Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

19 février 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

4 décembre 2018

Baloutchistan : un conflit méconnu qui s'éternise


Gabrielle Crevier
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

décembre
2014
Attentat dans une école du Pakistan

mai
2011
Assassinat d'Oussama Ben Laden au Pakistan

juillet
2010
Inondations d'envergure au Pakistan

novembre
2008
Attentats terroristes à Bombay, en Inde

décembre
2007
Assassinat de Benazir Bhutto au Pakistan

octobre
2005
Tremblement de terre au Cachemire

octobre
1999
Renversement du président pakistanais Mohamad Nawaz Sharif

mai
1998
Explosion d'une première bombe atomique par le Pakistan

août
1988
Décès du président pakistanais Zia-ul-Haq

juillet
1977
Renversement du gouvernement de Zulfikar Ali Bhutto au Pakistan

décembre
1971
Proclamation de l'indépendance du Bangladesh

novembre
1970
Cyclone tropical au Pakistan oriental (Bangladesh)

mars
1969
Démission du président pakistanais Ayub Khan

août
1965
Déclenchement d'un conflit sur le Cachemire entre l'Inde et le Pakistan

avril
1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

février
1955
Signature du pacte de Bagdad

septembre
1954
Création de l'Organisation du traité de l'Asie du Sud-Est

juillet
1951
Lancement du plan de Colombo

janvier
1948
Entrée en vigueur de l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce

Située dans le sud-ouest du pays, la province du Baloutchistan est la plus vaste du Pakistan, couvrant près de la moitié du territoire. Cependant, elle est la moins peuplée du pays, puisque environ 5 % de la population pakistanaise y réside (1). Cette province est le lieu de résidence de plusieurs groupes ethniques, dont la majorité est baloutche (2), peuple qui a sa propre culture, langue et interprétation de la religion (3).

Entre 1998 et 2011, une immigration massive s'est effectuée au Pakistan, en particulier au Baloutchistan. En effet, la population de cette province a augmenté de 139 %, dû en particulier à la guerre d'Afghanistan à laquelle des milliers de personnes ont tenté d'échapper (4). L'accueil des migrants a causé bien des conflits entre ces derniers et les citoyens baloutches (5), entre autres par rapport à la compétition accrue pour l'obtention d'un emploi (6).

Les pires conditions de vie au pays

Dans certaines régions du Baloutchistan, 96 % des habitants vivent sous le seuil de l'extrême pauvreté, c'est-à-dire avec moins de 2 $ par jour (7). Le phénomène est présent partout dans la province, même si quelques régions sont touchées plus particulièrement que les autres. Effectivement, plus de la moitié des habitants de la province vivent sous le seuil de pauvreté (8).

Des quatre provinces du Pakistan, il s'agit aussi de celle qui a le pire indice de développement humain (IDH). Il se chiffre à 0,421 (2015) et signifie un développement humain faible (9). Pour sa part, le reste du Pakistan a un IDH moyen (10). Dans plusieurs autres domaines, le Baloutchistan se démarque pour ses performances significativement inférieures au reste du pays (11).

L'accès à de l'eau potable est difficile dans cette région (12). Puisque les gens doivent s'hydrater, ils boivent fréquemment de l'eau contaminée, ce qui cause des maladies variées (13). Les enfants sont les plus touchés par ces maladies et doivent être transportés vers des centres gérés par Médecins sans frontières, un organisme très actif dans le pays (14). Les enfants sont aussi les plus touchés par la malnutrition, si bien qu'il est parfois ardu pour les médecins d'estimer leur âge (15). L'état d'urgence a d'ailleurs été déclaré dans la province par rapport à ce problème (16).

De plus, le système d'éducation baloutche est le pire au pays. Dans un rapport de la Banque mondiale, il est expliqué que cette performance est due au manque de gouvernance dans la province, mais aussi à un manque de fonds généralisé (17). L'enseignement dans les écoles publiques est élémentaire et de piètre qualité. La plupart des gens, vivant sous le seuil de la pauvreté, n'ont pas les moyens d'envoyer leurs enfants dans les écoles privées (18). Le taux d'alphabétisation se chiffre à 41 % (19). En conséquent, il est difficile de se trouver un emploi pour se sortir de la pauvreté et les jeunes filles se marient plus tôt (20).

L'un des sous-sols les plus riches d'Asie

Bien que la province soit particulièrement pauvre, elle est riche en minéraux et en gaz naturel. En effet, des dizaines de mines se trouvent sur son territoire, dont la 5e plus grande mine d'or au monde (21). De plus, le Baloutchistan fournit 80 % du pétrole utilisé au Pakistan (22).

Dans les mines, on retrouve un bon nombre de travailleurs baloutches. Les conditions de travail sont précaires et dangereuses. Plusieurs accidents se produisent chaque année, blessant et tuant des dizaines de mineurs (23). Les Baloutches peuvent parfois travailler dans les mines et sur les différents chantiers, mais ne sont que très peu inclus dans la prise de décision concernant ces ressources.

L'État pakistanais exploite les ressources naturelles dans cette province depuis de nombreuses années et engage, pour les mines, des exploitants étrangers, entre autres chinois ou canadiens (24). Pour ce qui est du pétrole, il est raffiné puis envoyé vers les autres provinces dans les régions plus riches, où il est utilisé (25). Les Baloutches ont peu accès à ces ressources, puisque le gouvernement fédéral préfère qu'elles soient envoyées vers les autres provinces.

En plus d'avoir peu de contrôle sur les ressources naturelles qui se trouvent sur le territoire, la province ne reçoit qu'une aide négligeable de la part du gouvernement fédéral. Il est estimé que seuls 12 % des profits tirés de cette exploitation sont réinvestis directement dans la province. Le reste est distribué entre les trois autres provinces pakistanaises, la grande majorité allant directement à la province du Punjab (26).

Les habitants de la province souhaitent obtenir un plus grand contrôle des richesses qui se trouvent dans leur sous-sol. Ils reprochent aussi au gouvernement son manque de support envers leur cause, puisqu'il préfère s'allier avec des étrangers qu'avec le peuple qui habite le territoire (27). Ainsi, les tensions montent depuis plusieurs années entre les deux groupes. D'ailleurs, même si l'indépendance a toujours été souhaitée par les Baloutches, des groupes armés ont commencé à faire leur apparition pour tenir tête au gouvernement (28).

Un conflit qui s'envenime

Depuis plus de 70 ans, soit depuis la création du Pakistan, les Baloutches souhaitent s'en séparer. Durant ces 70 ans, cinq insurrections ont eu lieu, chacune se déroulant sur plusieurs années. Le plus récent soulèvement date de 2004 et est toujours en cours. En effet, depuis maintenant près de 15 ans, le Baloutchistan est le théâtre d'une guerre civile.

Depuis près de 70 ans, les Baloutches se battent pour obtenir un plus grand contrôle de leur territoire, qui s'étend en Iran et en Afghanistan. Pour eux, il s'agit d'un territoire ancestral, qui leur revient de droit. La séparation du Bangladesh en 1971 a d'ailleurs renforcé l'idée d'une indépendance complète chez les Baloutches (29).

Originalement, les Baloutches souhaitaient un plus grand contrôle sur leurs ressources (30), davantage de droits politiques et l'acquisition d'une certaine autonomie (31). Bien que ces revendications soient toujours d'actualité, ils demandent désormais une sécession complète, semblable à celle qu'a obtenue le Bangladesh (32).

Dans les dernières années, le conflit s'est enflammé, alors que de plus en plus de violations des droits de l'homme sont répertoriées. On compte des centaines de pertes de vies humaines, tant du côté des sécessionnistes que de l'armée. Plusieurs meurent au combat, mais on répertorie aussi des assassinats, des disparitions et des exécutions, d'un côté comme de l'autre (33). Le conflit n'est d'ailleurs pas à veille de s'achever.

Le Pakistan est donc aux prises avec deux conflits sécessionnistes majeurs, l'un au Baloutchistan et l'autre au Cachemire. Même si les deux conflits ont des points communs, c'est vers le Cachemire qu'est tournée toute l'attention médiatique. Toutefois, le conflit au Baloutchistan, même s'il est méconnu et oublié, pourrait lui aussi avoir de lourdes conséquences s'il ne se règle pas.

La province n'est pas la plus peuplée ni la plus riche. Cependant, les violations des droits de l'homme constantes commencent à augmenter les tensions entre le Pakistan et les pays avoisinants, menaçant ainsi la stabilité déjà fragile de la région (34).

Médiagraphie

(1) Leclerc, Jacques, « Province du Baloutchistan », Chaire pour le développement de la recherche sur la culture d'expression française en Amérique du Nord (CEFAN), 4 février 2016, URL [hyperlien] page consultée le 28 novembre 2018

(2) Loc. Cit.

(3) Arquilliere, Maxime et al., « Le Pakistan face au droit des peuples à disposer d'eux-mêmes : le cas du Baloutchistan », Irennées, janvier 2015, URL [hyperlien] page consultée le 29 novembre 2018

(4) Shayan Lakdawalla, Muhammad, « The tricky demographics of Balochistan », Dawn, 5 avril 2012, URL [hyperlien] page consultée le 28 novembre 2018

(5) Loc. Cit.

(6) Loc. Cit.

(7) Agencies, « UNDP ranks Balochistan poorest province of Pakistan », Daily Times, 21 février 2018, URL [hyperlien] page consultée le 28 novembre 2018

(8) Fazl -E-Haider, Syed, « Poverty Ease In Balochistan, What We Can Do? », Pakistan Economist, 11 juin 2018, URL [hyperlien] page consultée le 28 novembre 2018

(9) United Nations Development Program, « Pakistan National Human Development Report », 2017, URL [hyperlien] page consultée le 28 novembre 2018

(10) Loc. Cit.

(11) Tasneem, Nadia, « Balochistan: The Curse of Natural Resources », The Balochistan Point, 13 août 2015, URL [hyperlien] page consultée le 28 novembre 2018

(12) Fazl-E-Haider, Syed, Op. Cit.

(13) Loc. Cit.

(14) Aziz, Shaista, « Pakistan : "nulle part chez soi" », Médecins sans frontières, 8 juin 2015, URL [hyperlien] page consultée le 28 novembre 2018

(15) Loc. Cit.

(16) Staff correspondant, « Health minister declares nutrition emergency in Balochistan », Dawn, 26 novembre 2018, URL [hyperlien] page consultée le 28 novembre 2018

(17) Banque mondiale, « Pakistan: Addressing Poverty and Conflict through Education in Balochistan », 25 octobre 2018, URL [hyperlien] page consultée le 28 novembre 2018

(18) Nadeem, Fajar, « Illiteracy in Balochistan », Voices of Balochistan, 28 février 2018, URL [hyperlien] page consultée le 28 novembre 2018

(19) Loc. Cit.

(20) Gul Muhammad, Munaj, « Children in Balochistan Living with a Sword Hanging Over their Heads », Balochistan Voices, 15 décembre 2016, URL [hyperlien] page consultée le 28 novembre 2018

(21) Arquilliere, Maxime et al., Op. Cit.

(22) Loc. Cit.

(23) Shah, Hussain et Reuters, « 13 people have died in a blast in a coal mine in Quetta », Saama, 13 août 2018, URL [hyperlien] page consultée le 29 novembre 2018

(24) Arquillère, Maxime et al., Op. Cit.

(25) Baloch, Imbad, « Balochistan: Rich In Natural Resources And Poor In Living Conditions », The Balochistan Point, 23 février 2015, URL [hyperlien] page consultée le 29 novembre 2018

(26) Unrepresented Nations and Peoples Organization (UNPO), « Balochistan », 5 avril 2018, URL [hyperlien] page consultée le 29 novembre 2018

(27) Loc. Cit.

(28) Hindustan Times, « The attack on China's consulate is more about Balochistan », 26 novembre 2018, URL [hyperlien] page consultée le 29 novembre 2018

(29) Wilkens, Ann, « The Crowded-Out Conflict: Pakistan's Balochistan in its fifth round of insurgency », Afghanistan Analysts Network, 16 novembre 2015, URL [hyperlien] page consultée le 29 novembre 2018

(30) International Crisis Group, « Pakistan : the Worsening Conflict in Balochistan », 14 septembre 2006, URL [hyperlien] page consultée le 29 novembre 2018

(31) Global Security, « Balochistan Insurgency », 9 juillet 2018, URL [hyperlien] page consultée le 29 novembre 2018

(32) Al Jazeera, « Balochistan: Pakistan's other war », 9 janvier 2012, URL [hyperlien] page consultée le 26 novembre 2018

(33) Siddique, Abubakar, « Assassinations Mark Worsening Conflict In Balochistan », RadioFreeEurope RadioLiberty, 28 décembre 2010, URL [hyperlien] page consultée le 29 novembre 2018

BBC News, « Balochistan war: Pakistan accused over 1,000 dumped bodies », 28 décembre 2016, URL [hyperlien] page consultée le 29 novembre 2018

(34) Rashid, Ahmed, « Why we should worry about Balochistan », BBC, 20 janvier 2011, URL [hyperlien] page consultée le 29 novembre 2018



Dernière modification: 2018-12-10 07:56:21

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Baloutchistan : un conflit méconnu qui s'éternise
>décembre 2018


Élections fédérales au Pakistan : progrès et controverse
>octobre 2018


Élections au Pakistan : la violence encore au rendez-vous
>octobre 2018


Le peuple pakistanais pleure la mort d'Asma Jilani Jahangir
>septembre 2018


Smog au Pakistan : une situation environnementale inquiétante
>mars 2018


Climat extrêmement tendu sur la frontière indo-pakistanaise
>novembre 2016


Attentat au Pakistan : la lutte au terrorisme n'est toujours pas gagnée
>septembre 2016


Visite de Xi Jinping au Pakistan : un nouveau corridor économique s'ouvre
>septembre 2015


Le Baloutchistan : une région au coeur des grands intérêts asiatiques
>novembre 2014


Le Pakistan encore secoué par une attaque terroriste
>septembre 2014


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016