19 novembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

5 février 2019

Rencontre entre Xi Jinping et Rodrigo Duterte : la renaissance des relations sino-philippines


Virginie Martin
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2016
Élection de Rodrigo Duterte à la présidence des Philippines

novembre
2013
Passage du typhon Haiyan sur les Philippines

octobre
2011
Atteinte du cap des 7 milliards d'habitants sur la Terre

janvier
2001
Départ du président philippin Joseph Estrada

novembre
1989
Création de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique

février
1987
Adoption par référendum d'une nouvelle Constitution aux Philippines

février
1986
Assermentation de Corazon Aquino à la présidence des Philippines

juillet
1979
Ouverture d'une conférence internationale sur les réfugiés de la mer en Asie du Sud-Est

septembre
1972
Promulgation de la loi martiale aux Philippines

août
1967
Création de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est

novembre
1965
Élection de Ferdinand Marcos à la présidence des Philippines

septembre
1963
Proclamation de l'indépendance de la Malaisie

mars
1957
Décès du président philippin Ramon Magsaysay

avril
1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

septembre
1954
Création de l'Organisation du traité de l'Asie du Sud-Est

Le président chinois Xi Jinping est arrivé aux Philippines mardi le 20 novembre 2018. Ce voyage représente sa première visite d'État officielle dans ce pays. La rencontre entre Xi Jinping ainsi que le président philippin Rodrigo Duterte s'est déroulée dans la capitale, Manille (1).

De retour après 13 ans d'absence

La venue de Xi Jinping constitue la première visite d'État d'un président chinois depuis les 13 dernières années. Elle marque le début d'une possible nouvelle relation entre les deux pays. Cet avenir semble positif depuis l'élection qui a placé au pouvoir Rodrigo Duterte en 2016 (2). Depuis 2013, les relations entre les deux étaient à leur plus bas à cause du procès intenté par les Philippines contre la Chine ayant pour cause la mer de Chine méridionale (3).

Les problèmes liés à la mer de Chine méridionale étaient d'ailleurs le sujet principal des discussions. Il s'agit d'une zone qui est revendiquée notamment par la Chine, mais également par ses voisins tels que le Vietnam, l'Indonésie et les Philippines. La Chine avait commencé des installations militaires et des constructions comme des ports et des pistes d'atterrissage (4). L'objectif est de contrôler cette région de la mer qui offre de grands avantages stratégiques : « les eaux regorgent de poissons, un tiers du commerce maritime mondial y transite, et sous ce plancher océanique se trouveraient d'importantes réserves de gaz et de pétrole (5) ».

La rencontre entre les deux pays a laissé sous-entendre une certaine amitié entre les deux pays. Cette réunion a toutefois provoqué plusieurs manifestations. En effet, plusieurs citoyens philippins sont sortis dans la rue pour exprimer leur mécontentement envers les investissements des Chinois. De nombreux paysans considèrent que les ententes prises par les deux pays sont inéquitables envers les Philippines. Ceux-ci sont d'avis que les accords ne profitent qu'aux Chinois et que ceux-ci ne respectent pas les intérêts philippins (6).

D'ailleurs, un sondage réalisé avant l'arrivée du président chinois démontrait que 84 % des Philippins sont contre l'inaction du gouvernement en ce qui concerne la mer de Chine (7). Néanmoins, lors de la rencontre entre les deux présidents, ceux-ci ont négocié sur le partage des ressources que peut apporter la mer de Chine méridionale. Les négociations sont à continuer pour trouver un terrain d'entente en ce qui concerne l'exploration conjointe du pétrole et du gaz dans les eaux (8). Les deux pays se sont entendus pour : « faire de la mer de Chine méridionale une mer de paix, d'amitié et de coopération (9) ».

Lors de son passage, le président Xi Jinping a également rencontré la présidente de la Chambre des représentants des Philippines ainsi que le président du Sénat. Celui-ci a interpellé les organes législatifs de la Chine et des Philippines à travailler en étroite collaboration pour améliorer les relations entre les deux pays (10).

Progression rapide des relations

Avant l'élection de Rodrigo Duterte en 2016, la Chine était déjà le deuxième partenaire commercial des Philippines. En 2015, les exportations représentaient 6,17 milliards de dollars et les importations environ 11,47 milliards (11).

Depuis 2017, la Chine est devenue le plus grand partenaire commercial des Philippines. De plus, la Chine constitue la première source des importations philippines en plus d'être leur quatrième marché d'exportation (12). Les récents investissements chinois en territoire philippin ont augmenté de 67 % la même année, ce qui équivaut à 53,84 millions de dollars (13).

De plus, en 2016, le gouvernement chinois avait promis aux Philippins des investissements de 24 milliards de dollars. Toutefois, le président Xi Jinping n'a pas encore tenue sa promesse puisque la somme n'a pas été livrée. Cela commence à inquiéter plusieurs Philippins au sein du gouvernement, dont le secrétaire du budget qui souligne la lenteur des investissements chinois (14).

Malgré la lueur d'espoir que laissait entrevoir cette rencontre, notamment en raison des déclarations des deux présidents, les experts ne sont pas ravis de la façon dont l'événement a pris fin. En effet, la communauté internationale avait espoir que la réunion mènerait à des accords concrets. Cependant, la crainte de la part des Philippins par rapport aux intensions chinoises freine le processus. Il n'y a que deux accords concernant un pont et une autoroute qui ont donné des résultats concrets (15).

Revirement de situation surprenant

Depuis toujours les Philippines étaient alliées avec les États-Unis, jusqu'à l'élection de Rodrigo Duterte. Celui-ci a préféré se tourner vers la Chine comme allié potentiel. Il espère par cette nouvelle alliance pouvoir bénéficier des investissements et de l'aide chinoise pour relancer l'économie du pays (16).

Ce qui inquiète le plus les Philippins en ce moment c'est que le président Rodrigo Duterte oublie les intérêts de son pays dans ses concessions à la Chine. En effet, la vice-présidente philippine Leni Robredo a déclaré que : « l'amitié bilatérale "ne devrait pas nuire aux intérêts de notre peuple et de notre nation" (17) ». Elle ajoute également qu'elle a quelques craintes quant à la souveraineté de son pays.

Depuis l'arrivée au pouvoir de Rodrigo Duterte, celui-ci a permis une amélioration des relations entre la Chine et les Philippines. Il reste cependant beaucoup de chemin à faire pour que les avantages soient mutuels. Actuellement, les Philippins craignent que les Chinois aient beaucoup plus d'avantages dans les accords qui ont été convenus.

La Chine souhaite également collaborer avec les Philippins pour améliorer ses relations avec l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN). Le président Rodrigo Duterte peut donc compter sur l'appui de Xi Jinping pour conserver un rôle important en tant que pays coordonnateur dans cette alliance (18).




Références:

1. DARDARD, MARIANNE, « La rencontre Rodrigo Duterte-Xi Jinping réchauffe les relations sino-philippines », RFI, 20 novembre 2018, [En ligne], http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20181120-rencontr... (page consultée le 5 février 2019)

2. XINHUA, « La Chine et les Philippines intensifient leurs relations en matière législative », Le Courrier du Vietnam, 21 novembre 2018, [En ligne], https://www.lecourrier.vn/la-chine-et-les-philippi... (page consultée le 5 février 2019)

3. Ibid.

4. FORGET, ANGÉLIQUE, « Pékin montre ses muscles en mer de Chine méridionale, Taïwan s'inquiète », RFI, 26 décembre 2017, [En ligne], http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20171226-pekin-re... (page consultée le 5 février)

5. Ibid.

6. DARDARD, MARIANNE, « Philippines : manifestations à Manille contre la visite de Xi Jinping », RFI, 20 novembre 2019, [En ligne], http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20181120-philippi... (page consultée le 5 février 2019)

7. Ibid.

8. LEMAÎTRE, FRÉDÉRICK ET PEDROLETTI, BRICE, « La Chine cherche le soutien des Philippines pour avancer ses pions en mer de Chine », Le Monde, 21 novembre 2018, [En ligne], https://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2018... (page consultée le 5 février 2019)

9. KE, GAO ET LIU, YISHUANG, « La visite de Xi Jinping aux Philippines, une étape importante pour les relations bilatérales encore plus fortes », French People, 19 novembre 2018, [En ligne], http://french.peopledaily.com.cn/Chine/n3/2018/111... (page consultée le 5 février 2018)

10. XINHYA, op.cit.

11. DE GRANDI, MICHEL, « L'argent chinois débarque aux Philippines », Les Echos, 16 mars 2017, [En ligne], https://www.lesechos.fr/16/03/2017/lesechos.fr/021... (page consultée le 5 février 2018)

12. KE, GAO ET LIU, YISHUANG, op.cit.

13. Ibid.

14. CHANDRAN, NYSHKA, « The Philippines' pivot toward China has yet to pay off, as Manila awaits promised funds », CBNC, 23 novembre 2018, [En ligne], https://www.cnbc.com/2018/11/23/chinese-investment...

15. HEYDARIAN, RICHARD, « Philippines – China – after the rainbow, more rain », Asian Review, 4 décembre 2018, [En ligne], https://asia.nikkei.com/Opinion/Philippines-China-... (page consultée le 5 février)

16. KOLLER, FRÉDÉRIC, « Les Philippines pivotent vers la Chine », Le temps, 20 octobre 2016, [En ligne], https://www.letemps.ch/monde/philippines-pivotent-vers-chine (page consultée le 5 février)

17. CHANDRAN, NYSHKA, op.cit.

18. XINHUA, « Xi Jinping souhaite que la Chine et les Philippines donnent "un nouvel avenir" à leurs relations », 19 décembre 2018, [En ligne], http://french.xinhuanet.com/2018-11/19/c_137617681.htm (page consultée le 5 février 2019)

Dernière modification: 2019-02-11 07:50:51

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Philippines : une parité en devenir?
>novembre 2019


L'échec « caché » du référendum philippin
>février 2019


Rencontre entre Xi Jinping et Rodrigo Duterte : la renaissance des relations sino-philippines
>février 2019


Duterte réussit à écarter une autre adversaire aux Philippines
>septembre 2018


Philippines : lutter contre la drogue ou contre les droits humains?
>octobre 2017


Philippines : la lutte controversée de Duterte contre la drogue
>février 2017


L'économie des Philippines : une pente ascendante en 2015
>janvier 2016


Philippines : le début d'une ère nouvelle
>septembre 2014


Une paix possible entre le gouvernement philippin et le MILF ?
>octobre 2011


Décès d'un emblème de la démocratie aux Philippines
>septembre 2009


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019