15 juin 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

18 novembre 2006

Les défis de la Sierra Leone : insurmontables?


Julie-Claude Gauthier
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

août
2014
Annoce de l'Organisation mondiale de la santé sur le virus Ebola

mars
1996
Élection de Ahmad Tejan Kabbah à la présidence du Sierra Leone

mars
1967
Renversement du gouvernement en Sierra Leone

avril
1964
Décès du premier ministre de la Sierra Leone, Milton Margaï

mai
1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

La Sierra Leone est un petit pays qui fait rarement les manchettes. Pourtant, son histoire est digne des plus violents films d'action américains. En fait, ce pays africain sort d'une terrible guerre civile et ethnique mettant en vedette une dictature et une lutte terrifiante pour le contrôle des mines de diamants. La population de cette contrée doit maintenant se remettre des puissants traumatismes vécus et recommencer une vie normale tout en ayant en mémoire une terrible histoire d'horreur.

De l'indépendance à la fin de la guerre

Ancienne colonie britannique, la Sierra Leone a été proclamée indépendante que relativement récemment soit en 1961. À partir de ce moment, les coups d'État se sont succédé. En 1991, «le pays, déjà profondément perturbé, voit la guerre civile libérienne voisine se propager sur son territoire »(1). «La lutte pour le contrôle des mines de diamants constituait le moteur principal »(2) de cet affrontement qui a duré dix ans. C'est uniquement suite à l'intervention de la mission de paix des Nations unies (MINUSIL) et l'envoi de troupes britanniques que le calme est revenu dans le pays.

Une situation socioéconomique lamentable

La Sierra Leone est un petit pays situé en Afrique occidentale. Ses voisins sont la Guinée et le Libéria. Son territoire d'environ 72 000 km² est peuplé par 5,7 millions d'habitants qui sont en bonne partie très jeune. En fait, 42,8% de la population a moins de 15 ans (3). Il faut savoir aussi que l'espérance de vie n'est que de 34 ans (4). La situation démographique du pays n'est pas rose. En effet, sur l'Indice de développement humain, établi par les Nations unies, le pays se retrouve l'avant dernier, soit le 176e sur 177. Cet indice prend en compte l'espérance de vie, le niveau d'éducation et le revenu par habitant.

Malgré la présence de mines de diamants sur le territoire, le pays est très pauvre. En terme de comparaison, le PIB par habitant de la Sierra Leone était de 470$ US en 2002, tandis qu'au Canada, il était de 23 168$ US (5). La guerre civile a ruiné l'économie et même si le conflit est terminé, « la stabilité du pays dépend en partie de la relance de l'économie » (6). La guerre a fait fuir la plupart des investisseurs étrangers, ce qui a laissé l'économie dans un état précaire. De plus, selon France diplomatie, l'inflation est assez élevée, soit 13% en 2005. Toutefois, le taux de croissance s'améliore au point que le Fonds monétaire international (FMI) a souligné des « progrès établis dans la stabilisation de l'économie » (7). De plus, il y a une reprise dans les secteurs agricoles et miniers. La Sierra Leone possède des gisements de rutile qui, selon France diplomatie, pourraient aider grandement la relance de l'économie.

La Sierra Leone fait face à un défi de taille, soit de «réintégrer efficacement les combattants désarmés dans le marché du travail » (8). Le défi est d'autant plus grand que la guerre civile a utilisé beaucoup d'enfants soldats. Ces enfants devenus adultes ne possèdent donc pas ou très peu d'éducation. Par conséquent, le taux de chômage de la jeunesse est extrêmement élevé (9).

La fragilité de l'État

La situation politique actuelle est stable, mais tout de même très fragile. Plusieurs facteurs risquent de déstabiliser le pays. Il y a l'économie qui tarde à repartir. Aussi, il y a « la paix en Sierra Leone [qui] reste étroitement liée au retour de la stabilité au Liberia » (10). Il faut d'ailleurs savoir que la guerre civile de la Sierra Leone avait comme élément déclencheur le conflit au Liberia. Le processus de paix enclenché chez ce proche voisin du pays devrait permettre une « réconciliation régionale » (11). Autre point fragile, la Sierra Leone a un contentieux frontalier avec la Guinée, ce qui « risque de menacer la stabilité, en l'absence d'un règlement » (12).

Bien que fragile, le pays est sur la bonne voie pour améliorer les conditions de vie de ses habitants. Par exemple, le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) a arrêté ses activités de «prise en charge des réfugiés sierra léonais [sic] de Guinée » (13) et cela, depuis 2004. Ceci est un signe que le pays est devenu assez stable pour accueillir les personnes déplacées par la guerre. En outre, les habitants du pays ont besoin de se réconcilier et de panser leurs plaies. Afin d'y arriver, les Nations unies ont créé un tribunal spécial sur les crimes de guerre à la suite d'une demande d'aide du gouvernement de la Sierra Leone. La cour a été créée en 2002 et est formée de Sierra-Léonais ainsi que de membres de la communauté internationale.

Lorsque la guerre s'est terminée en 2001, l'ONU, grâce à l'aide de la Mission des Nations unies en Sierra Leone (MINUSIL), a organisé des élections démocratiques en 2002. C'est le président sortant, Ahmad Tejan Kabbah, qui a été réélu. M. Kabbah à la tête du Sierra Leone People's Party est président depuis 1996 (14). D'autres élections sont prévues pour 2007 et une agitation de la scène politique est à prédire puisqu'il y a de vives oppositions au parti actuel.

Le pays a toujours abondamment besoin de l'aide au développement des pays étrangers. Cette aide occupe d'ailleurs une grande partie de l'économie. En 2000, l'aide au développement représentait 29,6% du PIB. De plus, la communauté internationale a contribué à rétablir la stabilité du pays avec l'aide de la MINUSIL jusqu'en 2005. Maintenant, la mission de paix a été remplacée par « le Bureau intégré des Nations Unies en Sierra Leone (BINUSIL) » (15). Ce bureau a été créé par le Conseil de sécurité pour consolider la paix dans le pays. La Sierra Leone a donc bien besoin d'aide pour pouvoir se développer.

La situation au Sierra Leone s'améliore. Bien entendu, étant donné l'état dans lequel le pays a été laissé après la guerre civile, les défis à relever sont énormes. La situation étant très fragile, la communauté internationale doit continuer à offrir une attention particulière à ce pays afin d'éviter une rechute. La démocratie a été imposée par les autres pays, mais le processus démocratique est un long apprentissage. Il y a là un risque de dérapage. De plus, le pays a bien besoin d'investisseurs étrangers pour aider à améliorer l'économie et à enrayer la grave situation du chômage. Bref, il faudra beaucoup de volonté pour oublier les cauchemars du passé et aller de l'avant.




Références:

(1) Africa on-web. « Histoire du Sierra Leone », http://www.africa-onweb.com/pays/sierraleone/histoire.htm, Africa on-web, (page consultée le 15 novembre 2006).

(2) ARSENAULT, Michel. « Sierre Leone, de la justice à la réconciliation », http://www.monde-diplomatique.fr/2005/10/ARSENEAULT/12826, Le Monde diplomatique, octobre 2005, p.20.

(3)France diplomatie. « Présentation de la Sierra Leone », http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pays-zones-geo_83... Ministère des Affaires étrangères, France, 2006.

(4) CORDELLIER, Serge, DIDIOT, Béatrice, NETTER, Sarah. L'État du monde 2004 : Annuaire économique et géopolitique mondial, Éditions La Découverte et Boréal, Montréal, 2004.

(5) Ministère des Affaires étrangères. « Le Canada et l'Afrique sub-saharienne : la Sierra Leone », http://www.dfait-maeci.gc.ca/africa/sierra_leone-fr.asp, Gouvernement du Canada, 2006.

(6)France diplomatie. Op. cit.

(7)Loc. cit.

(8) France diplomatie. Op. cit.

(9) Loc. cit.

(10) CORDELLIER, Serge, DIDIOT, Béatrice, NETTER, Sarah. Op. cit.

(11) France diplomatie. Op. cit.

(12) Centre de nouvelles de l'ONU. « Sierra Leone : consolidation d'une paix durement obtenue », Nations Unies, http://www.un.org/french/events/tenstories/story.a... (page consultée le 18 novembre 2006).

(13) France diplomatie. Op. cit.

(14) Wikipédia. « Sierra Leone », http://fr.wikipedia.org/wiki/Sierra_Leone, Wikipédia, octobre 2006 (page consultée le 14 novembre 2006).

(15) Département des opérations de maintien de la paix. « Mission des Nations unies en Sierra Leone », http://www.un.org/french/peace/peace/cu_mission/un... (page consultée le 18 novembre 2006), Nations unies, 2005.

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Élections serrées au Sierra Leone et soif de changement
>septembre 2018


Élections au Sierra Leone : changement ou continuité?
>janvier 2018


Ebola : les enseignements d'une lutte à poursuivre
>février 2015


Sierra Leone : le vrai défi
>février 2013


La malaria : des effets dévastateurs
>novembre 2009


La Sierra Leone noyée
>octobre 2009


Les diamants furent la cause de la guerre civile en Sierra Leone
>novembre 2008


La Sierra Leone : D'une dictature à une éventuelle démocratie
>septembre 2007


Les défis de la Sierra Leone : insurmontables?
>novembre 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016