Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

13 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

21 January 2007

Élection présidentielle controversée au Mexique


Laura Huyghe
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

July
2018
Élection d’Andrés Manuel Lopez Obrador à la présidence du Mexique

September
2017
Tremblement de terre dévastateur au Mexique

July
2012
Élection d'Enrique Pena Nieto à la présidence du Mexique

June
2009
Confirmation d'une pandémie de grippe A (H1N1) par l'OMS

July
2006
Élection de Felipe Calderon à la présidence du Mexique

July
2000
Élection de Vicente Fox à la présidence du Mexique

January
1994
Début du soulèvement des Indiens du Chiapas, au Mexique

December
1992
Signature de l'Accord de libre-échange nord-américain

July
1988
Élection de Carlos Salinas de Gortari à la présidence du Mexique

September
1985
Tremblement de terre meurtrier au Mexique

July
1982
Élection de Miguel de la Madrid Hurtado à la présidence du Mexique

August
1980
Signature du traité de Montevideo entre les pays de l'Alalc

June
1975
Ouverture d'une conférence internationale sur les femmes à Mexico

October
1968
Répression d'une manifestation étudiante sur la Place des trois cultures à Mexico

February
1960
Signature du traité de Montevideo créant l'Association de libre-échange de l'Amérique latine

December
1959
Création de la Banque interaméricaine de développement

March
1948
Création de l'Organisation des États américains

September
1947
Signature du Traité interaméricain d'assistance réciproque à Rio de Janeiro

La République fédérale du Mexique a connu une année 2006 mouvementée. Le bilan décevant de l'ancien président mexicain, Vicente Fox Quesada du Parti d'action nationale (PAN) et de son « gouvernement du changement »(1), faisait espérer à de nombreux citoyens mexicains que l'élection présidentielle du 2 juillet 2006 permette enfin la consolidation du processus de démocratisation entamé depuis l'arrivée au pouvoir du PAN en 2000.

Une élection présidentielle houleuse

Les deux principaux candidats en lice lors de cette élection présidentielle sont Andres Manuel López Obrador du Parti de la révolution démocratique (PRD, centre-gauche) et Felipe Calderón Hinojosa du Parti d'action nationale (PAN, droite catholique). Alors que les sondages laissaient entrevoir la victoire du populaire candidat et ancien maire de Mexico, López Obrador, aussi surnommé « Amlo », c'est le candidat de droite qui remporta les élections. Calderón a été déclaré vainqueur du scrutin par l'Institut fédéral électoral (IFE), avec 35,88% des votes exprimés devant « son rival de gauche »(2) qui n'obtient que 35,31% des voix. Précisons aussi que le PAN obtient la majorité relative au Parlement avec 206 sièges sur 500 à la Chambre des députés et 52 sur 128 au Sénat.

L'écart minime de 0,57% qui a départagé les candidats à la présidence a généré des troubles importants. Andres Manuel López Obrador et ses partisans se sont mobilisés, accusant la droite mexicaine de « fraude généralisée »(3) et réclamant un recompte « bulletin par bulletin», non prévu par la Constitution(4). Le jugement du Tribunal électoral, qui a confirmé l'élection de Calderón le 5 septembre 2006(5), n'a pas permis de mettre fin aux manifestations violentes de la gauche mexicaine, soutenues par le Parti de la révolution démocratique et le Parti des travailleurs.

L'investiture bâclée du chef de l'exécutif, le 1er décembre 2006, témoigne de l'instabilité du nouveau gouvernement, dont la légitimité a été gravement entachée par le contentieux électoral(6). Le président mexicain devra, pendant toute la durée de son mandat, consolider ses appuis au sein de son parti et de la population mexicaine. Pour cela, il devra tenter de répondre aux attentes des milliers de Mexicains « lopezobradoristes »(7) et sera tenu de respecter ses engagements, particulièrement ceux concernant la transparence gouvernementale.

Des défis d'envergure pour le nouveau président mexicain

Les résultats décevants du gouvernement Fox et la récente controverse électorale vont obliger le président élu, Felipe Calderón, à relever des défis majeurs. Les principaux enjeux de ces élections sont clairs : développer « un plan d'austérité dans l'administration »(8) afin de renforcer l'aide sociale, lutter contre l'augmentation de la pauvreté urbaine et de l'insécurité; enfin, résoudre le problème de stagnation de l'économie et de l'emploi responsable en grande partie de l'émigration. En ce sens, la plateforme électorale du PAN(9) propose des réformes économique, sociale et politique gauchisantes(10). Dans son site officiel, Felipe Calderón déclare être « le changement mais aussi la continuité ». Il met l'emphase sur l'égalité des opportunités pour les travailleurs, les femmes et les jeunes, la relance d'une économie compétitive, l'accès universel aux soins de santé et à l'éducation, ainsi que sur le développement de la sécurité publique et d'un État de droit(11).

Qui est Felipe Calderón ?

Fils du co-fondateur du PAN, Felipe Calderón rejoint le parti dès l'âge de 18 ans. En 1988, il est élu député à l'Assemblée générale du District fédéral (Mexico). Son mandat achevé (1991), il devient député fédéral pour une durée de 3 ans. En 1993, le jeune politicien est nommé à la fois au poste de secrétaire du Comité exécutif national du PAN, puis secrétaire général du parti et représentant du PAN devant le Conseil général de l'Institut fédéral électoral (IFE) en 1993. A l'âge de 33 ans, il vise le poste de gouverneur de l'État de Michoacán, mais se fait damner le pion par le candidat du PRI, Víctor Manuel Tinoco Rubí. Par la suite, il devient Président du PAN et se fait réélire au poste de député fédéral en 2000. En 2003, Calderón occupe le poste de directeur de la Banque nationale de travaux et service publics de Banobras, poste qu'il abandonnera pour devenir ministre de l'Énergie au sein du gouvernement de Vicente Fox jusqu'en mai 2004(12).




Références:

(1) MEXICO, PRÉSIDENCIA DE LA REPÚBLICA, Extraits du discours du Président Vicente Fox Quesada lors du programme radiophonique "Fox Contigo", http://fox.presidencia.gob.mx/foxcontigo/?contenid... (page consultée le 25 janvier 2007)

(2) Joëlle STOLZ, « Le président mexicain Calderon veut contrer la gauche sur le terrain social », Le Monde, 16 décembre 2006, p.8

(3) Joëlle STOLZ, « Mexique élection présidentielle contestée », Le Monde, 13 juillet 2006, p.4

(4) Loc.cit.

(5) MEXIQUE, TRIBUNAL ELECTORAL DEL PODER JUDICIAL DE LA FEDERACIÓN, Dictamen relativo al cómputo final de la elección de Presidente de los Estados Unidos Mexicanos, declaración de validez de la elección y de presidente electo ., http://www.trife.gob.mx, (page consultée le 18 janvier 2007)

(6) Luis HERNÁNDEZ NAVARRO, « Cinq minutes pour l'investiture, qui dit mieux ? », Courrier international, 7 décembre 2006, p.33

(7) Joëlle STOLZ, « Le président mexicain...», op.cit.

(8) Loc.cit.

(9) MEXIQUE, PAN, « Qué es el pan? », [en ligne], http://www.pan.org.mx/?P=8, (page consultée le 13 janvier 2007).

(10) Joëlle STOLZ, « Le président mexicain...», op.cit.

(11) MEXIQUE, Felipe CALDERÓN HINOJOSA, Presidencia de la república, [en ligne], http://www.felipe.org.mx/fc/html/index.htm, (page consultée le 14 janvier 2007)

(12) AFP, « Mexique : la crise politique se creuse », Le Devoir, 7 juillet 2006, p. A1

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016