16 septembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

28 novembre 2018

Démographie des pays baltes : une situation alarmante


Jean-François Eddie
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

avril
2003
Annonce de l'adhésion de dix pays à l'Union européenne

Le déclin du taux de fécondité et l'augmentation de l'espérance de vie ont entrainé la diminution d'une population vieillissante en Lituanie, en Lettonie et en Estonie. Bien qu'un tel bilan démographique soit répandu au sein des pays européens, les taux d'émigration particulièrement élevés des pays baltes ont intensifié le problème. Soumis à une pression démographique constante de la part des pays voisins, les États baltes ont de la difficulté à contrer cet enjeu.

Taux de fécondité inquiétant

Depuis une trentaine d'années, les États baltes sont marqués par un faible taux de fécondité. Entre 1990 et 2018, la population de la Lituanie est passée de 3 696 034 à 2 876 475 d'habitants (1). Durant la même période, la Lettonie est passée de 2 664 632 à 1 929 938 habitants, et l'Estonie de 1 565 242 à 1 306 788 (2). Ces baisses importantes sont, conjointement avec plusieurs facteurs, le résultat d'un indice de fécondité inférieur au niveau nécessaire de remplacement de 2,1 enfants par ménage (3).

Avec la chute de l'Union soviétique en 1991, les États baltes ont subi une grave crise sociale : « beaucoup de gens ont vu une détérioration dans leur niveau de vie. L'aide gouvernementale pour les garderies a diminué, et les subventions sur les produits pour enfants ont été éliminées (4) ». Simultanément, le nombre de mariages annuel diminue depuis une vingtaine d'années, alors que l'indice de fécondité des États baltes varie entre 1,3 et 1,7 enfant (5).

Le cas de la Lettonie est particulièrement frappant, alors que l'indice de fécondité est passé de 1,45 en 2008 à 1,18 en 2010 (6). Bien que la situation reste critique, l'accroissement naturel s'est légèrement amélioré au cours de la dernière décennie grâce aux politiques appliquées par chaque gouvernement national.

L'accroissement d'une population dépendante

Par ailleurs, les États baltes comptent parmi les pays les plus vieillissants du monde. Entre 1994 et 2016, l'espérance de vie est passée de 66 à 77 ans en Estonie, de 65 à 74 en Lettonie, et de 68 à 74 en Lituanie (7). Même si ces chiffres sont en dessous de la moyenne européenne, les pays de la Baltique se démarquent de leurs voisins (Russie 70 ans, Ukraine 71 ans, Biélorussie 70 ans) (8).

Le processus de vieillissement a été accentué par l'émigration de la population en âge de travailler. D'après un rapport des Nations unies en 2009, tous les gouvernements des États baltes considéraient que le vieillissement de leur population était une préoccupation majeure (9). Il est important de comprendre que ces transformations ont des conséquences fondamentales sur l'économie des trois pays.

Avec le vieillissement de la population, il y a relativement plus de personnes qui ont besoin des prestations de retraite et des soins de santé. Cela entraine un taux d'imposition plus élevé pour la main-d'œuvre actuelle qui est en diminution. La combinaison de l'augmentation des dépenses gouvernementales et de la baisse des recettes fiscales est nocive pour l'économie des pays de la Baltique, et rien n'indique que le vieillissement accéléré de la population s'atténue (10). D'après Eurotas, près de 23 % de la population balte sera dans la catégorie des personnes âgées d'ici 2030 (11).

Des voyages aller simple

Les problèmes reliés à un faible indice de fécondité et au vieillissement de la population sont répandus au sein de la zone euro. Toutefois, la crise migratoire que connaissent les États baltes rend le pronostic démographique déplorable. L'effondrement de l'Union soviétique et la reconquête de l'indépendance politique dans les États baltes ont radicalement bouleversé le comportement migratoire. Depuis 1990, les trois pays ont un taux de migration négatif (12).

La libre circulation des ressortissants au sein de l'Union européenne, la crise économique de 2008 et les mauvaises conditions de vie sont à la source de l'émigration massive des populations baltes (13). La grande majorité des émigrants sont attirés par les conditions de travail nettement avantageuses des pays voisins. À titre d'exemple, un Lituanien qui émigre en Norvège a la possibilité de gagner mensuellement entre 8 000 et 12 000 litas (entre 2 300 et 3 500 euros), soit près de 8 à 12 fois le salaire minimum lituanien (14).

Par ailleurs, l'absence de partenaires économiques en Estonie, une législation du travail restrictive jumelée à une protection sociale défaillante en Lettonie ainsi que la corruption chronique en Lituanie sont des facteurs qui nuisent lourdement à l'attrait économique (15). Les pays de la Baltique ont donc énormément de difficulté à trouver le juste milieu pour attirer eux-mêmes des travailleurs étrangers, tout en répondant aux demandes d'une population vieillissante.

Contrer l'inévitable

Les nombreux problèmes que génèrent un faible accroissement naturel et une émigration massive ont plongé les États baltes dans un climat socio-économique instable. L'ouverture des frontières et le déclin démographique sont aujourd'hui d'une telle ampleur que certains experts se questionnent sur la viabilité des pays de la Baltique. « À ce rythme, dans une cinquantaine d'années, la Lettonie pourrait cesser d'être une nation (16) », déclarait Otto Ozols, un journaliste et chef-d'antenne letton. Afin de ralentir la cadence, la Lituanie, la Lettonie et l'Estonie ont instauré de nouvelles politiques depuis quelques années.

De fait, les pays baltes offrent tous des prestations de maternité généreuses dans le but de favoriser l'accroissement naturel. En Estonie, il est désormais possible pour les nouvelles mères d'obtenir jusqu'à 20 semaines de maternité rémunérées (17). Le Parlement letton a également révisé ses politiques en matière de double citoyenneté pour les individus d'ascendance lettone ayant émigré (18). Ces changements favorisent et facilitent un éventuel retour en sol letton.

Néanmoins, les changements démographiques que connaissent les pays baltes sont d'une telle ampleur que les politiques implantées ne peuvent à elles seules contrer la fluctuation négative. Les populations vieillissantes, par exemple, « ont peu de chances de devenir beaucoup plus jeunes, car la baisse du taux de natalité découle d'une série de mutations économiques et culturelles courante dans les sociétés modernes (19) ».

Il n'est pas surprenant que les scénarios de dépeuplement prévalent encore dans les décennies à venir, la Lituanie et la Lettonie ayant conjointement depuis 1990 la perte de population la plus élevée d'Europe (20). Puisqu'il est peu probable que ces tendances s'inversent, les dirigeants des pays baltes se concentrent sur l'atténuation de la crise démographique en cours.




Références:

(1) WORLD FACTBOOK ARCHIVES. « The World Factbook : net migration rate », Central Intelligence Agency, [En ligne], 2017, https://www.cia.gov/library/publications/the-world... (Page consultée le 11 novembre 2018).

(2) Loc. Cit.

(3) Loc. Cit.

(4) RAGOZIN, Leonid. « Europe's depopulation time bomb is ticking in the baltics », Bloomberg, [En ligne], 20 avril 2018, https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-04-20... (Page consultée le 11 novembre 2018).

(5) ZNOTINS, Ilmars. « In the baltics, emigration and demographic decline », Stratfor Worldview, [En ligne], 20 juillet 2013, https://worldview.stratfor.com/article/baltics-emi... (Page consultée le 11 novembre 2018).

(6) Loc. Cit.

(7) Loc. Cit.

(8) WORLD FACTBOOK ARCHIVES, Op. Cit.

(9) ZVIDRINS, Peteris. « Depopulation in the baltic states », Research Gate, [En ligne], 14 mai 2015, externalfile:drive-745a09366491d639e78d7377fef8410... (Page consultée le 11 novembre 2018).

(10) JACOB, Antoine. « La Lituanie ne parvient pas à endiguer son émigration », La Croix, [En ligne], 21 octobre 2016, https://www.la-croix.com/Monde/La-Lituanie-parvien... (Page consultée le 11 novembre 2018).

(11) ZVIDRINS, Peteris, Op. Cit.

(12) WORLD FACTBOOK ARCHIVES, Op. Cit.

(13) AGENCE FRANCE PRESSE. « La Lettonie sous la menace d'un désastre démographique », France 24, [En ligne], 22 juin 2012, https://www.france24.com/fr/20120522-lettonie-immi... (Page consultée le 11 novembre 2018).

(14) AGENCE FRANCE PRESSE. « Un désastre démographique menace la Lettonie, victime d'une fuite de cerveaux », Le Point, [En ligne], 21 juin 2012, https://www.lepoint.fr/societe/un-desastre-demogra... (Page consultée le 11 novembre 2018).

(15) Loc. Cit.

(16) SANDER, Gordon. « Latvia, a disappearing nation », Politico, [En ligne], 1 juin 2018, https://www.politico.eu/article/latvia-a-disappear... (Page consultée le 11 novembre 2018).

(17) ZNOTINS, Ilmars, Op. Cit.

(18) Loc. Cit.

(19) Loc. Cit.

(20) ZVIDRINS, Peteris, Op. Cit.

Autres références

ANTONENKO, Oxana. « Refugees frustrated and trapped in chilly Baltic states », BBC, [En ligne], 4 juillet 2017, https://www.bbc.com/news/world-europe-40479224, (Page consultée le 11 novembre 2018).

BOREAL, Jaseur. « En Europe, les États baltes sont leaders des statistiques de perte de population en 2012 », Lettonie-Francija, [En ligne], 28 décembre 2015, https://www.lettonie-francija.fr/lettonie-et-litua... (Page consultée le 11 novembre 2018).

CHARREL, Marie. « Les pays baltes peinent à rattraper le niveau de vie de la zone euro », Le Monde, [En ligne], 11 août 2011, https://www.lemonde.fr/economie/article/2016/08/11... (Page consultée le 11 novembre 2018).

DÉCARIE, Augustin. « La menace géopolitique russe pour les pays baltes », Huffington Post Québec, [En ligne], 1 avril 2018, https://quebec.huffingtonpost.ca/monde68/la-menace... (Page consultée le 11 novembre 2018).

KOWALCZYK, Michal. « Les pays baltes sont-ils toujours des ‘Tigres économiques' », Financial Observer, [En ligne], 4 août 2017, https://visegradpost.com/fr/2017/08/04/les-pays-ba... (Page consultée le 11 novembre 2018).

LUCAS, Edward. « The fall and rise and fall again of the baltic states », Foreign Policy, [En ligne], 21 juin 2009, https://foreignpolicy.com/2009/06/21/the-fall-and-... (Page consultée le 11 novembre 2018).

MATHIAS, Emmanuel. « Les économies baltes. D'une Union à l'autre », Le Courrier des pays de l'Est, vol. 1048, no. 2, 2005, pp. 4-14.

SIPAVICIENNE, Andréa. « Évolution de la population et problèmes démographiques en Lituanie », Persée, [En ligne], 1992, https://www.persee.fr/authority/70188, (Page consultée le 11 novembre 2018).

Dernière modification: 2018-12-03 07:56:43

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Le Canada comme meneur en Lettonie
>février 2019


Démographie des pays baltes : une situation alarmante
>novembre 2018


Laimdota Straujuma jette l'éponge et démissionne
>février 2016


Deuil national et bouleversements politiques en Lettonie
>février 2014


La Lettonie adhère à la monnaie unique
>septembre 2013


Protestations en Lettonie
>novembre 2007


Fin des négociations frontalières entre la Russie et la Lettonie
>avril 2007


Lettonie : victoire historique pour le Premier ministre sortant Aigars Kalvitis
>octobre 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019