4 avril 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

21 janvier 2020

Une vague de contestations violentes déclenche l'état d'urgence en Équateur


Anne-Aurélie Goulet-Raymond
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

octobre
2019
Proclamation de l’état d’urgence en Équateur

avril
2016
Tremblement de terre en Équateur

novembre
1986
Fondation de la Confédération des nations indigènes de l'Équateur

mai
1981
Décès du président de l’Équateur, Jaime Roldos Aguilera

août
1980
Signature du traité de Montevideo entre les pays de l'Alalc

avril
1979
Élection de Jaime Roldos Aguilera à la présidence de l'Équateur

février
1972
Renversement du gouvernement de Jose Maria Velasco Ibarra en Équateur

mai
1969
Création du Pacte andin

juin
1968
Élections en Équateur

novembre
1961
Chute du gouvernement de José Maria Velasco Ibarra en Équateur

février
1960
Signature du traité de Montevideo créant l'Association de libre-échange de l'Amérique latine

décembre
1959
Création de la Banque interaméricaine de développement

juin
1948
Élection de Galo Plaza Lasso à la présidence de l'Équateur

mars
1948
Création de l'Organisation des États américains

Le 3 octobre 2019, la population équatorienne se soulevait afin de contester la forte hausse du prix du carburant, contrecoup de la fin des subventions prévues dans l'accord conclu en mars entre le Fonds monétaire international (FMI) et le gouvernement équatorien. Des manifestations violentes ont éclaté partout au pays, poussant le président Lenín Moreno à déclarer l'état d'urgence et imposer un couvre-feu (1).

Escalade des manifestations

Le ressentiment des Équatoriens vis-à-vis du gouvernement de Lenín Moreno n'est pas nouveau. Alors qu'il s'était fait élire sur la base d'un programme socialiste continuant sur les traces de son prédécesseur Rafael Correa, le président a changé de stratégie en adoptant des mesures d'austérité afin d'obtenir une aide de 4,2 milliards de dollars du FMI (2).

Le mouvement de protestation a été initié par le secteur des transports, qui est le plus touché par ces hausses de prix pouvant atteindre 123 %. Il fut bientôt rejoint par d'autres groupes, notamment la Confédération des populations indigènes de l'Équateur (Conaie) (3). Le Conaie fut le fer de lance de ces manifestations et les négociations furent principalement tenues entre le gouvernement et le mouvement indigène.

Les évènements ont rapidement pris de l'ampleur, faisant sept morts, 1340 blessés et 1152 arrestations. Trois puits de pétrole en Amazonie ont également été endommagés, réduisant la distribution de brut de près de 70 % (4).

Afin de répondre à ces vagues de violences ainsi que pour rétablir l'ordre et la sécurité, le président Moreno a déclenché l'état d'urgence. Cette mesure « permet d'établir des zones de sécurité sur le territoire, de suspendre ou de limiter certains droits comme celui de libre circulation, d'imposer la censure aux médias [et] de mobiliser l'armée et la police pour assurer l'ordre public (5). » Selon la Constitution équatorienne, cet état s'applique pour 60 jours, mais peut être prolongé pour 30 jours supplémentaires (6).

Cependant, la colère des Équatoriens n'en est pas moins exacerbée, car les coupures annoncées réduisent leur pouvoir d'achat. En particulier, les classes les plus défavorisées, particulièrement les indigènes qui représentent 25 % de la population (7). Par contre, selon le FMI, ces mesures permettront sur le long terme au gouvernement équatorien d'avoir plus d'argent pour financer des projets sociaux. Sa position étant « qu'il ne faut pas encourager la consommation d'énergie, il faut plutôt chercher à la réduire. Subventionner l'énergie est une source de gaspillage, de pollution et d'iniquité (8). »

Le pétrole, premier produit d'exportation

L'Équateur est membre de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP) depuis plusieurs années, mais il s'était déjà retiré de celle-ci de 1992 à 2007 (9). Aujourd'hui, il souhaite se retirer de nouveau, car le prix du baril de pétrole a considérablement baissé depuis 2014, passant de 105,87 $ en 2013 à 40,68 $ en 2016 (10). Même si le pétrole est le premier produit d'exportation du pays, les revenus engendrés par son exploitation ont grandement diminué. Les bénéfices tirés du pétrole sont passés de 18 % du PIB en 2008 à seulement 5 % en 2017 (11). En outre, les quotas de production de l'OPEP sont assez bas, obligeant l'Équateur à produire moins de pétrole que souhaité (12). C'est pourquoi le pays vise à augmenter sa production actuelle d'environ 550 000 barils à 600 000 pour la prochaine année (13).

Avec les récentes manifestations et les dommages causés à certains puits de pétrole, l'objectif de production semble plutôt difficile à atteindre. De plus, malgré la révocation de l'état d'urgence et l'arrêt des manifestations, l'avenir semble des plus incertains, car le président, qui a finalement reculé sur sa position, devra probablement renégocier un accord avec le FMI (14).




Références: :

(1) Agence France-Presse, « Équateur: « état d'urgence » décrété face aux blocages contre le prix du carburant », La Presse, 03 octobre 2019, URL https://www.lapresse.ca/international/amerique-lat... consulté le 14/01/2020

(2) Herbecq, Jean-François et G. Kounda, « Équateur : comment la fin des subventions aux carburants a mis le feu aux poudres », Rtbf info, 09 octobre 2019, URL https://www.rtbf.be/info/monde/detail_equateur-un-... consulté le 21/01/2020

(3) Agence France-Presse, « Qui sont-ils et que veulent-ils? Le combat des indigènes équatoriens », Radio-Canada, 11 octobre 2019, URL https://ici.radio-canada.ca/espaces-autochtones/13... consulté le 21/01/2020

(4) Agence France-Presse, « Fin de la crise en Équateur, le gouvernement retire son décret polémique», Radio-Canada, 14 octobre 2019, URL https://ici.radio-canada.ca/sports/1344741/indigen... consulté le 24/01/2020

(5) Agence France-Presse, « Équateur: « état d'urgence » décrété face aux blocages contre le prix du carburant », op cit.

(6) Agence France-Presse, « Équateur: « état d'urgence » décrété face aux blocages contre le prix du carburant », op cit.

(7) Agence France-Presse, « Qui sont-ils et que veulent-ils? Le combat des indigènes équatoriens », op cit.

(8) Herbecq, Jean-François et G. Kounda, « Équateur : comment la fin des subventions aux carburants a mis le feu aux poudres », op cit.

(9) Fages, Claire, « Pétrole: l'Équateur va quitter l'OPEP », RFI, 03 octobre 2019, URL http://www.rfi.fr/emission/20191003-petrole-equate... consulté le 14/01/2020

(10) Statista, « Prix annuel moyen du pétrole brut de l'OPEP entre 1960 et 2019 », URL https://fr.statista.com/statistiques/564926/prix-a... consulté le 14/01/2020

(11) Banque mondiale, « bénéfices tirés du pétrole (pourcentage du PIB) », URL https://donnees.banquemondiale.org/indicateur/NY.G... consulté le 24/01/2020

(12) Fages, Claire, op cit.

(13) Ecuador Times, « Ecuador seeks to increase oil production to 600,000 barels in 2020», 19 novembre 2019, URL https://www.ecuadortimes.net/ecuador-seeks-to-incr... consulté le 21/01/2020

(14) Loc cit.

Autres références

Associated Press, «Équateur: offre de dialogue sur fond d'état d'urgence », Radio-Canada, 12 octobre 2019, URL https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1343766/equat... consulté le 14/01/2020

Perspective monde, Université de Sherbrooke, « Proclamation de l'état d'urgence en Équateur », URL http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... consulté le 21/01/2020

Dernière modification: 2020-01-27 07:57:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Une vague de contestations violentes déclenche l'état d'urgence en Équateur
>janvier 2020


Montée de violence en Équateur : la liberté de presse parmi les victimes
>septembre 2018


Élection présidentielle équatorienne sans Correa
>janvier 2017


Un président au goût de la majorité équatorienne
>avril 2013


Chevron rejette le verdict de culpabilité
>février 2011


Tentative de coup d'État en Équateur
>octobre 2010


Rafael Correa : premier président équatorien réélu depuis 30 ans
>septembre 2009


Le gouvernement équatorien souhaite l'expulsion d'Odebrecht
>septembre 2008


Crise en Amérique du Sud
>mars 2008


La droite équatorienne se soulève et dit non à Correa
>février 2008


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019