Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

19 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

11 February 2007

Guantanamo : 5e année en fonction


Sébastien Girard
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

November
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

July
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

June
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

March
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

December
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

September
2017
Ouragans sur les Caraïbes

August
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

January
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

January
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

November
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

September
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

June
2016
Attentat meurtrier dans une boîte de nuit d'Orlando, aux États-Unis

March
2016
Début de la visite du président américain Barack Obama à Cuba

January
2016
Dévoilement de données confirmant l'établissement d'un record de chaleur en 2015

October
2015
Signature du Partenariat transpacifique à Atlanta, aux États-Unis

December
2014
Annonce des présidents des États-Unis et de Cuba sur les relations entre leurs pays

November
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

September
2014
Tenue d'une marche en faveur de la lutte aux changements climatiques

November
2012
Réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis

C'est en janvier 2002 que les États-Unis ont transféré les premiers prisonniers à la base de Guantanamo située à Cuba. Cette prison fut «officialisée » par le président des États-Unis, George W. Bush, dans le cadre de sa politique contre le terrorisme suite aux événements du 11 septembre 2001. Cinq ans plus tard, on retrouve toujours à Guantanamo près de 400 prisonniers de 45 nationalités différentes (1). Cette prison a fait couler beaucoup d'encre au cours des dernières années, notamment à cause de la raison de son existence et des pratiques de détention douteuses à l'égard des prisonniers incarcérés.

Justification du besoin d'une telle prison

Le président américain a justifié l'existence de cette prison en mentionnant qu'elle était nécessaire et le sera encore pour les mois à venir, pour la sécurité américaine, car « tant que la guerre antiterroriste continuera, tant qu'il y aura une menace» l'administration se voit dans l'obligation de maintenir ses activités à Guantanamo (1).

Qui sont les prisonniers? Dans un premier temps, il faut mentionner que les détenus incarcérés à Guantanamo ont «été capturés pendant le conflit international en Afghanistan. D'autres ont été capturés en dehors de zones de conflit, dans des pays très différents comme la Gambie, la Bosnie, l'Égypte, l'Indonésie et la Thaïlande(2).» Il faut tout de même savoir qu'aucun « n'a été jugé. Ils ignorent combien de temps ils vont devoir rester là » (3). De plus, lorsqu'ils sont admis à cette prison, les détenus sont « privés des garanties prévues par le droit international » (4), d'où la grande controverse qui entoure la détention des détenus et la légitimité d'une telle prison. Pour les autorités américaines « les détenus sont des « combattants ennemis » capturés dans le cadre d'un conflit international, qui se livre sur le « champ de bataille. »»(5).

Réactions internationales

Plusieurs observateurs internationaux, dont Amnesty International, qui est « un mouvement mondial qui oeuvre pour les respects des droits de l'homme» (6), ont contesté les conditions de détention à Guantanamo. Les prisonniers sont laissés à eux-mêmes et sont victimes de conditions inhumaines, subissant ainsi de graves troubles psychologiques. De plus, plusieurs pratiques dégradantes, telles que la torture, y sont pratiquées par les militaires américains en place afin de soutirer toute forme d'information possible pouvant les conduire à des réseaux terroristes. Toutefois, de telles pratiques sont dénoncées par la communauté internationale, et plusieurs demandent tout simplement la fermeture de cette prison.

De ce fait, 5 experts de la Commission des droits de l'homme de l'ONU se sont penchés sur le cas bien précis de Guantanamo. Le verdict tomba le 16 février 2006. D'un commun accord, les 5 experts demandèrent de libérer les détenus, compte tenu des conditions d'incarcération et des pratiques de torture exercées à leur endroit (7). Ces pratiques vont directement à l'encontre du droit international.

Précisons que les États-Unis sont membres du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de la personne depuis le 24 octobre 1945, année où l'ONU fut créée. L'objectif de cette instance : « faire appliquer les normes universellement approuvées des droits de l'homme» (8). Or, c'est tout le contraire qui se produit dans le cas de Guantanamo.

Toujours est-il qu'en septembre 2006, les autorités américaines ont transféré à Guantanamo 14 prisonniers susceptibles d'entretenir des liens avec des réseaux terroristes. Leurs lieux et conditions de détentions furent inconnus, car ils étaient incarcérés dans des prisons secrètes sous le contrôle de la CIA. Le président des États-Unis à tout de même admis « que dans le cadre de la « guerre contre le terrorisme», les États-Unis avaient eu recours aux détentions secrètes et aux disparitions forcées» (9).

Malgré les critiques virulentes à l'endroit de la prison de Guantanamo, l'administration n'entend pas changer quoi que ce soit, car «le système juridique mis en place après le 11 septembre 2001 n'est pas près d'être démantelé» (10).

Comment se fait-il que la communauté internationale ne sanctionne pas les États-Unis ? On peut se poser la question, car même la «Cour suprême des États-Unis a rendu une décision le 29 juin 2006. Elle a invalidé les tribunaux militaires spéciaux mis en place par le Pentagone pour juger les détenus considérés comme « dangereux »» (11).

À quand la fermeture de Guantanamo?




Références:

(1) LESNES, Corine. «M. Bush défend la « nécessité » de Guantanamo devant Mme Merkel» Le Monde, lundi 16 janvier 2006, p.6

(2) AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE. « 5e anniversaire » (page consultée le 8 février 2007) [En ligne] adresse URL : http://www.amnesty.fr/index.php/amnesty /agir/campagnes/terrorisme /guantanamo/5eme_anniversaire

(3) Ibid.

(4) Ibid.

(5) AMNESTY INTERNATIONAL. « À propos d'AI » (page consultée le 8 février 2007) [En ligne] adresse URL : http://web.amnesty.org/pages/aboutai-index-fra
(7) CENTRE DE NOUVELLES ONU. « Guantanamo : 5 experts de l'ONU dénoncent la torture et demandent la fermeture du centre de détention » (page consultée le 8 février 2007) [En ligne] adresse URL : http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=11... HAUT-COMMISSIARIAT DES NATIONS UNIES DES DROITS DE L'HOMME « À propos du HCDH » (page consultée le 8 février 2007) [En ligne] adresse URL : http://www.ohchr.org/french/about/

(9) AMNESTY INTERNATIONALE France. « Guantanamo ou le scandale des droits humains » (page consultée le 8 février 2007) [En ligne] adresse URL : http://web.amnesty.org/pages/guantanamobay-backgro... Ibid.

(11) LESNES, Corine. « La Cour suprême désavoue Bush sur Guantanamo » Le Monde, samedi 1er juillet 2006, p.1

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016