31 mars 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

1 octobre 2019

La Moldavie : parmi les pires économies d'Europe


Étienne Champigny
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

décembre
1991
Création de la Communauté des États indépendants

Pays enclavé entre l'Ukraine et la Roumanie, la Moldavie est la dernière économie d'Europe en ce qui a trait au produit intérieur brut (PIB) par habitant avec 3189 $ US par habitant. Malgré des perspectives économiques positives, les gains à prévoir ne sont pas suffisants pour améliorer la condition économique du pays.

La Moldavie enregistre des performances économiques plutôt respectables pour 2019, et ce, en comparaison avec l'année précédente. Par exemple, le chômage est particulièrement bas avec seulement 4 % sur l'ensemble de la population active (1). En comparant les deux premiers trimestres de 2018 et 2019, les exportations connaissent une augmentation de 2,57 % et le PIB réel de 3,5 % (2). Précisons ici que 15 % du PIB de la Moldavie pour 2018 provient des diasporas moldaves travaillant dans les pays limitrophes ou envoyant de l'argent à leur famille dans leur pays d'origine (3).

Deux secteurs d'activités économiques dominent largement le paysage moldave. Il s'agit de l'agriculture et des industries de transformation agroalimentaire. Ces secteurs sont de loin les plus importants, ils constituent l'employeur de près de 50 % de la population active du pays (4). La quasi-totalité des 50 % de la population restante travaille dans le domaine des services (5).

La Moldavie fait face à plusieurs obstacles de taille afin d'expliquer ses performances économiques en demi-teinte depuis plusieurs années. Premièrement, le manque de diversification des secteurs économiques et l'accent sur l'agriculture sont une épine dans le pied pour le pays. Ce qui est d'autant plus évident à la suite des difficultés rencontrées avec la Russie sur les exportations agricoles à la suite des contraintes résultant des conflits régionaux entourant la Transnistrie (6).

Deuxièmement, la Moldavie est, comme plusieurs pays d'Europe de l'Est, victime de sa participation à l'Union européenne à qui elle perd chaque année de nombreux travailleurs, en majorité des jeunes. En effet, le déclin démographique est perpétuel depuis l'éclatement de l'Union soviétique. Le pays a depuis 1991 une balance démographique négative avec un déclin de 150 000 personnes. Cela semble bien peu, mais compte tenu de la taille de la population, il s'agit tout de même de 4,25 % de celle-ci.

Le pays gagnerait énormément à diversifier ses industries et à chercher de nouveaux partenaires économiques. Il est à ce jour très dépendant de la Russie et le conflit transnistrien peut rapidement mettre à mal l'économie du pays selon l'humeur du géant russe.




Références:

(1) FMI, Perspectives de l'économie mondiale : Croissance ralentie, reprise précaire, https://www.imf.org/fr/search#q=moldova&sort=relevancy, consulté le 29 septembre 2019.

(2) Loc. Cit.

World Trade Organization, Database inventory : Moldova https://data.wto.org, consulté le 29 septembre 2019.

(3) Theodora, Moldova : Economy – overview, 8 février 2019, https://theodora.com/wfbcurrent/moldova/moldova_ec... consulté le 29 septembre 2019.

(4) The World Factbook, Economy : Moldova, https://www.cia.gov/library/publications/the-world... consulté le 29 septembre 2019.

(5) Loc. Cit.

(6) Perspective Monde, Population totale de la Moldavie, http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BM... consulté le 29 septembre 2019.

Dernière modification: 2019-10-07 12:47:14

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

La Moldavie : parmi les pires économies d'Europe
>octobre 2019


Dégringolade communiste en Moldavie
>janvier 2015


La Transnistrie ou l'État-paradoxe
>décembre 2012


Problème constitutionnel en Moldavie : une suite d'élections et un président qui manque à l'appel
>janvier 2011


Crise politique en Ex-URSS : l'épisode moldave
>septembre 2009


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019