Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

22 janvier 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

4 février 2007

Élections législatives en Gambie: résultats peu surprenants


Stéphanie Nadeau
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

janvier
2017
Assermentation d’Adama Barrow à la présidence de la Gambie

juillet
1994
Renversement du président Dawda Jawara en Gambie

janvier
1982
Entrée en vigueur de la confédération de Sénégambie

janvier
1981
Accession d'Abdou Diouf à la présidence du Sénégal

Suite à une campagne électorale qui s'est terminée le 23 janvier 2007, la population de la Gambie, pays enclavé dans le Sénégal, s'est rendue aux urnes le 25 janvier dernier. Un total de 99 candidats se sont présentés afin de combler 43 postes de députés. Ces élections législatives ont cependant été caractérisées par un faible taux de participation, soit 41% (1). Un observateur togolais pour une organisation non gouvernementale de la société civile a souligné que «les opérations électorales avaient débuté à l'heure et se déroulaient sans problèmes» (2).

Avant même le jour du scrutin, l'Alliance pour la réorientation et la construction patriotique (APRC), le parti au pouvoir, avait gagné 5 des 48 sièges à l'Assemblée dans le Foni et le Kantora (Est du pays) puisque aucun autre candidat ne s'était présenté. Ebou Sillah, un membre de l'opposition, a souligné que le parti s'était concentré «[...] sur les zones ou nous sommes sûrs de faire de bons résultats au lieu de disperser nos forces inutilement »(3).

Ainsi, le Parti démocratique uni (UDP) de M. Ousainou Darboe, le plus grand parti d'opposition en Gambie, n'a présenté que 29 candidats dans le pays contre 8 pour le Parti national pour la réconciliation (NRP) et 5 pour l'Alliance nationale pour la démocratie et le développement (NADD). De plus, 9 candidats indépendants se sont présentés (4).

Les résultats peu surprenants, replacent une fois de plus l'APRC en majorité à l'Assemblée, avec un total de 42 sièges. Le plus grand parti d'opposition, l'UDP, n'a remporté que 4 sièges et le NAAD qu'un seul. Un seul des 9 candidats indépendants a trouvé une place à l'Assemblée (5). Comme l'a souligné le président gambien Yahya Jammeh «la victoire de (son) parti [APRC] ne fait pas l'ombre d'un doute» (6).




Références:

(1) AGENCE DE PRESSE AFRICAINE. «Le parti au pouvoir remporte les élections législatives en Gambie». http://www.apanews.net/elect_article.php?id_article=19784. 26 janvier 2007. Page consultée le 4 février 2007.

(2) JEUNE AFRIQUE, «Législatives: faible participation, Jammeh confiant en la victoire». http://www.jeuneafrique.com/jeune_afrique/article_... 25 janvier 2007. Page consultée le 4 février 2007.

(3) BAAl, Mbango. «GAMBIE / LEGISLATIVES - Les Gambiens appelés aux urnes demain jeudi». http://www.seneweb.com/news/article/8122.php. 24 janvier 2007. Page consultée le 4 février 2007.

(4) AGENCE DE PRESSE AFRICAINE, Op. cit.

(5) GAMBIE. «Informations générales». http://www.ipu.org/parline-f/reports/1117.htm. Page consultée le 4 février 2007.

(6) JEUNE AFRIQUE, Op. cit.

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

De la Gambie d'un seul parti à la démocratie
>janvier 2017


La liberté de presse se détériore encore en Gambie
>janvier 2014


Course électorale gambienne : le président Jammeh désire un quatrième mandat
>novembre 2011


Gambie: remède miracle?
>mars 2007


Élections législatives en Gambie: résultats peu surprenants
>février 2007


Des élections sans surprise en Gambie ?
>septembre 2006


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016