Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

10 décembre 2017

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

12 March 2007

Estonie : un gouvernement de coalition droite-gauche à nouveau reconduit


Viviane Joëssel
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

June
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

June
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

April
2003
Annonce de l'adhésion de dix pays à l'Union européenne

Le 4 mars 2007, ont eu lieu les élections législatives en Estonie. Ce sont les premières organisées depuis l'adhésion de ce pays à l'Union Européenne et à l'OTAN en 2004. Ces élections ont également été une première mondiale en offrant la possibilité aux citoyens de voter par Internet (1).

C'est le Parti des réformes (centre droit) du premier ministre sortant Andus Ansip qui l'a remporté avec 27,8% des voix devant le Parti du centre (centre gauche) qui a récolté 26,1%. Ces résultats font ainsi de l'exécutif, déjà formé par une coalition dans le gouvernement précédent, le premier à être reconduit depuis l'indépendance de l'Estonie en 1991. Sur les 101 sièges du Parlement estonien, 60 seront occupés par ces deux partis qui écartent ainsi l'Union populaire, ce dernier ayant recueilli 7,1% (2).

Les promesses faites par ces deux partis sont, essentiellement, de faire du pays l'un des « 5 pays européens les plus riches d'ici 2015, et de baisser le taux d'imposition de 22 à 18% » (3). Par ailleurs, il est envisagé de mettre en place l'impôt progressif en remplacement de l'actuel impôt fixe (4). L'Estonie connaît depuis 2006 une très importante croissance économique (11.5%) à un point tel qu'elle est menacée de surchauffe économique (5). De plus, ce petit Etat balte de 1,3 millions d'habitants (dont 1/3 de russophones) fait face à de graves problèmes en matière de santé (taux élevés d'alcoolisme, séropositivité) et d'accidents de la route. Enfin, la question des russophones, estimés à 300 000, est un sujet de tensions entre l'Estonie et son voisin russe. Ce dernier accuse l'Estonie de discrimination à l'égard de cette minorité russophone.




Références:

(1) RADIO-CANADA.CA. « Vers une nouvelle coalition au pouvoir ». 5 Mars 2007. [en ligne]. http://www.radio-canada-ca/nouvelles/International...

(2) NOUVELOBS.COM. « Estonie : le centre droit reconduit à l'assemblée ». 5 Mars 2007. [en ligne]. http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/internat... LANNIN, Patrick, MARDISTE, David. « La coalition droite-gauche favorite des législatives en Estonie ». LaTribune.fr. 4 Mars 2007. [en ligne]. http://www.latribune.fr/info/La-coalition-droite-g...

(4) Ibid.

(5) NOUVELOBS.COM. op.cit. « Estonie : le centre droit reconduit à l'assemblée »

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016