7 décembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

5 novembre 2019

Une légalisation du cannabis au Canada qui n'a pas causé de tempête


Simon Guillette
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

octobre
2019
Réélection au Canada d’un gouvernement libéral minoritaire

octobre
2018
Légalisation du cannabis au Canada

octobre
2015
Élection au Canada du Parti libéral de Justin Trudeau

mai
2011
Réélection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

octobre
2008
Ouverture du douzième Sommet de la Francophonie

octobre
2008
Réélection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

juin
2007
Ouverture du Sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne

janvier
2006
Élection au Canada du Parti conservateur de Stephen Harper

juin
2004
Élection au Canada du Parti libéral de Paul Martin

novembre
2000
Réélection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

septembre
1999
Ouverture du huitième Sommet de la Francophonie

juin
1997
Réélection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

octobre
1995
Tenue d'un référendum sur la souveraineté du Québec

octobre
1993
Élection au Canada du Parti libéral de Jean Chrétien

décembre
1992
Signature de l'Accord de libre-échange nord-américain

octobre
1992
Tenue d'un référendum au Canada sur l'entente de Charlottetown

juin
1990
Échec de l'accord constitutionnel du lac Meech au Canada

novembre
1989
Création de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique

novembre
1988
Réélection au Canada du Parti progressiste-conservateur de Brian Mulroney

Le Canada a officiellement légalisé le cannabis à partir du 17 octobre 2018. Cette drogue avait été ajoutée à la liste des substances interdites en 1923 sans que le moindre débat ait lieu au Parlement fédéral. Par contre, l'enjeu de la fin de sa prohibition a fait tourner bien des têtes à l'échelle internationale, pour ensuite tomber dans l'oubli (1).

Une légalisation timide dans son ensemble

La légalisation avait fait beaucoup de bruit dans les médias canadiens, mais elle est devenue marginale dans la vie des citoyens. Elle a néanmoins permis aux paliers de gouvernement au Canada de s'attaquer jusqu'à un certain point aux problèmes liés au cannabis.

Si cette loi causait bien des craintes, notamment par rapport à la consommation de cannabis dans les lieux publics et privés, les règles adoptées restreignent davantage les usagers qu'au moment de la prohibition. Elles punissent plus sévèrement la distribution aux mineurs ainsi qu'à ceux qui conduisent une automobile sous l'effet de cette drogue (2).

Aussi, plusieurs provinces ont décidé d'empêcher leurs citoyens de fumer dans plusieurs types d'endroits. Par exemple, en Nouvelle-Écosse, on ne légalise le cannabis qu'à la maison (3). Dans les provinces canadiennes, on peut supposer que malgré l'interdiction de cette drogue, les amateurs d'herbe ne se priveront pas de consommer dans des places défendues. Toutefois, il arrive souvent que des règlements nouvellement entrés en vigueur ne soient pas respectés à la lettre. Cette législation ne fait donc que peu de différence sur les lieux autorisés pour en faire usage par rapport à l'époque de la prohibition, sinon de restreindre les endroits où il est permis de le faire.

Jusqu'à ce jour, la légalisation se serait avérée efficace pour s'attaquer à la consommation de cette drogue. Les règles qui entourent la marijuana n'ont pas fait en sorte qu'il y ait davantage de fumeurs au Canada, contrairement à ce que ses détracteurs anticipaient. Dans la province de Québec, l'influence du cannabis aurait diminué pour 10,3 % des amateurs de cette drogue, si l'on se fie aux données de Statistique Canada. Malgré les craintes, il n'y a pas eu de hausse de son utilisation chez les jeunes de 15 à 17 ans. Selon Serge Brochu, un professeur au département de criminologie de l'Université de Montréal, elle a même diminué depuis la légalisation (4).

S'attaquer au marché illégal

En matière d'économie, la marijuana légale a soustrait une part des ventes du marché noir, tout en ayant un avenir potentiellement prospère. Depuis l'arrêt de la prohibition de cette substance, la zone délictueuse qui l'entoure demeure omniprésente, mais selon Statistique Canada, le produit légal s'est emparé de 30 % du secteur.

D'ici mars 2020, les ventes du cannabis légal au Québec devraient croitre de 30 % par rapport à aujourd'hui, notamment en doublant le nombre de succursales de la Société québécoise du cannabis à l'échelle provinciale (5). Ce qui est plus frappant, c'est que cet élan est observé dans le Canada en général. Le marché canadien en ce domaine a cru dans son ensemble de 116 % dans les 11 premiers mois de la légalisation (6).

Le cannabis n'est plus un enjeu

Autre aspect intéressant, cette drogue prendrait beaucoup moins de place dans les opérations policières. Par exemple, dans la ville de Mascouche, au Québec, on ne dénombre que deux arrestations en lien avec une trop grande possession de marijuana. C'est vraiment très peu, au point où le capitaine aux enquêtes de la police de Mascouche affirmait que le cannabis n'a pas été un enjeu au cours de la dernière année (7).

On pouvait aussi anticiper qu'avec un nouveau gouvernement cette herbe redeviendrait illégale, mais il n'en est rien. Même le chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer, avait déclaré qu'il autoriserait sa vente s'il est élu. Pourtant, il était en faveur de son interdiction (8).

Sa décision s'explique par le fait que la légalisation du cannabis ne semble ne pas avoir causé l'onde de choc que les citoyens canadiens avaient anticipée. De plus, malgré d'importantes pénuries de fourniture à l'échelle du Canada, la légalisation aurait contribué à lutter contre certains problèmes qui sont liés aux produits dérivés, notamment avec la diminution de la consommation en général (9).

Médiagraphie :

(1) Tattrie, Jon, Légalisation du cannabis au Canada, L'Encyclopédie canadienne, 17/10/2019, [hyperlien] consulté le 04/11/2019

(2) Loc. cit.

(3) Champagne, Vincent, Tout ce qu'il faut savoir sur les règles entourant le cannabis au pays, Radio-Canada, 17/10/2018, [hyperlien] consulté le 04/11/2019

(4) Deglise, Fabien, La légalisation du cannabis n'a pas créé d'onde de choc, Le Devoir, 17/10/2019, [hyperlien] consulté le 04/11/2019

(5) Loc. cit.

(6) BNN Bloomberg, Cannabis Canada: Pot industry added nearly $8B to GDP in August, StatCan says, 1/11/2019, [hyperlien] consulté le 04/11/2019

(7) Deglise, Fabien, op. cit.

(8) Gilmore, Rachel, Scheer says a Conservative government would keep pot legal, support pot pardons, CTV news, 27/06/2019, [hyperlien] consulté le 04/11/2019

(9) Vastel, Marie, Pénurie généralisée du cannabis au pays, Le Devoir, 09/11/2018, [hyperlien] consulté le 07/11/2019



Dernière modification: 2019-11-09 11:04:28

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Une légalisation du cannabis au Canada qui n'a pas causé de tempête
>novembre 2019


La planète s'invite… à la campagne électorale fédérale du Canada
>octobre 2019


Élections ontariennes 2018 : défaite historique des libéraux et reconstruction
>septembre 2019


Une opposition aux rêves de grandeur : les conservateurs canadiens sauront-ils faire mouche en 2019 ?
>février 2019


Un avenir incertain dans les relations canado-américaines
>octobre 2018


Markham : capitale canadienne des hautes technologies
>septembre 2018


Une guerre de l'eau anticipée entre le Canada et les États-Unis
>février 2018


La taxe carbone au Canada : les provinces de l'Ouest s'opposent
>décembre 2017


Le GIEC à Montréal pour planifier son sixième rapport : est-ce suffisant?
>octobre 2017


Un changement de couleur en Colombie-Britannique!
>octobre 2017


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019