16 septembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

18 février 2007

Nairobi : Un autre monde est possible


Kevin Chaput
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

février
2008
Signature d'un accord de paix au Kenya

décembre
2002
Élection de Mwai Kibaki à la présidence du Kenya

juillet
1985
Ouverture d'une conférence internationale sur les femmes à Nairobi

août
1978
Décès du président kényan Jomo Kenyatta

octobre
1969
Interdiction du Kenya People's Union par le président Jomo Kenyatta

décembre
1963
Proclamation de l'indépendance du Kenya

mai
1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

octobre
1952
Proclamation de l'état d'urgence au Kenya à la suite de la révolte des Mau-Mau

«Un autre monde est possible» est le slogan du Forum social mondial (FSM) qui a eu lieu, pour sa septième édition, du 20 au 25 janvier 2007 à Nairobi, au Kenya. Ce forum se veut la réponse altermondialiste au Forum économique mondial de Davos, en Suisse. Il a « pour but de faire se rencontrer des organisations citoyennes du monde entier pour élaborer une transformation sociale du monde » (1).

Le FSM est avant tout « un espace de débat démocratique d'idées et d'approfondissement de la réflexion » (2) auquel participent des mouvements sociaux qui remettent en question le modèle de développement néo-libéral. Ces forums s'inspirent d'une Charte de principes, document conçu par le comité brésilien ayant organisé la première rencontre du FSM en 2001 afin d'en assurer la poursuite et l'orientation (3).

L'Afrique au coeur des discussions

Lors de l'édition de 2007, le Conseil international du FSM a identifié neuf objectifs généraux qui servent de fondements aux multiples activités proposées à Nairobi. Ceux-ci tournent autour de la démocratie, du développement durable, des droits de l'Homme, de la culture, du pouvoir politique, de la société civile, de la militarisation, de la paix et de l'ordre économique mondial (4). Plusieurs ateliers mettaient l'accent sur la réalité africaine, que ce soit à propos de la libéralisation commerciale, de l'abolition des bases militaires étrangères en sol africain, des néocolonialismes français et chinois ou encore des droits des homosexuels.

Ce forum, le premier entièrement organisé en Afrique, incite à la formation de liens entre ce continent et les autres régions du monde. Il s'agit principalement d'importer les expériences d'Amérique du Sud et de l'Asie afin d'améliorer la situation africaine (5). La création de réseaux est l'idée clef du FSM, mais elle demeure un défi puisque ce ne sont pas tous les États africains qui ont pu se permettre une représentation à Nairobi. D'ailleurs, certaines tensions persistent entre les grandes ONGs et les mouvements sociaux davantage militants. Les deux ont accès à l'espace ouvert qu'offre le forum, mais les premières proviennent majoritairement du Nord plus riche alors que les seconds viennent du Sud plus pauvre (6). Cependant, la proximité africaine a relancé de nombreux débats sur des sujets tels que les solutions à la diffusion du sida, le surendettement des États, l'intégration régionale, le sous-développement et les droits de l'Homme (7).

Environ 57 000 personnes, dont plus de 10 000 participants extérieurs, ont participé à ce forum (8). Cette popularité s'explique par la décision du comité organisateur d'éliminer le coût d'entrée pour les Africains, principalement les Kenyans, n'ayant pas les moyens de participer. Plusieurs groupes avaient dénoncé les tarifs trop élevés pour la population africaine qui est pourtant concernée par les sujets à l'ordre du jour de la rencontre (9).

En marge du sommet, le Comité pour l'annulation de la dette du Tiers-Monde (CADTM) a fait le bilan de ses activités internationales en collaboration avec une quarantaine de délégués provenant pour la plupart de pays africains, mais aussi d'Asie et d'Europe. Le CADTM vise à promouvoir l'effacement de la dette des pays pauvres, principalement les pays africains, qui doivent fournir jusqu'à 35% de leur budget au paiement de leur dette. Cet argent ne peut être utilisé à bon escient pour développer les infrastructures, améliorer l'éducation et le système de santé.

Une nouvelle formule

Ce septième Forum social mondial est le dernier événement du genre puisque, pour les années à venir, le Conseil international du FSM a décidé d'instaurer des activités mondiales afin de rejoindre un maximum de gens. L'enjeu premier pour les mouvements sociaux africains et pour le mouvement altermondialiste en général est d'amener la réalisation du slogan du forum : un autre monde est possible. À cet égard, de nombreuses discussions tentaient d'apporter de nouvelles définitions à des termes comme démocratie, travailleurs, société civile et partis politiques, pour lancer le débat sur ce que devrait être notre monde. Comme le souligne son thème « luttes du peuple, alternatives du peuple » (10) le Forum de Nairobi se veut ainsi une étape cruciale dans l'épanouissement d'une véritable alternative aux inégalités sociales créées par le système actuel.

Enfin, dans la foulée de cette rencontre, les participants au FSM critiquent la marchandisation du Forum, soit la présence trop grande de commerces à proximité des lieux de discussions. De plus, ils soulignent l'importance d'une mobilisation contre le G8 qui se tiendra en juin près de Rostock en Allemagne.




Références:

(1) Population Data, Mondialisation : Forum Social Mondial 2007 à Nairobi, 27 janvier 2007, [En ligne], http://www.populationdata.net/mondialisation/forum... page consultée le 16 février 2007.

(2) FSM 2007, Qu'est-ce que le Forum social mondial?, 26 août 2002, [En ligne], http://www.forumsocialmundial.org.br/main.php?id_m... page consultée le 16 février 2007.

(3) FSM 2007, Charte des principes du Forum social mondial, 8 juin 2002, [En ligne], http://www.forumsocialmundial.org.br/main.php?id_m... page consultée le 16 février 2007.

(4) Pour plus de détails sur les objectifs, voir : FSM 2007, Voyez les espaces définis à Nairobi, 27 novembre 2006, [En ligne], http://www.forumsocialmundial.org.br/noticias_01.p... page consultée le 16 février 2007.

(5) Comité pour l'annulation de la dette du Tiers-Monde, Alternatives, 18 janvier 2007, [En ligne], http://www.alternatives.ca/article2762.html, page consultée le 16 février 2007.

(6) WALLERSTEIN, Immanuel, De la défensive à l'offensive, Alternatives, 8 février 2007, [En ligne], http://www.alternatives.ca/article2788.html, page consultée le 18 février 2007.

(7) L'ÉCUYER, François, Repenser les luttes sociales africaines, Alternatives, 24 janvier 2007, [En ligne], http://www.alternatives.ca/article2764.html, page consultée le 16 février 2007.

(8) Le Devoir, Forum social mondial de Nairobi- Les Africains se sont mobilisés en force, 26 janvier 2007, [En ligne], http://www.ledevoir.com/2007/01/26/128729.html, page consultée le 16 février 2007.

(9) Comité pour l'annulation de la dette du Tiers-Monde, Alternatives, 26 janvier 2007, [En ligne], http://www.alternatives.ca/article2767.html, page consultée le 16 février 2007.

(10) FSM 2007, Karibu au Forum social mondial de Nairobi 2007, [En ligne], http://wsf2007.org/info/copy_of_about-fr, page consultée le 16 février 2007.

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Incertitude, violence et crise politique après l'élection kényane du 26 octobre 2017
>novembre 2017


Pouvoir centralisé et élection invalidée au Kenya
>septembre 2017


La CPI retire ses accusations envers le vice-président kenyan
>septembre 2016


Kenya : la «meilleure moins pire» économie
>janvier 2015


Coup dur pour la CPI : les accusations contre le président kenyan retirées
>janvier 2015


Région des Grands Lacs : un sommet pour la paix ?
>octobre 2013


Élections historiques au Kenya
>septembre 2013


La population du Kenya donne son appui à la nouvelle Constitution
>septembre 2010


Le voyage africain d'Hillary Clinton
>septembre 2009


Le Kenya retrouve son calme
>mars 2008


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019