com/commentisfree/2019/jan... consulté le 16 février 2019

[5] Dhillon, Amrit, « Protests break out in India after two women enter temple », The Guardian, 2 janvier 2019, URL https://amp.theguardian.com/world/2019/jan/02/indi... consulté le 16 février 2019

[6] BBC News, « Sabarimala: Indian women make history by entering temple », BBC News, 2 janvier 2019, URL https://www.bbc.com/news/world-asia-india-46733750... consulté le 16 février 2019

[7] UR, Arya, « This is a small step to ensure equality of women in society », The Times of India, 3 janvier 2019, URL https://timesofindia.indiatimes.com/city/kochi/thi... consulté le 16 février 2019

[8] Dhillon, Amrit, op. cit.

[9] Snigdha, Poonam, op. cit.

[10] Ibid.

[11] Perrigo, Billy, « Indian Woman Who Entered Forbidden Temple Says Her Family Assaulted and Disowned Her When She Returned Home », Time, 25 janvier 2019, URL http://time.com/5513055/kanakadurga-sabarimala-hin... consulté le 16 février 2019

[12] BBC News, « Sabarimala: India's Kerala paralysed amid protests over temple entry », op.cit

[13] Snigdha, Poonam, op.cit.

[14] Ibid.

[15] Perrigo, Billy, op.cit

[16] UR, Arya, op.cit

Autres références

Babu, Ramesh, « Kerala women stage a wall to uphold gender equality, renaissance values », Hindustan Times, 1er janvier 2019, URL https://www.hindustantimes.com/india-news/kerala-w... consulté le 16 février 2019

Dernière modification: 2019-02-25 22:10:49

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Inde : la Cour suprême décriminalise enfin l'homosexualité
>février 2019


Inde : un mur des femmes pour l'égalité déchaîne des affrontements
>février 2019


Les barrages du fleuve Narmada : un défi multifacette
>février 2019


Inde et Amérique latine : vers une coopération Sud-Sud?
>novembre 2018


L'Inde : la modernité avant tout
>mars 2018


Le sida en Inde : une crise ébranlant la tradition
>novembre 2017


Visite historique du premier ministre indien en Israël
>octobre 2017


Le microcrédit en Inde : un levier contre la pauvreté à réformer
>avril 2017


Le pari risqué de la démonétisation en Inde
>février 2017


Vers une meilleure qualité de l'air à New Delhi
>février 2016


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016