Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

15 février 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

5 février 2019

Une opposition aux rêves de grandeur : les conservateurs canadiens sauront-ils faire mouche en 2019 ?


Nicolas Bourque
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

octobre
2018
Légalisation du cannabis au Canada

octobre
2015
Élection au Canada du Parti libéral de Justin Trudeau

mai
2011
Réélection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

octobre
2008
Ouverture du douzième Sommet de la Francophonie

octobre
2008
Réélection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

juin
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

janvier
2006
Élection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

juin
2004
Élection au Canada du Parti libéral de Paul Martin

novembre
2000
Réélection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

septembre
1999
Ouverture du huitième Sommet de la Francophonie

juin
1997
Réélection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

octobre
1995
Tenue d'un référendum sur la souveraineté du Québec

octobre
1993
Élection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

décembre
1992
Signature de l'Accord de libre-échange nord-américain

octobre
1992
Tenue d'un référendum au Canada sur l'entente de Charlottetown

juin
1990
Échec de l'accord constitutionnel du lac Meech au Canada

novembre
1989
Création de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique

novembre
1988
Réélection au Canada du Parti progressiste-conservateur de Brian Mulroney

septembre
1987
Ouverture du deuxième Sommet de la Francophonie

Depuis les élections fédérales de 2015, le Parti conservateur du Canada (PCC) constitue le parti d'opposition officielle face au gouvernement libéral de Justin Trudeau. Toutefois, alors que le gouvernement libéral crée de nombreux mécontents avec son déficit budgétaire important (1), son achat de pipelines désuets (2), sans mentionner le voyage raté du premier ministre en sol indien (3) ; une occasion semble se présenter pour ses rivaux conservateurs. Ainsi, en cette année 2019 d'élections fédérales, une question importante se pose : serait-il possible pour le Parti conservateur du Canada de remporter celles-ci?

Une Chambre des communes divisée

À la suite de la création du PCC en 2003, celui-ci connut une importante période de succès et de popularité. Celle-ci se manifesta particulièrement par l'obtention de 32 % des sièges lors des élections fédérales de 2004 (4). Ce succès initial fut alors suivi de deux victoires minoritaires consécutives en 2006 et 2008, puis par une importante victoire majoritaire en 2011, pour un total de trois élections consécutives remportées par le PCC mené à l'époque par Stephen Harper (5). Néanmoins, l'importante victoire des libéraux en 2015 relégua le Parti conservateur du Canada au rang d'opposition officielle (6).

En 2019, après plus de trois ans de mandat libéral, la Chambre des communes du Canada se trouve actuellement divisée entre quatre principaux partis se partageant 326 des 338 sièges disponibles.

Le premier de ces partis en importance est le parti au pouvoir, le Parti libéral du Canada (PLC). Celui-ci occupe actuellement 180 des 338 sièges disponibles (7). Le second parti en importance est le PCC qui occupe quant à lui 96 sièges, ce qui fait de lui l'opposition officielle au gouvernement du PLC (8). Quant à elle, la seconde opposition est occupée par le Nouveau parti démocratique qui détient pour sa part 40 sièges à la Chambre des communes (9). La troisième opposition est représentée par le Bloc québécois, un parti existant dans le but de promouvoir la souveraineté de la province de Québec (10) ; celui-ci occupe actuellement 10 sièges (11).

Conséquemment, la division importante de la Chambre des communes du Canada en 2019 ouvre la porte à des élections fédérales en octobre qui pourraient voir l'un des partis de l'opposition prendre sa place au sommet de la colline parlementaire.

Portrait d'un chef : le surprenant Andrew Scheer

Stephen Harper ayant démissionné de son poste de chef du parti à la suite de sa défaite en 2015, les membres du Parti conservateur arrêtèrent leur choix sur Andrew Scheer afin de le remplacer lors d'un vote tenu le 27 mai 2017 (12).

Un vétéran du parti, Andrew Scheer occupe la charge de député de la circonscription de Régina - Qu'Appelle depuis 2004 (13). Il est également important de rappeler que Scheer avait occupé la charge de président de la Chambre des communes de 2011 à 2015 au cours du dernier passage au pouvoir des conservateurs, sous la gouverne de Stephen Harper (14).

L'élection de Scheer au poste de chef du parti fut toutefois une surprise pour plusieurs, alors que le conservateur québécois Maxime Bernier, un autre vétéran du parti, était donné comme favori dans cette course à la chefferie (15).

Dans le cas où Scheer obtiendrait la victoire en octobre 2019, celui-ci promet notamment : d'éliminer la taxe du carbone imposée par l'administration actuelle (16), de rétablir l'équilibre budgétaire du Canada en deux ans de mandat (17), ainsi que de supporter les projets de pipelines permettant de connecter la production pétrolière de l'Ouest du Canada à l'Est du pays (18).

Favoris pour 2019 ?

Alors que les élections fédérales d'octobre 2019 approchent à grands pas, le modèle statistique Qc125, en date du 1er février 2019, projette une victoire du PLC avec 35,9 % du vote populaire, alors que le PCC obtiendrait 34 % des voix (19). Cette projection statistique est fort intéressante. Elle indique qu'il serait fort possible pour le Parti conservateur de remporter les élections, ou tout au moins d'augmenter significativement sa quantité de sièges.

Une faiblesse importante à laquelle le PCC devra faire face au cours des élections de 2019 est la division du vote conservateur créée par le départ de Maxime Bernier et la création d'un nouveau parti de droite par celui-ci, le Parti populaire du Canada (PPC) (20). En effet, la création de ce nouveau parti par l'ancien conservateur et rival de Scheer constitue un enjeu possible lors de la course électorale de 2019. Malgré le support relativement marginal envers le nouveau parti (de 0,8 à 1,4 %), il suffirait d'une moyenne de 1000 votes par circonscription pour le PPC afin d'affecter sérieusement les chances de victoire des conservateurs dans 7 circonscriptions (21).

En contrepartie, le PCC dispose de nombreux avantages qui pourraient faire pencher la balance électorale en sa faveur. Le premier de ces avantages est la position de Scheer sur la gestion de l'offre, ce qui lui garantit le support de l'industrie agricole du Canada (22). Le second avantage principal des conservateurs face au PLC est les résultats mitigés obtenus par le gouvernement libéral. Ces résultats se manifestent non seulement dans les budgets, mais également sur le plan diplomatique, alors que les relations du Canada avec la Chine et l'Arabie saoudite souffrent grandement de la position actuelle du gouvernement fédéral (23).

Près de 10 mois nous séparent encore des prochaines élections fédérales canadiennes. Il est fort difficile de prévoir en faveur de quel parti penchera la balance électorale. Toutefois, dans la mesure où les conservateurs de Scheer parviennent à préserver leur élan politique actuel et à garantir l'unité de leur base électorale, une victoire du PCC en automne 2019 ne serait pas improbable.




Références:

(1) Parent, Stéphane, « Le Canada creuse son déficit budgétaire à 19 milliards de dollars en réaction aux réductions d'impôt de Trump », Radio Canada, 22 novembre 2018, Url http://www.rcinet.ca/fr/2018/11/22/bill-morneau-ca... consulté le 01/02/2019

(2) Murphy, Jessica, « Trans Mountain: The billion-dollar oil pipeline Canadians own and can't build », BBC, 26 novembre 2018, Url https://www.bbc.com/news/world-us-canada-45972346... consulté le 01/02/2019

(3) Doshi, Vidhi, « India to Justin Trudeau: Stop trying so hard », The Washington Post, 23 février 2018, Url https://www.washingtonpost.com/news/worldviews/wp/... consulté le 01/02/2019

(4) Harrison, Trevor W., « Conservative Party », dans The Canadian Encyclopedia, Url https://www.thecanadianencyclopedia.ca/en/article/... consulté le 01/02/2019

(5) Ibid.

(6) The Editors of Encyclopaedia Britannica, « Conservative Party of Canada », dans Encyclopaedia Britannica, Url https://www.britannica.com/topic/Conservative-Part... consulté le 01/02/2019

(7) Chambre des Communes du Canada, « Plan de salle de la Chambre des Communes », Url https://www.noscommunes.ca/Parliamentarians/fr/floorplan... consulté le 01/02/2019

(8) Ibid.

(9) Ibid.

(10) Noël, Alain, « Bloc Québécois », dans The Canadian Encyclopedia, Url https://www.thecanadianencyclopedia.ca/en/article/... consulté le 01/02/2019

(11) Chambre des Communes du Canada, Op. Cit.

(12) Harrison, Trevor W., Op. Cit.

(13) Parti Conservateur du Canada, « Andrew Scheer », Url https://www.conservative.ca/andrew-scheer/... consulté le 01/02/2019

(14) Ibid.

(15) Bouvier-Auclair, Raphaël, « Andrew Scheer élu chef du Parti conservateur du Canada », Radio-Canada, 27 mai 2017, Url https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1036226/chef-... consulté le 01/02/2019

(16) Blatchford, Andy et Mia Rabson, « Five things to know about new Conservative leader Andrew Scheer's policies », CBC, 29 mai 2017, Url https://www.cbc.ca/news/politics/scheer-five-thing... consulté le 01/02/2019

(17) Ibid.

(18) Ibid.

(19) Qc125, « Projection pour la 43e élection fédérale canadienne », Url http://canada.qc125.com/index.htm#vote... consulté le 01/02/2019

(20) Grenier, Éric, « ANALYSIS - Months after launching his People's Party, Maxime Bernier still has a long way to go », CBC, 14 décembre 2018, Url https://www.cbc.ca/news/politics/grenier-bernier-n... consulté le 01/02/2019

(21) Ibid.

(22) Plamondon, Bob, « Can Andrew Scheer lead conservatives to success? », The Globe and Mail, 6 septembre 2018, Url https://www.theglobeandmail.com/opinion/article-ca... consulté le 01/02/2019

(23) Ibbitson, John, « Andrew Scheer looks strong at start of election year, but trap lies ahead for Tories on immigration and refugees », The Globe and Mail, 1er janvier 2019, Url https://www.theglobeandmail.com/opinion/article-an... consulté le 01/02/2019

Dernière modification: 2019-02-11 07:47:49

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Une opposition aux rêves de grandeur : les conservateurs canadiens sauront-ils faire mouche en 2019 ?
>février 2019


Un avenir incertain dans les relations canado-américaines
>octobre 2018


Markham : capitale canadienne des hautes technologies
>septembre 2018


Une guerre de l'eau anticipée entre le Canada et les États-Unis
>février 2018


La taxe carbone au Canada : les provinces de l'Ouest s'opposent
>décembre 2017


Le GIEC à Montréal pour planifier son sixième rapport : est-ce suffisant?
>octobre 2017


Un changement de couleur en Colombie-Britannique!
>octobre 2017


Le Nouveau Parti démocratique du Canada à la recherche d'un nouveau chef
>septembre 2017


Le Canada pourrait devenir une nouvelle Silicon Valley
>juin 2017


Remaniement ministériel au Canada : Trudeau se prépare à faire face à l'administration Trump
>mars 2017


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016