21 août 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

29 janvier 2019

20 septembre à Salzbourg : un sommet informel pour gérer la crise du Brexit


Axel Bonato
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2016
Élection d'Alexander van der Bellen à la présidence de l'Autriche

janvier
2013
Tenue d’un référendum sur la conscription en Autriche

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

juin
1999
Tenue d'élections au Parlement européen

janvier
1999
Passage à l'euro pour onze pays de l'Union européenne

juin
1998
Création de la Banque centrale européenne

janvier
1995
Entrée de l'Autriche, la Finlande et la Suède dans l'Union européenne

juin
1986
Élection de Kurt Waldheim à la présidence de l'Autriche

novembre
1985
Ouverture du Sommet de Genève entre Mikhaïl Gorbatchev et Ronald Reagan

avril
1983
Démission du chancelier autrichien Bruno Kreisky

avril
1979
Signature d'un accord sur les tarifs douaniers et le commerce à Genève

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

octobre
1973
Ouverture à Vienne des négociations pour la Mutual and Balance Force Reduction

janvier
1972
Entrée en fonction de Kurt Waldheim au poste de secrétaire général des Nations unies

mars
1970
Élection en Autriche d'un gouvernement socialiste dirigé par Bruno Kreisky

septembre
1961
Début des travaux de l'Organisation de coopération et de développement économiques

juin
1961
Rencontre entre John F. Kennedy et Nikita Khrouchtchev à Vienne

janvier
1960
Création de l'Association européenne de libre-échange

Le 23 juin 2016 se tenait un référendum sur l'appartenance ou non du Royaume-Uni à l'Union européenne, aussi communément appelé « Brexit ». Depuis cette date, la scène politique britannique a surtout servi de vitrine aux débats sur ce sujet. L'éventualité de se retirer d'une association politique comme l'Union européenne apporte inévitablement son lot de conséquences économiques et socioculturelles. Qui plus est, avec une si faible majorité (51,9 % > 48,1 %) en faveur du départ, le gouvernement se devait d'être préparé à mettre de l'avant, soutenir et achever ladite procédure dans les meilleures conditions possibles (1).

L'Union européenne ayant comme mandat de défendre les intérêts de tous ses membres, les négociations étaient à prévoir. Lors d'une rencontre informelle tenue le 20 septembre 2018 à Salzbourg, en Autriche, les leaders des États membres de l'Union européenne se réunissaient pour discuter du sort de l'Europe. Il était notamment question d'évaluer les progrès réalisés dans les négociations avec le Royaume-Uni et de débattre de la voie à suivre (2).

Lorsque l'entêtement l'emporte sur l'urgence

La rencontre s'est déroulée sur 2 journées. Celle du 19 septembre avait essentiellement pour but de mettre les chefs de gouvernement à jour sur des enjeux comme l'immigration et la sécurité intérieure au sein des frontières européennes (3). Cependant, les négociations sur le Brexit s'affichaient indéniablement comme le point à traiter en importance. Pour se mettre dans le contexte, à moins de six mois de la date butoir du 29 mars 2019, la première ministre anglaise Theresa May n'a toujours pas réussi à faire passer d'accord avec le reste de l'Europe. Non seulement aucun accord n'a été approuvé, mais le bras de fer avec les dirigeants européens s'intensifie de plus en plus.

Si le Royaume-Uni se plaignait d'une crise au sein de l'Europe, il ne pourra certainement pas se plaindre de la clarté et de la cohésion du message que les 27 chefs ont unanimement approuvé à la suite de la rencontre de Salzbourg (4). Bien qu'une certaine crainte plane au-dessus de l'Europe face au calendrier qui arrive bientôt à échéance, nul n'était prêt à abdiquer devant les demandes de Theresa May tant qu'un accord ne respecterait pas pleinement leurs intérêts.

Dans l'autre camp, le Parti conservateur exige à l'Union européenne de faire les efforts nécessaires et de s'excuser de l'insulte faite au Royaume-Uni (5). Une épreuve de force qui pourrait mal se terminer autant d'un côté comme de l'autre si l'on se fie à l'audace de certains Britanniques qui vont jusqu'à promettre une intransigeance totale, assurant du même coup être prêts à un divorce sans accord (6).

À quelques mots de rallier tout un axe politique

Le sommet tenu à Salzbourg aura surtout permis, autant pour les Britanniques que pour le reste de l'Europe, de se rendre compte du long chemin à parcourir avant d'aboutir à un accord. En plus d'avoir témoigné d'un rejet total de son projet, Theresa May affirme avoir ressentie une profonde humiliation à l'égard de ses confrères européens. Cette évaluation de la rencontre informelle qui s'est tenue à Salzbourg est interprétée de différentes façons par les médias.

The Guardian, un journal ayant formellement supporté l'opposition travailliste, n'a pas mâché ses mots pour résumer le sommet européen (7). Selon lui, il s'agit d'un désastre, voire d'une catastrophe causée par une première ministre qui n'est plus la femme de la situation (8).

L'idée reste la même dans les médias habitués de défendre les intérêts conservateurs. Par contre, ils s'abstiennent d'utiliser des mots aussi crus pour résumer l'affaire. Dans The Telegraph, un journal fortement influencé par la haute hiérarchie conservatrice, on se limite à comparer l'affront du 20 septembre dernier à une défiance du leadership de Mme May (9). Le journal ne dénie toutefois pas qu'il soit probablement trop tard et que le Parti conservateur a jusqu'à présent échoué dans sa mission qui est de quitter l'Europe dans les meilleures conditions possibles.

Comme quoi, la rencontre informelle du 20 septembre dernier à Salzbourg a pu rapprocher les extrêmes du spectre politique britannique. Sur ce plan, celui-ci n'est qu'à quelques glissements sémantiques d'être en parfait accord.




Références:

(1) Le Monde avec AFP et Reuters, Les résultats du référendum donnent le Brexit vainqueur, Le Monde, publié le 24 juin 2016, https://www.lemonde.fr/referendum-sur-le-brexit/ar... consulté le 26 janvier 2019

(2) Conseil de l'Union européenne, Réunion informelle des chefs d'État ou de gouvernement, 19-20/9/2018, Réunions Conseil européen, mise à jour le 11 décembre 2018, https://www.consilium.europa.eu/fr/meetings/europe... consulté le 26 janvier 2019

Ibid.

(3) Ibid.

(4) Collomp Florentin, Brexit : cinq raisons pour lesquelles les Britanniques veulent nous quitter, Le Figaro, publié le 18 février 2016, http://www.lefigaro.fr/international/2016/02/17/01... consulté le 26 janvier 2019

(5) Bernard, Philippe, Brexit : retour à Londres douloureux pour Theresa May, Le Monde, publié le 22 septembre 2018, https://www.lemonde.fr/europe/article/2018/09/22/r... consulté le 26 janvier 2019

(6) Ibid.

(7) Editorial, The Guardian view : Britain needs a new direction, Britain needs Labour, The Guardian, publié le 1er mai 2015, https://www.theguardian.com/commentisfree/2015/may... consulté le 27 janvier 2019

(8) Quinn, Ben, Humiliation and disaster: how the UK press covered May's Salzburg ordeal, The Guardian Brexit, publié le 21 septembre 2018, https://www.theguardian.com/politics/2018/sep/21/h... consulté le 21 janvier 2019

(9) Capurro, Daniel, Foster, Peter, A week from hell: How Theresa May's Panorama positivity turned to humiliation in Salzubrg, The Telegraph, publié le 21 septembre 2018, https://www.telegraph.co.uk/politics/2018/09/21/we... consulté le 28 janvier 2019

Dernière modification: 2019-02-04 08:19:27

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

20 septembre à Salzbourg : un sommet informel pour gérer la crise du Brexit
>janvier 2019


Décembre 2016 : entente pétrolière à Vienne teintée de scepticisme
>février 2017


L'immigration en Autriche : vers une politique de « tolérance zéro »?
>septembre 2016


Peu de surprise aux élections autrichiennes
>novembre 2013


Heinz Fischer réélu facilement président de l'Autriche
>septembre 2010


Mort de Jörg Haider : l'extrême droite autrichienne sous le choc
>novembre 2008


Il y a 25 ans : Kurt Waldheim quittait le poste de Secrétaire général de l'ONU
>novembre 2006


L'Autriche à l'heure des négociations
>octobre 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019