19 mai 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

25 novembre 2006

Hausse de l'IDH en Amérique latine : qui en profite vraiment?


Noémie Giguère
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

février
1990
Élection de Violeta Chamorro à la présidence du Nicaragua

novembre
1987
Publication du rapport d'une Commission d'enquête sur l'affaire Iran-Contra

février
1987
Dévoilement du plan Arias pour la paix en Amérique centrale

novembre
1984
Élection de Daniel Ortega à la présidence du Nicaragua

janvier
1981
Création des Contras au Nicaragua

juillet
1979
Démission du président du Nicaragua, Anastasio Somoza Debayle

août
1978
Assaut des rebelles sandinistes sur l'Assemblée nationale au Nicaragua

janvier
1978
Assassinat de l'homme politique nicaraguayen Pedro Chamorro

décembre
1974
Émergence du Front sandiniste de libération nationale au Nicaragua

décembre
1972
Tremblement de terre dévastateur au Nicaragua

juillet
1969
Déclenchement d'un conflit entre le Salvador et le Honduras

décembre
1960
Création d'un Marché commun de l'Amérique centrale

décembre
1959
Création de la Banque interaméricaine de développement

septembre
1956
Assassinat du président du Nicaragua, Anastasio Somoza

mars
1948
Création de l'Organisation des États américains

Depuis quelques années, les pays d'Amérique latine semblent en pleine effervescence sur le plan politique. Par exemple, en Bolivie, l'élection du premier président d'origine indigène, Evo Morales, a permis la nationalisation des hydrocarbures. Tandis qu'au Mexique, les manifestations quotidiennes des partisans d'Andrés Manuel Lopez Obrador, à la suite des élections présidentielles controversées de juillet 2006, ont démontré la volonté de changement des Mexicains.

Par contre, il faut se questionner à savoir si ces changements dans la sphère politique sont le reflet de ce qui se passe sur le plan social, et particulièrement en ce qui a trait au développement humain. Afin de répondre à cette question, l'Indice de développement humain (IDH) sera utilisé comme indicateur. En fait, l'IDH des pays d'Amérique centrale et du Sud sera observé par rapport aux autres pays du monde et puis par rapport à ce qu'il était en 1975, ce qui permettra d'en mesurer l'évolution. Finalement, le cas du Nicaragua sera abordé brièvement.

L'indice de développement humain (IDH)

L'indice de développement humain (IDH) est calculé à l'aide de trois éléments, soit le niveau de santé, qui se mesure à l'aide de l'espérance de vie, le niveau d'éducation, qui est évalué à l'aide du taux d'alphabétisation, ainsi que le niveau de vie qui se calcule à l'aide « d'un logarithme du produit intérieur brut par habitant en parité du pouvoir d'achat » (1). Le calcul de ces trois aspects donne l'IDH qui est compris entre 0, pour «exécrable», à 1, pour «excellent». Cet indicateur est calculé, annuellement, par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) (2).

Un IDH dans la moyenne

Dans le « Human Development Report » présenté à Cape Town le 9 novembre 2006, 177 pays ont été classés en trois catégories (haut, moyen ou faible), selon leur indice de développement humain (3).

La moyenne de 0,795 des pays d'Amérique latine et des Caraïbes est légèrement au-dessus de la moyenne mondiale qui est de 0,722. Dans ce classement, les pays qui sont considérés comme ayant un niveau de développement humain élevé sont majoritairement des pays occidentaux, avec en tête de file les pays scandinaves. Ensuite, on y retrouve des pays d'Amérique latine comme l'Argentine qui se place au 36e rang mondial, le Chili (38e) et le Mexique (53e).

D'autre part, la majorité des pays sud-américains se retrouve dans la catégorie de développement humain moyen, tandis que dans la tranche d'IDH faible, nous retrouvons seulement des pays africains, à l'exception d'Haïti qui est l'État le plus pauvre d'Amérique. En un mot, l'IDH des pays d'Amérique latine se positionne bien face au reste du monde, puisqu'ils sont pour la plupart dans la moyenne mondiale.

Une hausse globale de l'IDH

Les pays d'Amérique centrale et du Sud ont augmenté leur indice de développement humain en 2003 par rapport à ce qu'il était en 1975. Au sujet des fluctuations examinées entre ces deux années, nous pouvons affirmer que les pays d'Amérique ont augmenté leur IDH de façon quasi similaire aux autres États du monde (4).

Afin d'examiner ce phénomène, les cas de huit pays importants d'Amérique latine ont été observés. Il s'agit de l'Argentine, du Chili, de la Colombie, du Paraguay, du Brésil et du Venezuela qui sont situés en Amérique du Sud, ainsi que du Nicaragua qui est au centre du continent et du Mexique qui se trouve au Nord.

Nous avons observé que tous ces pays ont subi une augmentation de leur IDH allant d'un bond de 0,066 point pour le Venezuela à un accroissement de 0,155 pour le Chili. En théorie, ces huit pays ont donc augmenté leur qualité de vie de manière similaire aux autres pays du monde.

Le cas du Nicaragua

D'autre part, il est intéressant de se pencher sur le cas du Nicaragua puisqu'il a l'IDH le plus bas des huit pays étudiés, soit 0,698. De plus, son économie est encore fragile (5). En fait, cette faiblesse se traduit par sa dette extérieure qui représente trois fois son PIB. En outre, le nombre d'emplois est en hausse, mais le pouvoir d'achat de ses habitants diminue. Par contre, il y a eu une augmentation significative de l'espérance de vie, qui est passée de 48 à 68 ans, au cours des quarante dernières années. De plus, le taux de mortalité infantile a chuté de manière spectaculaire durant les vingt-quatre dernières années, en passant de 100 à 40 enfants pour 1000 naissances (6). Suite à ces observation, nous pouvons certainement conclure que la situation des autres pays d'Amérique latine, en se qui a trait au développement humain, est similaires à celle du Nicaragua.

Les riches et les pauvres : deux mondes à part

Il est intéressant de voir que l'IDH des pays d'Amérique centrale et du Sud est dans la moyenne mondiale et qu'il s'est accru dans la plupart d'entre eux. L'IDH est un indicateur assez complet. En fait, il est plus efficace que le PIB per capita pour comprendre globalement le niveau de développement des pays, puisqu'il ne prend pas seulement compte de l'aspect économique. Par contre, il comporte quand même des lacunes. Par exemple, il ne prend pas en compte toutes les inégalités entre les classes sociales. En outre, l'ONU a démontré à l'aide de la PNUD que le clivage entre les riches et les pauvres est de plus en plus grand (7). En 2002, on estime que 43, 4 % de la population latino-américaine vivait sous le seuil de pauvreté. Ce phénomène est encore plus flagrant au sein de la population indigène (8). De plus, dans la région de l'Amérique latine et des Caraïbes, 55 millions de personnes sont sous-alimentées (9).

Finalement, il est vrai de dire qu'il y a du progrès dans cette région en ce qui a trait au développement humain. Par contre, il ne faut pas confondre une hausse de l'IDH avec une amélioration globale de la qualité de vie puisque certaines couches de la population sont peu touchées par ces avancées.

RÉFÉRENCES

(1)Wikipedia, « Indice de développement humain», 8 novembre 2006, [hyperlien] (page consultée le 18 novembre 2006)

(2) Population Data Net, « Indice de développement humain », [hyperlien] (page consultée le 18 novembre 2006)

(3)Human Development Index, Table 1, [hyperlien] (page consultée le 18 novembre 2006)

(4) Perspective monde, «Indicateur de développement humain (IDH) », [hyperlien] (page consultée le 18 novembre 2006)

(5) Douglas, Carcache, « Aumenta empleo, pero baja el poder de compra », La Prensa, [hyperlien] (page consultée le 18 novembre)

(6) Ibid.

(7) Los tiempos.com, « ONU advierte que desigualdad ricos-pobres es cada vez mayor » le 8 novembre 2006, [hyperlien] consultée le 18 novembre 2006)

(8) Nations Unies, Comission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes, «Índices de pobreza se estancan en la región», 25 août 2003, [hyperlien] (page consultée le 18 novembre 2006)

(9) Ibid.

Elier Méndez Delgado et María del Carmen Lloret Feijóo, « Desarollo en Cuba y América latina», [hyperlien] (page consultée le 18 novembre 2006)



Dernière modification: 2007-07-23 22:16:07

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Nicaragua : le président Daniel Ortega s'accroche au pouvoir
>octobre 2018


Une route sinueuse pour l'actuel président du Nicaragua, Daniel Ortega
>janvier 2015


Daniel Ortega retrouve la présidence du Nicaragua
>janvier 2007


Hausse de l'IDH en Amérique latine : qui en profite vraiment?
>novembre 2006


L'élection présidentielle au Nicaragua
>novembre 2006


Nicaragua : l'avortement interdit en toutes circonstances
>novembre 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016