21 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

12 février 2019

Le Canada comme meneur en Lettonie


Gabrielle Blais
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

avril
2003
Annonce de l'adhésion de dix pays à l'Union européenne

Depuis 2014, les Forces armées canadiennes (FAC) participent à l'opération REASSURANCE en Europe centrale et en Europe de l'Est. Cette mission avait débuté lors du conflit du territoire de la Crimée, en Ukraine (1). Les militaires ont été déployés dans le cadre des mesures d'assurance et de dissuasion de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) (2). Celles-ci visaient aussi à renforcer la défense collective de l'OTAN.

En juin 2017, le Groupement tactique de la présence avancée renforcée en Lettonie, dirigé par le Canada, est mis sur pied (3). Puis, près d'un an plus tard, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, annonce le prolongement de la mission en Lettonie jusqu'en 2023 ainsi que l'augmentation du personnel militaire déployé.

Un engagement qui se poursuit

La mission canadienne de l'OTAN en Lettonie devait prendre fin en avril 2019, mais celle-ci sera prolongée de 4 ans, soit jusqu'en mars 2023 (4). En plus du prolongement, ce sont 540 militaires qui seront déployés, soit 85 de plus que prévu (5). Ces militaires, dirigés par le 2e Bataillon, The Royal Canadian Regiment, constituent une force de relève pour le 1er Bataillon, Princess Patricia's Canadian Light Infantry, dans le groupement tactique responsable de la présence avancée renforcée de l'OTAN en Lettonie (6).

Le Canada est le dirigeant du groupement tactique, mais celui-ci est aussi composé de troupes militaires provenant de différents pays, soit; l'Albanie, l'Espagne, l'Italie, la Pologne et la Slovénie (7). Les membres des Forces armées qui sont déployées sont basés au camp Adazi, situé près de la capitale de la Lettonie, Riga (8). De plus, ce groupement tactique fait partie de la brigade d'infanterie des forces terrestres de la Lettonie (9).

En plus des soldats, ce déploiement comprend « du personnel d'état-major, une compagnie d'infanterie avec véhicules blindés légers, des policiers militaires et du soutien logistique et aux communications (10) ». Cette mission coûte 134 millions de dollars par année (11).

Le Canada mène le déploiement en Lettonie en tant que pays-cadre (12). D'ailleurs, celui-ci entretient une très bonne relation avec le pays hôte. En effet, le Canada a été le premier pays du G7 à reconnaître le rétablissement de l'indépendance de la Lettonie en 1991 et aussi un des premiers pays à ratifier son adhésion à l'OTAN en 2004 (13).

Au sein de l'Alliance

Le Canada est un membre fondateur de l'OTAN, qui a été établie en 1949, après la Seconde Guerre mondiale. Les FAC collaborent étroitement avec l'OTAN pour rétablir la paix et la sécurité dans les régions en conflit (14). Celles-ci assurent la stabilité ainsi que la sécurité et participent activement à plusieurs missions de l'OTAN.

Le bataillon dirigé par le Canada en Lettonie est l'une des stratégies de l'OTAN visant à augmenter la présence de l'Alliance dans la région, et à renforcer la sécurité dans les pays baltes (15). Malgré le fait que le Canada n'atteint pas le seuil de 2 % du produit intérieur brut (PIB) en dépenses militaires, sa participation aux opérations militaires est non négligeable.

En effet, le premier ministre Trudeau avait profité de sa visite à la base militaire d'Adazi pour souligner l'importance du rôle du Canada dans la mission en affirmant que : « Le rôle qu'assume le Canada à titre de dirigeant du groupement tactique en Lettonie témoigne de son engagement envers l'Alliance de l'OTAN ainsi qu'envers la Bosnie, le Kosovo, l'Afghanistan et la Libye (16). » La visite du premier ministre Trudeau est la première visite bilatérale d'un premier ministre canadien en Lettonie, alors que le pays célèbre son centenaire (17). Le premier ministre de la Lettonie, Maris Kucinskis, a aussi qualifié l'annonce du Canada de « cadeau parfait à la Lettonie à l'occasion du centenaire (18)».

Dissuasion ou provocation ?

Selon le lieutenant-colonel canadien Philipe Sauvé, ce déploiement constitue une mission d'entrainement, dont l'objectif est de maintenir la paix et prévenir les conflits (19). Il affirme également que la présence des militaires a un but de dissuasion. L'ambassadeur de la Lettonie au Canada, Karlis Eihenbaums, ajoute que : « C'est un important déploiement de solidarité des membres de l'OTAN pour les communautés européennes. Ça renforce la sécurité de la région baltique et de la Pologne (20).»

Lors de sa visite, à quelques jours du sommet de l'OTAN, le premier ministre Trudeau a saisi l'occasion pour réaffirmer l'engagement de son pays envers l'OTAN (21). Mais plus encore, l'annonce du prolongement de la mission était aussi « une tentative de calmer la mauvaise humeur et les frustrations grandissantes du président des États-Unis, Donald Trump, concernant l'OTAN et la participation du Canada aux efforts de l'OTAN (22)». En effet, plusieurs pays membres, incluant le Canada, subissent les foudres de Trump, car ceux-ci ne consacrent pas le 2 % du PIB en dépenses à la défense, tel que convenu lors du sommet de 2014 (23). Trudeau a d'ailleurs exprimé son intention de ne pas doubler le montant accordé à la défense, mais il soutient que le Canada participe autrement, notamment en envoyant des troupes.

Alors qu'une partie de la population de la Lettonie se sent rassurée par la présence militaire, celle-ci n'enchante pas tout le monde. En effet, une autre partie estime ne pas avoir besoin de cette présence. À Daugavpils, une ville à 80 % russe, les habitants ne se sentent pas menacés. Ils estiment que la présence militaire est inutile et même qu'elle crée de l'anxiété et des tensions au sein de la communauté (24).

Maria Zakharova, une diplomate russe, exprime aussi son mécontentement. Elle affirme que cette mission est bâtie sous de faux prétextes. Elle ajoute que la présence militaire du Canada est perçue comme une provocation(25). Elle estime également que les militaires canadiens adoptent une position défensive et non de dissuasion, comme ils le déclarent.




Références:

(1) Jean François Néron, 150 militaires de Valcartier partent en mission pour la Lettonie, Le Soleil,10.01.2019, https://www.latribune.ca/actualites/le-fil-groupe-... , consulté le 09.02.2019.

(2) Gouvernement du Canada Forces, Opération REASSURANCE, 21.01.2019, http://www.forces.gc.ca/fr/operations-etranger/otan-ee.page , consulté le 09.02.2019.

(3) Loc.cit.

(4) Radio-Canada, Le Canada déploiera plus de militaires en mission en Lettonie, 10.07.2018, https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1111743/le-ca... , consulté le 09.02.2019.

(5) Loc.cit.

(6) 45eNord, Une première relève pour les soldats canadiens en mission de dissuasion en Lettonie, 13.01.2018, http://www.45enord.ca/2018/01/des-membres-des-forc... , consulté le 09.02.2019.

(7) Loc.cit.

(8) Radio-Canada, op.cit.

(9) Gouvernement du Canada Forces, op.cit.

(10) Défense Nationale, Des membres des Forces armées canadiennes déployés en Lettonie pour poursuivre la mission de dissuasion, 13.01.2018, https://www.canada.ca/fr/ministere-defense-nationa... , consulté le 09.02.2019.

(11) Radio-Canada, op.cit.

(12) Gouvernement du Canada, Relations Canada-Lettonie, 20.06.2018, https://international.gc.ca/world-monde/latvia-let... , consulté le 09.02.2019.

(13) Défense Nationale, op.cit.

(14) Gouvernement du Canada, Organisation du traité de l'Atlantique Nord, 07.12.2018, http://www.forces.gc.ca/fr/operations-allies-parte... , consulté le 09.02.2019.

(15) LETA, Canada to increase number of troops deployed to Latvia, 12.07.2018, https://nouveau.eureka.cc/Link/unisher1/news%c2%b7... , consulté le 10.02.2019.

(16) Teresa Wright, Mission de l'OTAN: Le Canada en Lettonie jusqu'en 2023, La Presse canadienne, 10.07.2018, https://www.lapresse.ca/actualites/politique/polit... , consulté le 09.02.2019.

(17) Loc.cit.

(18) LETA, op.cit.

(19) Jean-François Néron, op.cit.

(20) Loc.cit.

(21) Stéphane Parent, Trudeau montre du muscle en Lettonie en prévision du bras de fer au sommet de l'OTAN, 10.07.2018, http://www.rcinet.ca/fr/2018/07/10/trudeau-montre-... , consulté le 09.02.2019.

(22) Loc.cit.

(23) Loc.cit.

(24) Raymond Saint-Pierre, Tension en Lettonie, à l'arrivée de groupement tactique de l'OTAN, 05.06.2017, https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1037936/letto... , consulté le 10.02.2019.

(25) Marcia Young, Russian Diplomat Criticizing Canada's NATO Mission in Latvia, CBC Radio, 25.08.2017, https://web-b-ebscohost-com.ezproxy.usherbrooke.ca... , consulté le 10.02.209.

Autres références :

Vicki L. Morrisson, Operation REASSURANCE, Canadian Military Family Magazine, 10.10.2014, https://www.cmfmag.ca/duty_calls/operation-reassurance/ , consulté le 09.02.2019.

Chris Brown, Propaganda and provocation: Russia scoffs at Canada's Baltic War games, CBC, 26.08.2017, https://www.cbc.ca/news/world/propaganda-and-provo... , consulté le 09.02.2019.

Tom Blackwell, Russian fake-news campaign against Canadian troops in Latvia includes propaganda about litter, luxury apartments, The National Post, 20.11.2017, https://nationalpost.com/news/canada/russian-fake-... , consulté le 09.02.2019.

Dernière modification: 2019-02-18 22:14:56

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Le Canada comme meneur en Lettonie
>février 2019


Démographie des pays baltes : une situation alarmante
>novembre 2018


Laimdota Straujuma jette l'éponge et démissionne
>février 2016


Deuil national et bouleversements politiques en Lettonie
>février 2014


La Lettonie adhère à la monnaie unique
>septembre 2013


Protestations en Lettonie
>novembre 2007


Fin des négociations frontalières entre la Russie et la Lettonie
>avril 2007


Lettonie : victoire historique pour le Premier ministre sortant Aigars Kalvitis
>octobre 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019