25 juin 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

9 septembre 2007

La Sierra Leone : D'une dictature à une éventuelle démocratie


Marika Lussier-Therrien
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

août
2014
Annoce de l'Organisation mondiale de la santé sur le virus Ebola

mars
1996
Élection de Ahmad Tejan Kabbah à la présidence du Sierra Leone

mars
1967
Renversement du gouvernement en Sierra Leone

avril
1964
Décès du premier ministre de la Sierra Leone, Milton Margaï

mai
1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

En 2002, les citoyens de la Sierra Leone participèrent à leurs premières élections générales après plus de dix années de conflit. Afin d'assurer un climat de paix, les casques bleus de l'Organisation des Nations unies (ONU) étaient sur place pour encadrer les élections. Ces premiers pas vers un État de droit furent initiés par un parti de gauche, le Sierra Leone People's Party (SLPP).

Subséquemment, le 11 août 2007, eurent lieu les premières élections générales après le départ des casques bleus. Ainsi, cette ancienne dictature devait elle-même préparer ses élections générales démocratiques. Ce scrutin décisif pour la Sierra Leone devait prouver aux acteurs internationaux que cet État se dirige vers une transition démocratique.

Un deuxième tour pour l'élection présidentielle

Malgré les contestations de l'opposition concernant la date de l'élection présidentielle, qui serait perturbée par la saison de la mousson, plus de 2,6 millions de personnes, sur une population de 5 millions, se sont rendues aux urnes afin d'élire le prochain président (1). Lors du premier tour, les meneurs ont été le protégé de l'actuel président du Sierra Leone, Solomon Berewa, candidat du SLPP, et Ernest Bai Koroma du All People's Congress (APC), le principal parti d'opposition. Ces deux candidats dominants ont obtenu respectivement 38% et 44% des voix (2).

Cependant, l'article 42(e) de la Constitution du Sierra Leone stipule que le président sortant doit obtenir 55% des suffrages (3). Or, un deuxième tour a eu lieu le 8 septembre 2007, mais les résultats officiels ne seront transmis à la population que le 10 septembre 2007. Cette chaude lutte entre les deux protagonistes a amené le candidat Koroma (APC) à conclure une alliance avec le troisième candidat le plus populaire, Charles Margai, du People's Movement for Democratic Change (PMDC) (4).

Les législatives remportées par l'opposition

Le 11 août 2007 fut également la possibilité pour le peuple de s'exprimer par l'élection de 112 des 124 députés du Parlement. Une volonté de se diriger vers un État de droit a amené la population à voter pour l'APC de Koroma, principal parti d'opposition. L'APC a récolté 59 des 112 sièges du Parlement, ce qui constitue un recul pour le SLPP qui n'a remporté que 43 sièges (5). Le SLPP fut le parti dominant au Parlement lors des dernières élections. Ce renversement des résultats s'explique par le vote des jeunes, principal soutien de l'APC. Cette jeunesse activiste réclame les besoins de base tels que l'eau potable et l'accès à des infrastructures.

Vers une transition démocratique

Même si ces élections étaient organisées par l'État, il n'en demeure pas moins que des observateurs internationaux étaient sur place et ont visité les 6 176 bureaux de votes. Les observateurs se sont entendus pour qualifier les élections de paisibles, libres, équitables et crédibles (6). Nonobstant un bon déroulement général, des manifestations violentes ont éclatées à Freetown. Ainsi, le président actuel, Ahmad Tejan Kabbah, « a brandi la menace de décréter l'état d'urgence en cas de poursuite des affrontements entre partisans des candidats au second tour de la présidentielle » (7). Or, le secrétaire général des Nations unies a ordonné un maintien du calme en félicitant toutefois les citoyens de la Sierra Leone « pour la manière pacifique et ordonnée dont s'est tenu le premier tour du processus électoral » (8).

Les observateurs internationaux s'entendent pour dire qu'une démocratisation va se faire, mais de façon progressive, surtout lorsqu'on considère que le taux de participation des élections générales se chiffre à 75,8%, un record pour la Sierra Leone (9). Il n'en demeure pas moins que le deuxième pays le plus pauvre selon les Nations unies a du chemin à faire pour régler les problèmes comme la prolifération du VIH et le trafic de diamants. Le parti au pouvoir aura la chance de prouver à la communauté internationale sa capacité d'action sur cet État en transition démocratique.




Références:

(1)ROY-MACAULAY, Clarence. « Élections présidentielles après le départ des Casques bleus », Canoë infos, [En ligne], 9 août 2007, http://www.canoe.com/infos/international/archives/... (Page consultée le 29 août 2007).

(2)AFP. « L'opposant Koroma en tête au premier tour », France 24, [En ligne], 24 août 2007, http://www.france24.com/france24Public/fr/nouvelle... (Page consultée le 7 septembre 2007).

(3)The Consitution of Sierra Leone, 1991, 81 p.

(4)AKA SIMON, Ernest. « Sierra Leone : Charles Margai soutient Ernest Koroma », Fraternité Matin, [En ligne], 25 août 2007, http://fr.allafrica.com/stories/200708250028.html (Page consultée le 7 septembre 2007).

(5)RÉMY, Jean-Philippe. « Victoire de l'opposition aux élections législatives en Sierra Leone », Le Monde, [En ligne], 26 août 2007, http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3212,36-... http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3212,36-... (Page consultée le 7 septembre 2007).

(6) AFP. « Sierre Leone ? Un vote libre, paisible et crédible », Le Devoir, [En ligne], 13 août 2007, http://www.ledevoir.com/2007/08/13/153208.html (Page consultée le 29 août 2007).

(7) AFP. « Le président menace d'instaurer l'état d'urgence », France 24, [En ligne], 28 août 2007, http://www.france24.com/france24Public/fr/nouvelle... (Page consultée le 12 septembre 2007).

(8)L'ORGANISATION DES NATIONS UNIES. Tout en se félicitant du cours des élections en Sierra Leone, Ban Ki-Moon appelle les partis politiques à contenir les tensions et la violence, [En ligne], 29 août 2007, http://www.un.org/News/fr-press/docs/2007/SGSM11134.doc.htm (Page consultée le 9 septembre 2007).

(9)AFP. « L'opposition gagne les législatives en Sierra Leone », Le soir en ligne, [En ligne], 24 août 2007, http://www.lesoir.be/actualite/monde/l-opposition-... (Page consultée le 7 septembre 2007).

Dernière modification: 2007-09-14 12:23:00

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Élections serrées au Sierra Leone et soif de changement
>septembre 2018


Élections au Sierra Leone : changement ou continuité?
>janvier 2018


Ebola : les enseignements d'une lutte à poursuivre
>février 2015


Sierra Leone : le vrai défi
>février 2013


La malaria : des effets dévastateurs
>novembre 2009


La Sierra Leone noyée
>octobre 2009


Les diamants furent la cause de la guerre civile en Sierra Leone
>novembre 2008


La Sierra Leone : D'une dictature à une éventuelle démocratie
>septembre 2007


Les défis de la Sierra Leone : insurmontables?
>novembre 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016