14 décembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

24 septembre 2019

Visite du pape à Abou Dhabi : une rencontre « historique »


Clément Le Goff
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

Du 3 au 5 février 2019, s'est déroulée une rencontre historique à Abou Dhabi, la capitale des Émirats arabes unis (EAU). Le pape François y a rencontré Ahmed el-Tayeb, grand imam de la mosquée d'al-Azhar, lors de la première venue d'un pape dans la péninsule arabique. Ahmed el-Tayeb est considéré comme la plus haute autorité de l'Islam sunnite et de sa jurisprudence (1).

Un voyage pour la fraternité

Bien que cette visite ne soit pas la première du pape François dans un pays musulman, sa venue aux EAU est mémorable car aucun pape n'avait foulé le sol du berceau de l'Islam jusqu'ici. Les relations diplomatiques entre le Vatican et les Émirats n'ont débuté officiellement qu'en 2007, sous le pontificat de Benoît XVI (2). L'histoire commune entre ces États est très récente, et marque pour les EAU un pas en avant vers sa population chrétienne. Dans un pays composé à 85 % d'expatriés, dont un million de chrétiens majoritairement venus d'Asie, cette reconnaissance était un enjeu de taille pour une partie non-négligeable de la population.

Le souverain pontife a été accueilli le 4 février au palais présidentiel par le prince héritier d'Abou Dhabi, Mohammed ben Zayed Al Nahyane. Il rencontre plus tard dans la même journée le grand imam d'al-Azhar, afin de signer le Document sur la fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune (3). Ce document vient appuyer cette rencontre interreligieuse en promouvant la lutte contre le terrorisme ou l'unité des croyants face à Dieu (4).

Le lendemain, une grande messe est organisée au Zayed Sports City d'Abou Dhabi, où près de 170 000 personnes se sont rendues. Cet évènement est significatif pour les chrétiens sur place, car ceux-ci ont quelques problèmes quant au libre exercice de leur foi. En effet, d'après l'organisation non gouvernementale (ONG) Portes Ouvertes, les EAU entravent partiellement la liberté de culte (5) : la pratique du christianisme est réservée au cadre privé et aux lieux de culte. Les rassemblements publics et le prosélytisme sont strictement interdits dans l'espace public. De plus, cette même ONG dissocie les chrétiens expatriés des chrétiens « d'arrière-plan musulman ». Ces derniers subissent une pression constante de la part de leur famille et de la société (5).

Un État plus ouvert que ses voisins

Cependant, Portes Ouvertes désigne cet État comme « le plus tolérant des pays du golfe Persique (5) », et c'est exactement l'image que souhaite envoyer les EAU. C'est la raison pour laquelle le président, son altesse le cheikh Khalifa Bin Zayed Al Nahyan, a proclamé 2019 « l'année de la tolérance ». En effet, les EAU souhaitent se distinguer des pays limitrophes. Entre le conservatisme saoudien et la misère au Yémen, les EAU cherchent à dorer l'image du pays et à s'inscrire en tant que pays ouvert sur la scène internationale.

Le pape François a par ailleurs décrié la situation au Yémen. Sans condamner ouvertement l'Arabie Saoudite, celui-ci déclare : « La fraternité humaine exige de nous, représentants des religions, le devoir de bannir toute nuance d'approbation du mot guerre (6) ». Il appelle également les parties à maintenir la trêve dans la région d'Hodeida, zone stratégique d'acheminement pour l'aide humanitaire (7). D'après Solange Lefebvre, professeure à l'Institut d'études religieuses de l'Université de Montréal, dénoncer la crise humanitaire au Yémen est un objectif officieux de la visite, mais fondamental pour le pape François (8).

D'après Amnesty International ou Human Rights Watch, les EAU ont encore des progrès à faire dans le domaine des droits humains. Bien qu'ils soient les premiers organisateurs du Sommet mondial sur la Tolérance, de nombreux opposants politiques au régime se trouvent en prison. C'est par exemple le cas de Nasser bin Ghaith, incarcéré après avoir critiqué les autorités égyptiennes et émiraties (9).

Médiagraphie

(1) Conspiracy Watch, “Egypte : l'Imam d'Al-Azhar dénonce un complot sioniste pour détruire le Moyen-Orient », 15 septembre 2014 URL [hyperlien] consulté le 22 septembre 2019.

(2) Flynn, JD, « Holy see announces diplomatic ties with United Arab Emirates », Catholic News Agency, 31 mai 2007, URL [hyperlien] consulté le 22 septembre 2019

(3) Le Saint-Siège, « Voyage apostolique du pape François aux Émirats arabes unis », 12 décembre 2018, URL [hyperlien] consulté le 22 septembre 2019

(4) Le Saint-Siège, « Rencontre interreligieuse, discours du pape François », 4 février 2019, URL [hyperlien] consulté le 22 septembre 2019

(5) Portes Ouvertes, « Émirats Arabes Unis », URL [hyperlien] consulté le 22 septembre

(6) Slama, René, « A Abou Dhabi le pape et le grand imam d'Al-Azhar plaident ensemble pour la fraternité », 4 février 2019 URL [hyperlien] consulté le 26 septembre

(7) Radio-Canada, « Visite historique du pape François à Abou Dhabi », 3 février 2019, URL [hyperlien] consulté le 22 septembre 2019

(8) Journal de Montréal, « Le pape aux Émirats arabes unis pour une visite historique », 3 février 2019, URL [hyperlien] consulté le 22 septembre 2019

(9) Human Rights Watch, « Émirats arabes unis, tolérance ou intolérance ? », 15 novembre 2018, URL [hyperlien] consulté le 22 septembre 2019



Dernière modification: 2019-09-30 12:01:44

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Visite du pape à Abou Dhabi : une rencontre « historique »
>septembre 2019


Les Émirats arabes unis : à la veille d'une pénurie d'eau généralisée
>octobre 2018


Rencontre éclair entre Emmanuel Macron et Mohammed ben Salmane
>janvier 2018


Les Émirats arabes unis : entre traditions et modernité
>novembre 2014


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019