31 mars 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

17 octobre 2019

Israël : la droite religieuse, clé d'un gouvernement de coalition?


Eva Frédérique Gnékibo
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

avril
2019
Élections législatives en Israël

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

mars
2015
Élections législatives en Israël

août
2014
Annonce d'un cessez-le-feu mettant fin à un conflit dans la bande de Gaza

janvier
2014
Décès de l'ex-premier ministre israélien Ariel Sharon

janvier
2013
Élections législatives en Israël

novembre
2012
Annonce d'un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas

janvier
2009
Intervention militaire israélienne dans la bande de Gaza

juillet
2006
Début d'un conflit entre le Hezbollah et Israël dans le sud du Liban

janvier
2003
Tenue d'élections législatives en Israël

février
2001
Élection en Israël d'un gouvernement dirigé par Ariel Sharon

septembre
2000
Début d'un deuxième soulèvement (intifada) en Palestine

octobre
1998
Signature des accords de Wye Plantation entre Israël et l'Autorité nationale palestinienne

novembre
1995
Assassinat du premier ministre israélien Yitzhak Rabin

septembre
1993
Signature d'un accord de paix israélo-palestinien à Washington

mars
1992
Attentat contre l'ambassade d'Israël en Argentine

décembre
1987
Début d'un soulèvement dans la bande de Gaza et en Cisjordanie

septembre
1984
Formation en Israël d'un gouvernement d'union nationale dirigé par Shimon Peres

juin
1982
Déclenchement de l'offensive israélienne « Paix en Galilée » au Liban

Le 9 avril 2019, les élections législatives israéliennes ont lieu afin d'élire les députés de la 21e législature de la Knesset (1). Deux formations arrivent au coude-à-coude. Il s'agit du parti de droite, le Likoud, avec à sa tête le premier ministre sortant Benyamin Netanyahou, et la coalition centriste nouvellement créée, le Bleu et Blanc, dirigée par Benny Gantz (2). Le Likoud obtient 26,5 % des votes, tandis que Bleu et Blanc obtient 26,1 %. Ces résultats permettent à chacun des partis d'obtenir 35 sièges sur les 120 de la Knesset (3). Ainsi ni l'un ni l'autre n'est en mesure de former le nouveau gouvernement.

L'impasse persiste

De nouvelles élections sont organisées pour le 17 septembre. Cette fois, c'est Bleu et Blanc qui mène le peloton avec 25,9 % des votes et 33 sièges à la Knesset. Le Likoud obtient 25,1 % des votes et 31 sièges (4). Dans l'incapacité de gouverner seuls, ces partis tentent des alliances, d'abord entre eux, ensuite avec les autres partis ayant remporté des sièges aux élections.

Dans le système politique israélien, c'est le président qui, à la suite des élections, confie à un élu la responsabilité de former le gouvernement (5). Le président, actuellement Reuven Rivlin, s'acquitte de cette tâche après avoir consulté les autres partis représentés au Parlement. Pour le Likoud comme pour Bleu et Blanc, c'est à cette étape que l'appui des autres partis est essentiel. Sans détenir la balance du pouvoir par le nombre de députés élus, ces partis peuvent par leur soutien faire pencher la balance pour le choix d'un candidat ou d'un autre.

Le parti ultraorthodoxe ashkénaze Yaadout Hatorah, ou Judaïsme unifié de la Torah (JUT) en français, ainsi que le parti ultraorthodoxe séfarade Shas sont de ces formations dont le soutien pourrait faire pencher la balance électorale. Dirigé par Aryeh Deri, ministre de l'Intérieur sous Netanyahou, le Shas promet de maintenir le monopole orthodoxe sur les questions religieuses et d'interdire toute profanation de la Shabbat (6). Il s'oppose également aux lois qui viendraient lever l'exemption de la conscription des ultra-orthodoxes. Dirigé par le vice-ministre de la Santé Yaakov Litzman, le JUT souhaite conserver son alliance avec le Likoud (7). Comme le parti Shas, il défend l'exemption de service militaire pour les juifs ultra-orthodoxes.

Une droite qu'on ne peut ignorer

Au cours des quatre dernières élections, soit 2013, 2015 ainsi que les deux élections de 2019, les partis Shas et Judaïsme unifié de la Torah ont montré, malgré les sondages, qu'ils sont des acteurs non négligeables sur l'échiquier politique israélien. Depuis 2013, les pourcentages de vote obtenus par ces partis ainsi que leurs nombres de sièges sont demeurés plutôt stables.

En 2013, le Shas obtient 8,8 % des votes et 11 sièges. En 2015, il régresse avec 7,74 % des votes et perd 4 sièges à la Knesset. Aux deux élections de 2019, il obtient respectivement 6 % et 7,4 % des votes, avec 8 et 9 sièges (8). Quant au JUT, en 2013 ce parti obtient 5,2 % des votes et 7 sièges, puis, en 2015 5 % des votes et 6 sièges. Enfin en 2019, il obtient 5,8 % et 6,1 % des votes, avec 8 sièges à chaque élection (9).

L'appui à ces partis peut s'expliquer par les campagnes jugées antireligieuses menées par les partis adverses, notamment Bleu et Blanc (10). Celui-ci souhaite intégrer des programmes d'études réguliers dans les écoles ultra-orthodoxes, dont les enseignements tournent essentiellement autour de l'étude de la Torah (11). Ce parti veut également résoudre l'épineuse question de l'exemption du service militaire des ultra-orthodoxes. D'ailleurs, sous l'influence de membres actuels du Bleu et Blanc, la Knesset avait voté une loi prévoyant des sanctions pénales contre les juifs ultra-orthodoxes qui évitent la conscription (12). Les partis Shas et JUT avaient réussi à faire annuler certaines parties de cette loi en 2015.




Références:

(1) EPSTEIN, Nadine, « Cinq chiffres pour comprendre les élections législatives en Israël », France Info, 17 septembre 2019, https://www.francetvinfo.fr/monde/israel/cinq-chif... page consultée le 1er novembre 2019

(2) RADIO-CANADA, « Élections en Israël : Gantz concède la victoire à Nétanyahou », Radio-Canada, 9 avril 2019, https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1163379/elect... page consultée le 1er novembre 2019

(3) Perspective monde, Élections législatives avril 2019 Israël, http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... page consultée le 17 octobre 2019

(4) Perspective monde, Élections législatives septembre 2019 Israël, http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... page consultée le 17 octobre 2019

(5) GENDRON, Guillaume, « Élections israéliennes : un résultat totalement flou », Libération, 9 avril 2019, https://www.liberation.fr/planete/2019/04/09/elect... page consultée le 1er novembre 2019

(6) WOOTLIFF, Raoul, NEWMAN, Marissa, MAGID, Jacob et RASGON, Adam, “Round two: ToI's guide to the 30 parties that want your vote, again”, The Times of Israel, 16 septembre 2019, https://www.timesofisrael.com/round-two-tois-guide... page consultée le 17 octobre 2019

(7) Loc. cit.

(8) Perspective monde, Résultats du Parti Shas à la chambre basse Israël, http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... page consultée le 17 octobre 2019

(9) Perspective monde, Résultats du Parti Judaïsme unifié de la Torah à la chambre basse Israël, http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... page consultée le 17 octobre 2019

(10) I24NEWS «  Le parti ultra-orthodoxe Judaïsme unifié de la Torah exclut d'intégrer une coalition avec Lapid », I24news, 24 février 2019, https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/politique/19... page consultée le 17 octobre 2019

(11) Loc. cit.

(12) Loc. cit.

Médiagraphie

BATEMAN, Tom, « Israeli elections: What do the results reveal? », BBC News, 21 septembre 2019, https://www.bbc.com/news/world-middle-east-49768172, page consultée le 1er novembre 2019

KAPLAN SOMMER, Allison «  Israel's Do-over Election: A Guide to All the Parties and Who Holds the Keys to the Next Government », Haaretz, 12 septembre 2019, https://www.haaretz.com/israel-news/elections/.pre... page consultée le 17 octobre 2019

Perspective monde, Élections législatives Mars 2015 Israël, http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... page consultée le 17 octobre 2019

SANCHEZ, Raf, « Israel's ultra-Orthodox mobilise in fight for soul of Jewish state in knife-edge election », The Telegraph, 15 septembre 2019, https://www.telegraph.co.uk/news/2019/09/15/israel... , page consultée le 1er novembre 2019

Dernière modification: 2019-11-07 15:08:20

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Israël : la droite religieuse, clé d'un gouvernement de coalition?
>octobre 2019


Israël : quand la gauche chute à droite
>mars 2018


Israël : un pays de contrastes socio-économiques
>janvier 2018


Avi Gabbay : rejoindre des votes de centre-droit avec un parti de gauche
>janvier 2018


Conflit syrien : rencontre entre la Russie et Israël
>octobre 2017


Crise identitaire à l'UNESCO
>octobre 2017


Shimon Pérès : un bilan ambigu
>janvier 2017


Réconciliation à intérêts partagés entre Israël et la Turquie
>septembre 2016


Le Foyer juif brouillera-t-il les cartes aux élections israéliennes ?
>février 2015


La place de l'or bleu dans le conflit israélo-palestinien
>février 2015


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019