6 décembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

29 octobre 2019

Leader d'Al-Qaïda abattu au Cachemire : la tension monte dans la région


William Falla
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2019
Réélection en Inde d'un gouvernement dirigé par le Bharatiya Janata Party de Narendra Modi

août
2018
Début d’inondations dévastatrices en Inde

avril
2014
Élection en Inde d'un gouvernement dirigé par le Parti Bharatiya Janata de Narendra Modi

avril
2009
Tenue d'élections législatives en Inde

novembre
2008
Attentats terroristes à Bombay, en Inde

avril
2004
Tenue d'élections législatives en Inde

janvier
2001
Tremblement de terre dévastateur à Gujarat, en Inde

septembre
1999
Tenue d'élections législatives en Inde

mai
1998
Explosion d'une première bombe atomique par le Pakistan

février
1998
Tenue d'élections législatives en Inde

avril
1996
Tenue d'élections législatives en Inde

mai
1991
Assassinat de l'ex-premier ministre indien Rajiv Gandhi

novembre
1989
Élection d'un gouvernement du Front national en Inde dirigé par V. P. Singh

décembre
1984
Tragédie industrielle à Bhopal, en Inde

octobre
1984
Assassinat de la première ministre indienne Indira Gandhi

janvier
1980
Élection du parti du Congrès d'Indira Gandhi en Inde

octobre
1979
Attribution du prix Nobel de la paix à mère Teresa de Calcutta

mars
1977
Élection du Parti Janata en Inde

juin
1975
Proclamation de l'état d'urgence en Inde

Le Cachemire est un territoire s'étalant sur trois pays différents, soit l'Inde, le Pakistan et la Chine. Le Cachemire indien est une province séparatiste. Elle est appuyée par le Pakistan. Cette province est de majorité islamique et elle est donc culturellement différente du reste de l'Inde.

En effet, le Cachemire est une région ayant été vendue par les Anglais « à un maharaja hindou (1) » lors de la partition de l'Empire colonial britannique en 1947 (2). Après que l'Inde ait obtenu l'indépendance, celle-ci revendique le Cachemire et, surtout, la partie qui se trouve sur son territoire (3). De son côté, le Pakistan revendique la région du Cachemire se trouvant dans le territoire indien, alors que l'Inde revendique la région du Cachemire qui se trouve en territoire pakistanais (4). Ce même conflit a causé des guerres dans le passé. Dans ce contexte de volonté indépendantiste la présence de groupes terroristes est possible. C'est ce qui explique en partie l'arrivée d'Al-Qaïda au Cachemire, dont un des leaders, Zakir Musa, a été abattu récemment.

Zakir Musa : terroriste ou héros?

Zakir Musa était un jeune islamiste de 25 ans devenu chef d'un groupe armé djihadiste associé à Al-Qaïda nommé Ansar Ghazawat al-Hind, d'après le « Front médiatique islamique mondial (5) ». Musa a été abattu le 23 mai 2019 dans le sud du Cachemire, dans un village de la région de Tral (6). Ce séparatiste se trouvait dans une maison qui a été encerclée par les militaires indiens selon un porte-parole des forces armées nationales (7). Le rebelle aurait refusé de se rendre aux militaires et aurait réagi violemment, ce qui aurait conduit à sa mort. Zakir Musa était considéré comme le terroriste le plus recherché en Inde.

À la suite de la mort de Musa, le gouvernement de l'Inde, craignant une révolte, a décidé d'imposer un couvre-feu ainsi que la coupure de certaines communications par Internet. Pourtant, un jour après l'imposition de ces mesures, il y avait déjà des confrontations entre des sympathisants de Musa et les forces de l'ordre au Cachemire (8).

Al-Qaïda veut pêcher en eau trouble au Cachemire

La raison pour laquelle Al-Qaïda aurait installé une cellule dans cette région de l'Inde, en 2014 (9), serait de faire contrepoids au groupe État islamique (EI) qui est en train de prendre de l'importance dans le sous-continent indien (10). En effet, « Le djihad au Cachemire est en phase d'éveil (11) », a déclaré le Front médiatique islamique mondial dans un communiqué repris par le centre américain spécialisé dans la surveillance de la mouvance djihadiste. Quelques-uns de ces groupes terroristes luttent pour l'indépendance du Cachemire, alors que d'autres le font pour rattacher cette région au Pakistan (12).

L'Inde contre-attaque le terrorisme

Le premier ministre de l'Inde, Narendra Modi, a dit que la menace terroriste d'Al-Qaïda était avant tout une « crise contre l'humanité (13) » et non contre un pays ou une ethnie en particulier (14).

D'autre part, le gouvernement indien demande au Pakistan de ne pas appuyer les mouvements jugés terroristes. Par exemple, lors d'un attentat suicide au Cachemire en février 2019, après que 41 paramilitaires indiens auraient été tués par un groupe islamique radical, le ministère des Affaires étrangères indien a déclaré : « Nous demandons que le Pakistan arrête de tromper la communauté internationale et prenne une action crédible et visible contre les responsables de l'attaque terroriste de Pulwama (15). »

D'autres mesures sont, par exemple, l'appel aux touristes à quitter le Cachemire ainsi que la militarisation (l6). Cette dernière est controversée. Elle peut engendrer la révolte populaire du Cachemire qui est déjà une des régions des plus militarisées au monde (17). Le gouvernement indien a également suspendu des droits juridiques spéciaux du Cachemire en 2019, ce qui a été très mal perçu par cette région séparatiste où déjà presque 70 000 personnes ont perdu la vie depuis que le conflit existe (18).

La stratégie de Modi : conforter sa base partisane

Selon Serge Granger, un professeur de l'École de politique appliquée de l'Université de Sherbrooke, le gouvernement indien, dirigé par le premier ministre Narendra Modi, prend des mesures nationalistes pour conforter sa base partisane qui lui a donné deux mandats majoritaires. Or, cette dernière juge que les problèmes au Cachemire sont causés par la minorité musulmane et qu'il faut maitriser la situation (19). Toujours selon le professeur Granger, une des intentions de l'Inde en supprimant certains droits juridiques du Cachemire, liés aux frontières, c'est de permettre à des citoyens provenant d'autres régions du pays d'aller s'installer au Cachemire pour diluer la majorité musulmane (20).

Selon le professeur Granger, l'Inde semblerait se contenter de n'avoir que la partie sur son territoire et laisserait tomber la revendication sur le reste du Cachemire, ce qui est un changement depuis plusieurs décennies.

De son côté, le Pakistan s'est montré très en désaccord avec la décision du gouvernement indien, ce qui augmente la tension entre les deux pays. Pour certains, il se peut que le Pakistan renforce son appui en armes à des Cachemiriens frustrés par le contrôle et la puissance déployée sur leur territoire par New Delhi (21). Ces rebelles radicaux pourraient s'en prendre aux unités militaires indiennes, comme dans le passé (22). Rappelons que les deux pays en conflit ont tous les deux l'arme nucléaire, ce qui représente un risque potentiel important en cas de guerre.

Médiagraphie :

1. Ulaval.ca, « Le Cachemire », URL [hyperlien] consulté le 25 /10 /2019.

2. Agence France-Presse, « L'Inde appelle les touristes à quitter le Cachemire sous tension », Le Soleil, le 2 août 2019, URL [hyperlien] consulté le 25 /10 /2019.

3. Ulaval.ca, Op. Cit.

4. Loc. Cit.

5. Radio-Canada, « Une faction terroriste liée à Al-Qaïda s'installe au Cachemire », 27 juillet 2017, URL [hyperlien] class='liendanstexte' href='/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=1585'>terroriste-al-qaida-zawahiri-cachemire, consulté le 24 /10 /2019.

6. Withnall, Adam, « India braces for Kashmir backlash as ‘most wanted' militant shot dead by security forces », Independent le 24 may 2019, URL [hyperlien] consulté le 26/10 /2019.

7. Loc. Cit.

8. Loc. Cit.

9. Radio-Canada, op. cit.

10. Loc. Cit.

11. Loc. Cit.

12. Blanchette Pelletier, Daniel, « Que cherche l'Inde en révoquant l'autonomie du Cachemire? », Radio-Canada, le 15 août 2019, URL [hyperlien] consulté le 25 /10 /2019.

13. Agence France-Presse, « Le Premier ministre indien tient tête à Al-Qaïda », La Prese.Ca, le 21 septembre 2014, URL [hyperlien] consulté le 26/10 /2019.

14. Loc. Cit.

15. Agence France-Presse, « Attentat au Cachemire : l'Inde veut « une action crédible » du Pakistan », Radio-Canada, le 19 février 2019, URL [hyperlien] consulté le 25 /10 /2019.

16. AFP, Le Soleil, Op. Cit

17. Loc. Cit.

18. Loc. Cit.

19. Blanchette Pelletier, op. cit.

20. Loc. Cit.

21. Kugelman, Michael, « L'Inde joue un jeu dangereux avec le Cachemire », Slate.fr, le 12 août 2019, URL [hyperlien] consulté le 27 /10 /2019.

22. Loc. Cit.



Dernière modification: 2019-11-06 16:45:23

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Portrait énergétique de l'Inde : une croissance polluante
>novembre 2019


Leader d'Al-Qaïda abattu au Cachemire : la tension monte dans la région
>octobre 2019


Inde : un second mandat, augure de nationalisme
>septembre 2019


Inde : la Cour suprême décriminalise enfin l'homosexualité
>février 2019


Inde : un mur des femmes pour l'égalité déchaîne des affrontements
>février 2019


Les barrages du fleuve Narmada : un défi multifacette
>février 2019


Inde et Amérique latine : vers une coopération Sud-Sud?
>novembre 2018


L'Inde : la modernité avant tout
>mars 2018


Le sida en Inde : une crise ébranlant la tradition
>novembre 2017


Visite historique du premier ministre indien en Israël
>octobre 2017


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019