19 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

28 novembre 2018

Inde et Amérique latine : vers une coopération Sud-Sud?


Emma Vacquier
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2019
Réélection en Inde d'un gouvernement dirigé par le Bharatiya Janata Party de Narendra Modi

août
2018
Début d’inondations dévastatrices en Inde

avril
2014
Élection en Inde d'un gouvernement dirigé par le Parti Bharatiya Janata de Narendra Modi

avril
2009
Tenue d'élections législatives en Inde

novembre
2008
Attentats terroristes à Bombay, en Inde

avril
2004
Tenue d'élections législatives en Inde

janvier
2001
Tremblement de terre dévastateur à Gujarat, en Inde

septembre
1999
Tenue d'élections législatives en Inde

mai
1998
Explosion d'une première bombe atomique par le Pakistan

février
1998
Tenue d'élections législatives en Inde

avril
1996
Tenue d'élections législatives en Inde

mai
1991
Assassinat de l'ex-premier ministre indien Rajiv Gandhi

novembre
1989
Élection d'un gouvernement du Front national en Inde dirigé par V. P. Singh

décembre
1984
Tragédie industrielle à Bhopal, en Inde

octobre
1984
Assassinat de la première ministre indienne Indira Gandhi

janvier
1980
Élection du parti du Congrès d'Indira Gandhi en Inde

octobre
1979
Attribution du prix Nobel de la paix à mère Teresa de Calcutta

mars
1977
Élection du Parti Janata en Inde

juin
1975
Proclamation de l'état d'urgence en Inde

Le monde moderne est divisé en deux : un Nord puissant et dominant et un Sud émergent et dominé. Néanmoins, la puissance de certains pays étant à reconsidérer, la scène internationale est, depuis plusieurs décennies, en proie à de nombreuses reconfigurations.

C'est le cas du Brésil, de la Russie, de la Chine et de l'Afrique du Sud, communément appelés les BRICS. Depuis plusieurs années, un rapprochement s'opère entre ces différentes puissances émergentes; c'est notamment le cas de la Chine avec l'Amérique latine ou de l'Inde avec l'Afrique (1). Néanmoins, en comparaison, l'Inde et le continent sud-américain n'ont pas des relations commerciales très développées (2). Les analystes s'accordent pourtant à dire que la coopération entre eux est en perpétuelle augmentation (3). En 2013, le commerce bilatéral entre l'Inde et l'Amérique latine serait passé à 42 milliards de dollars, contre quelques centaines de millions dans les années 1990 (4). Mais quels intérêts ont-ils à collaborer? Quels sont les obstacles qui empêchent l'intensification de la coopération?

Les deux partenaires sont comparables sous plusieurs aspects. L'Inde et l'Amérique latine sont toutes les deux en pleine émergence. Elles ont, chacune à leur manière, affronté la crise économique et font désormais partie des incontournables sur la scène économique internationale (5). Toutes deux sont d'anciennes colonies européennes, l'Inde était sous l'égide du Royaume-Uni alors que l'Amérique du Sud était sous le contrôle partagé des Portugais et des Espagnols. Les deux économies ont affronté les défis du développement postcolonial (6).

Le Brésil et l'Inde sont deux pays dont les ambitions se rejoignent. Ils veulent s'imposer sur la scène économique mondiale afin d'accéder à l'acquisition d'un “siège permanent dans un Conseil de sécurité réformé (7)”.

Cette communauté d'objectifs pourrait ainsi donner lieu à une entente et une coopération pérenne et bénéfique pour les deux puissances, ce qui rend d'autant plus pertinent l'analyse de ce sujet.

Deux partenaires complémentaires

Les deux zones ont effectué une spécialisation de leur industrie, en accord avec leur territoire et la formation de leur population.

L'Inde est spécialisée dans le domaine de l'ingénierie, et particulièrement dans les technologies d'informations performantes (8). L'Institut indien de technologie de l'information (IIT), école comparable à Harvard, forme des ingénieurs qui deviennent des entrepreneurs reconnus dans le monde des affaires (9). D'autres écoles forment des ingénieurs spécialisés dans la microfinance aérospatiale ou l'industrie pharmaceutique (10). L'Inde est également le cinquième producteur automobile au monde après l'Allemagne (11).

L'Amérique du Sud est quant à elle spécialisée dans l'extraction de matières minières et dans la production de produits manufacturés (12). L'extraction de pétrole constitue un véritable moteur économique dans la région. Entre 2008 et 2011, l'exportation de pétrole a d'ailleurs permis un boom économique avant que la région ne plonge dans la crise dans les années 2016 (13). Les matières premières sont en général un facteur de stabilité et de croissance dans la région. En effet, au Chili, les produits agricoles et miniers représentent 80 % des exportations et une croissance de 2 % était prévue pour 2017 (15). L'Amérique latine est également spécialisée dans l'aéronautique et les biocarburants (16).

Les deux partenaires ont des sources de richesses et des atouts bien différenciés, mais qui peuvent être complémentaires. De plus, une coopération serait indubitablement bénéfique, car elle ne serait pas basée sur de la concurrence. En tirant parti de ces complémentarités, l'internationalisation des deux zones pourrait être stimulée et la compétitivité améliorée, ce qui permettrait une montée en puissance du Sud sur la scène internationale (17).

Une coopération déjà effective

Cette complémentarité permet des échanges réciproquement enrichissants. L'Inde étant également spécialisée dans la fabrication de produits, sa demande de produits primaires et manufacturés provenant d'Amérique latine est logiquement conséquente. En 2016/17, les principaux imports de l'Inde provenant du sud du continent américain étaient « le pétrole brut (9,5 milliards de dollars), l'huile végétale (2,9 milliards), l'or et les pierres précieuses (1,7 milliard), le cuivre (1,7 milliard), le sucre brut (1 milliard) et le bois (309 millions) (18) ». En réalité, les échanges entre les deux représentaient 43 milliards de dollars en 2014/15, contre 29,7 milliards de dollars en 2015-16, ce qui constitue une baisse considérable. Néanmoins, une légère hausse est observée en 2016-17 avec 30 milliards de dollars d'échanges (19).

En outre, un nombre croissant d'entreprises indiennes commencent à investir dans la région latino-américaine. C'est le cas de Tata Consultancy Services (TCS) qui est la filiale technologique du groupe indien Tata. Déjà en 2010, celle-ci embauchait quelque 8 000 personnes en Amérique latine et prévoyait un investissement de plus de 12 milliards de dollars entre 2010 et 2012 (20). En outre, le rachat d'Arcelor par le milliardaire indien Lakshmi Mittal en juin 2006 permet d'asseoir l'influence indienne en Amérique latine et particulièrement au Brésil, ancien partenaire d'Arcelor (21).

La coopération entre les deux zones est donc déjà entamée et vouée à s'étendre si elle surmonte les quelques obstacles qui persistent depuis plusieurs années.

La persistance des obstacles à la coopération

Les tarifs douaniers peu avantageux concernant l'importation des produits d'Amérique latine par l'Inde constituent un premier obstacle. En moyenne, l'Inde taxe les importations de produits agricoles provenant d'Amérique latine à hauteur de 65 %, soit cinq fois plus que le tarif appliqué par la Chine. Cela peut en partie expliquer la prééminence des exportations latino-américaine vers la Chine. Les produits manufacturés provenant de l'Inde en direction de l'Amérique latine sont quant à eux taxés à 9,8 %. Même si ce pourcentage est moindre que celui de l'Inde, il ne se situe toujours pas dans la fourchette de 4 à 6 % prescrite par l'Organisation de coopération et de développement économiques (22).

Parallèlement, le prix du transport de marchandises (fret) est trop élevé pour que les relations commerciales s'améliorent. En effet, l'ouvrage du Département du commerce et de l'intégration intitulé L'Inde : le prochain grand partenaire de l'Amérique latine ? montre que si le coût du transport diminuait de 10 %, les importations indiennes pourraient augmenter « de 46% au Chili et de 47% en Argentine (23)». En outre, le développement de routes maritimes ou aériennes directes entre les deux pôles permettrait d'éviter le passage obligatoire par Singapour ou l'Europe et ainsi favoriser les échanges (24).

Finalement, la coopération entre les deux partenaires se fonde majoritairement sur des intérêts économiques et semble évincer des discussions une coopération politique qui permettrait de pérenniser leur relation. De surcroit, les sommets annuels réunissant les BRICS sont les seules occasions de communication qu'a l'Inde avec les pays d'Amérique du Sud (25). Les déclarations des dirigeants sur une augmentation potentielle de la coopération sont rares dans les médias, ce qui semble montrer le faible intérêt réciproque des puissances.

Pour conclure, les deux pays disposent de nombreux avantages à coopérer, notamment en raison de leur complémentarité. Néanmoins, le chemin vers une coopération d'envergure semble encore long et obstrué par de nombreux obstacles. Cependant, le mépris dont fait preuve le président américain Donald Trump depuis son élection en 2016 envers la population mexicaine ainsi que le protectionnisme commercial qu'il met en place semble pousser les pays latino-américains vers de nouveaux horizons commerciaux.




Références:

(1) Ronak D. Desai, A New Era for India-Latin America Relations?, 25.06.2015,Harvard Kennedy School Belfer Center, https://www.belfercenter.org/publication/new-era-i... consulté le 20.11.2018

(2) Ibid.

(3) Osvaldo Rosale et Mikio Kuwayama, América Latina y China e India: hacia una nueva alianza de comercio e inversión, 01.2007, https://repositorio.cepal.org/bitstream/handle/113... consulté le 18.11.2018

(4) Manish Chand,India and Latin America: It's time to tango, 12.07.2014, Ministry of External Affairs Government of India, https://www.mea.gov.in/in-focus-article.htm?23616/... consulté le 20.11.2018

(5) Géraldine Perroud, INDE / AMÉRIQUE LATINE - Construire de nouveaux scénarios, 20.12.2011, Actualatina, http://actualatina.canalblog.com/archives/2011/12/... consulté le 18.11.2018

(6) Ronak D. Desai, A New Era for India-Latin America Relations?, Op.cit.

(7) Javier Santiso, Quand l'Asie débarque en Amérique latine, 14.12.2006, Telos, https://www.telos-eu.com/fr/economie/quand-lasie-d... consulté le 20.11.2018

(8) BID, Une nouvelle étude de la BID recommande l'intensification des échanges et de la coopération entre l'Inde et l'Amérique latine, 27.07.2010, https://www.iadb.org/fr/infos/articles/2010-07-27/... consulté le 18.11.2018

(9) Actualitix, RNB par habitant (Revenu National Brut - $), 30.01.2016, https://fr.actualitix.com/pays/wld/revenu-national... consulté le 18.11.2018

(10) BID, Une nouvelle étude de la BID recommande l'intensification des échanges et de la coopération entre l'Inde et l'Amérique latine, Op.cit.

(11) Laszlo Perelstein, Automobile : l'Inde désormais 5e producteur mondial devant la Corée du Sud, 26.09.2016, La Tribune, https://www.latribune.fr/entreprises-finance/indus... consulté le 20.11.2018

(12) BID, Une nouvelle étude de la BID recommande l'intensification des échanges et de la coopération entre l'Inde et l'Amérique latine, Op.cit.

(13) JOSÉ LUIS MACHINE, Amérique Latine : l'aubaine des matières premières, 11.03.2011, Les Echos, http://archives.lesechos.fr/archives/cercle/2011/0... consulté le 20.11.2018

(14) Ibid.

(15) Julie Thoin-Bousquié, Amérique latine: laborieuse sortie de crise en 2017, 26.12.2016, L'Express, https://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-s... consulté le 20.11.2018

(16) BID, Une nouvelle étude de la BID recommande l'intensification des échanges et de la coopération entre l'Inde et l'Amérique latine, Op.cit.

(17) United Nation, India and Latin America and the Caribbean Opportunities and challenges in trade and investment relations, 29.11.11,https://repositorio.cepal.org/bitstream/h... consulté le 18.11.2018

(18) R. Viswanathan, Why It's Important for India to Trade With Latin Americ, 21.07.2017, The Wire, https://thewire.in/diplomacy/trade-india-latin-america, consulté le 20.11.2018

(19) Ibid.

(20) J. Santiso, Les nouveaux amours entre l'Asie et l'Amérique latine, 19.11.2010, La Tribune, https://www.latribune.fr/opinions/20101119trib0005... consulté le 20.11.2018

(21) Javier Santiso, Quand l'Asie débarque en Amérique latine, Op.cit.

Le Monde, Arcelor-Mittal, les enjeux d'une fusion, 28.06.2006, https://www.lemonde.fr/economie/chat/2006/06/27/ar... consulté le 20.11.2018

(22) BID, Une nouvelle étude de la BID recommande l'intensification des échanges et de la coopération entre l'Inde et l'Amérique latine, Op.cit.

(23) Ibid.

(24) Géraldine Perroud, INDE / AMÉRIQUE LATINE - Construire de nouveaux scénarios, Op.cit.

(25) Binay Prasad, India's Missed Opportunity in Latin America, 21.06.2017, The Diplomat, https://thediplomat.com/2017/06/indias-missed-oppo... consulté le 20.11.2018 Autres références

Javier Santiso, La Chine et l'Inde se renforcent en Amérique latine, 09.10.2006, Le Monde, https://www.lemonde.fr/talents-fr/article/2006/10/... consulté le 18.11.2018

Laila Porras, Croissance, inégalités et pauvreté au sein des pays émergents : le cas des BRICS, 2015, Journal Open Edition, https://journals.openedition.org/regulation/11480#tocto2n1, consulté le 18.11.2018

CGPI GROUP, Classement des pays selon leur PIB 2017 et selon leur PIB par habitant: les pays les plus riches du monde, 15.09.2018,https://www.cgpigroup.fr/blog/classemen... consulté le 18.11.2018

Sanjay Badri-Maharaj, India's Relations with the Latin America-Caribbean Region, 04.2017, Institute for Defence Studies and Analyse, https://idsa.in/system/files/opaper/op_45_latin-am... consulté le 20.11.201

Narendra Modi, PM addresses Plenary Session of St. Petersburg International Economic Forum, 02.06.2017, https://www.narendramodi.in/pm-modi-at-plenary-ses... consulté le 20.11.2018

Startup BRICS, BRICS : la guerre du e-commerce indien est déclarée avec Flipkart et Amazon http://startupbrics.com/flipkart-amazon-inde-ecommerce/, consulté le 20.11.2018

Laszlo Perelstein, Automobile : l'Inde désormais 5e producteur mondial devant la Corée du Sud, 26.09.2016, La Tribune, https://www.latribune.fr/entreprises-finance/indus... consulté le 20.11.2018

Claire Guélaud, L'Amérique latine en panne de croissance, 04.03.2015, Le Monde, https://www.lemonde.fr/economie/article/2015/03/04... consulté le 20.11.2018

Jean-Laurent Cassely, Carte: le produit le plus exporté par chaque pays du monde, 16.05.2014, Slate, http://www.slate.fr/monde/87161/carte-produit-le-p... consulté le 20.11.2018

Julie Thoin-Bousquié, Amérique latine: laborieuse sortie de crise en 2017, 26.12.2016, L'Express, https://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-s... consulté le 20.11.2018



Dernière modification: 2018-12-03 07:48:59

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Inde : la Cour suprême décriminalise enfin l'homosexualité
>février 2019


Inde : un mur des femmes pour l'égalité déchaîne des affrontements
>février 2019


Les barrages du fleuve Narmada : un défi multifacette
>février 2019


Inde et Amérique latine : vers une coopération Sud-Sud?
>novembre 2018


L'Inde : la modernité avant tout
>mars 2018


Le sida en Inde : une crise ébranlant la tradition
>novembre 2017


Visite historique du premier ministre indien en Israël
>octobre 2017


Le microcrédit en Inde : un levier contre la pauvreté à réformer
>avril 2017


Le pari risqué de la démonétisation en Inde
>février 2017


Vers une meilleure qualité de l'air à New Delhi
>février 2016


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019