Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

9 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

19 March 2007

Un prêtre paraguayen se convertit à la politique


Audrey Jean-Baptiste dit Parny
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

July
2002
Proclamation de l'état d'urgence au Paraguay par le président Gonzalez Macchi

June
1992
Proclamation d'une nouvelle Constitution au Paraguay

March
1991
Signature du traité menant à la création du Mercosur

May
1989
Élection d'Andres Rodriguez à la présidence du Paragruay

August
1980
Signature du traité de Montevideo entre les pays de l'Alalc

November
1975
Déclenchement de l'opération Condor

February
1960
Signature du traité de Montevideo créant l'Association de libre-échange de l'Amérique latine

December
1959
Création de la Banque interaméricaine de développement

May
1954
Renversement du gouvernement de Federico Chavez au Paraguay

March
1948
Création de l'Organisation des États américains

September
1947
Signature du Traité interaméricain d'assistance réciproque à Rio de Janeiro

March
1947
Déclenchement d’une guerre civile au Paraguay

Le 25 décembre 2006, Fernando Lugo, ancien évêque de San Pedro, la région la plus pauvre du Paraguay, a annoncé sa candidature à l'élection présidentielle nationale de 2008. Celui que l'on surnomme « l'avocat des pauvres » se présente aujourd'hui comme un favori parmi les candidats de l'opposition.

Simultanément à son entrée dans la course présidentielle, le prêtre le plus populaire du Paraguay fondait le mouvement « Pais Posible » et demandait son retour à la laïcité. En effet, la Constitution paraguayenne n'autorise pas la candidature de représentants religieux à des fonctions politiques (1). Cependant, alors que le Vatican rechigne encore à lui accorder cette faveur, l'engagement social et politique de Lugo ne cesse de faire des émules au sein d'une société paraguayenne affaiblie par une pauvreté croissante.

La voix des pauvres

L'annonce de M. Lugo a eu l'effet d'une bombe au Paraguay, gouverné depuis 50 ans par le Parti Colorado, d'abord par dictature sous le long régime d'Alfredo Stroessner, puis par démocratie élective depuis 1989 (2). Cependant, si le pluralisme politique et la liberté d'expression sont désormais enracinés dans la culture politique paraguayenne, l'injustice socio-économique demeure criante. Privée de ressources naturelles fructueuses et d'un secteur industriel développé, l'économie nationale repose en majeure partie sur l'agriculture. Si celle-ci emploie près de la moitié des travailleurs paraguayens, elle ne profite qu'à une élite avantagée par une redistribution inégale des terres.

Durant les onze années de son évêché, Fernando Lugo a pris la défense, contre les grands propriétaires fonciers, des mouvements paysans réclamant une refonte en profondeur du système agraire et une réaffirmation de la souveraineté nationale dans le secteur énergétique. Convaincu que les changements proviendront des miséreux, des oubliés et des victimes d'injustice, ce prêtre de 52 ans ne se réclame cependant « ni de la gauche, ni de la droite » car selon lui, « au Paraguay, il y a seulement ceux qui ont volé et ceux qui sont victimes de vol » (3).

Le socialisme sud-américain renforcé, des intérêts américains menacés

Appelant à « l'unité dans la diversité » et au « nettoyage » du système politique qu'il accuse de corruption, Fernando Lugo peut compter sur le soutien de nombreux partis d'opposition du pays (4). En effet, ses propositions non-conformistes font écho aux revendications des milieux pauvres, représentant 40% de la population totale.

Ainsi, Fernando Lugo bénéficie d'un fort appui populaire que les sondages récents ne font que confirmer. En tête des intentions de vote avec 24, 9 % des voix, l'ancien évêque devance le candidat potentiel du Parti Colorado de près de 15 % (5).

Cependant, la montée de cet admirateur du mouvement socialiste sud-américain initié par Hugo Chavez ne manque pas de susciter l'inquiétude des États-Unis. Situé entre l'Argentine et le Brésil, le Paraguay constitue un État tampon concentrant divers enjeux géopolitiques. Première réserve d'eau potable au monde, il demeure, en plus d'un lieu stratégique de contrôle des mouvements anti-américains, un point d'ancrage de la politique américaine de développement du marché de libre-échange continental.

Tandis que l'actuel gouvernement conservateur s'affirme comme l'un des plus fidèles alliés du géant américain dans la région, M. Lugo tend à contrevenir à ses intérêts en dénonçant l'accord militaire récemment signé entre les deux États. Celui-ci prévoit, entre autres, des exercices militaires états-uniens n'importe où sur le territoire paraguayen, la formation et l'entraînement des Forces armées du Paraguay par les troupes des États-Unis, et l'immunité judiciaire pour les soldats états-uniens (6).

Bien qu'une année sépare encore le Paraguay de l'élection présidentielle, l'émergence d'un candidat populaire progressiste, tel que Fernando Lugo, vient encore modifier l'équilibre politique régional divisé entre les gouvernements de gauche favorables à une unité continentale et les forces conservatrices, alliées traditionnelles des États-Unis.




Références:

(1) UBERTALLI, Olivier. « Des prêtres très politiques », Le Point, n° 1799, 8 mars 2007, p. 62

(2) TAILLEFER, Guy. «Le Paraguay sur les traces de Chavez ? », Le Devoir, 1 mars 2007, p. B5

(3) Ibid.

(4) SEYMOUR HOPKINS, Alfred. « Former Catholic Bishop Enters the Political Arena », Worldpress.org, [en ligne], 22 février 2007, http://www.worldpress.org/Americas/2686.cfm, (page consultée le 15 mars 2007)

(5) JOAO, Vaz. « L'évêque qui voulait être président », Courrier International, n°849, 8 février 2007, p.20

(6) MONTOYA, Angéline. « Au Paraguay, un évêque émérite décide d'être candidat à l'élection présidentielle », La Croix, 28 décembre 2006, p.14

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016