20 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

30 octobre 2005

Un discours controversé à Rome


Michèle Béland
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juillet
2018
Élection d’Emmerson Mnangagwa à la présidence du Zimbabwe

novembre
2017
Démission du président du Zimbabwe, Robert Mugabe

mai
2008
Explosion inflationniste au Zimbabwe

mars
2008
Tenue d'élections législatives et présidentielle au Zimbabwe

avril
1980
Proclamation de l'indépendance du Zimbabwe

novembre
1965
Proclamation unilatérale d’indépendance de la Rhodésie

octobre
1953
Entrée en vigueur de la Fédération d'Afrique centrale

Le 16 octobre 2005, s'est tenue la célébration du soixantième anniversaire de l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), un organe de l'Organisation des Nations Unies. Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, a profité de cette occasion pour faire un discours qui en a fait sursauter plusieurs, tandis que quelques-uns applaudissaient.

Le président Mugabe était déjà un personnage controversé bien avant la tenue de ce discours. En effet, au mois de juillet 2005, le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations unies (ONU) a condamné son gouvernement (1). Cette réprobation a fait suite à la démolition de certaines zones urbaines que le gouvernement de M. Mugabe a ordonnée à l'été 2005. Il est critiqué pour avoir ciblé les quartiers où résidaient un grand nombre de partisans de l'opposition. Plus de 700 000 personnes ont dû être déplacées. M. Mugabe est aussi pointé du doigt pour la réforme agraire qui aurait conduit son pays, où l'agriculture était une des plus prospères de l'Afrique, à la famine. Ce qui expliquerait la demande des États-Unis d'exclure Robert Mugabe de la célébration de la FAO.

Le discours de ce dernier accusait justement le président américain George W. Bush et le premier ministre britanique Tony Blair, d'être responsables de la famine dans le monde. Mugabe a notamment fait un rapprochement entre ces derniers et deux personnages qui ont passé à l'histoire pour leurs crimes, Adolf Hitler et Benito Mussolini. En ce sens, il a accusé les deux présidents d'avoir « formé une alliance impie pour attaquer les pays innocents (2)», faisant explicitement référence à l'invasion de l'Iraq en 2003. Sans toutefois être en accord avec le régime de l'ex-président, Saddam Hussein, il considère que le peuple iraquien avait le droit de décider qui devait le gouverner. Lors de son discours, Robert Mugabe a aussi revendiqué le droit de la Corée du Nord à détenir l'arme nucléaire.

Ce discours controversé a tout de même été applaudi par au moins neuf participants, selon le Financial Times de Londres. De plus, deux d'entre eux ont soutenu les propos du président du Zimbabwe. Le président du Vénézuela l'a secondé en accusant « l'empire nord-américain, [d'être] la première menace pour le monde aujourd'hui (3)». Il a aussi mentionné que l'équivalent du budget pour la défense américaine permettrait de financer la FAO pendant 500 ans (4). Le président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, a quant à lui, qualifié la faim de la « pire des armes de destruction de masse de notre siècle » (5).

En revanche, Mugabe a aussi des détracteurs. Afin de faire suite à cet événement, plusieurs ont affirmé leur désaccord. Desmond Tutu, un archevêque anglican de l'Afrique du Sud qui a déjà reçu le prix Nobel de la paix, a qualifié Mugabe de caricature d'un dictateur africain. Wole Soyinka, une écrivaine détentrice, elle aussi, d'un prix Nobel, a accusé le président du Zimbabwe d'être une honte pour le continent africain (6).

Le 16 octobre a donc été marqué par un discours et un personnage, plutôt que par la célébration du soixantième anniversaire de la FAO. Son bilan était d'ailleurs peu reluisant : 852 millions de personnes souffrent toujours de la famine, alors qu'en 1996 cette organisation s'était fixée comme objectif, de réduire ce nombre à 400 millions. Il faut toutefois savoir que, depuis 1960, le taux de famine dans le monde est passé de 35% à 13%(7).




Références:

(1) L'Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (ZANU-PF).

(2) Cité dans : Andrea, BAMBINO, « Faim dans le monde : Bush et Blair critiqué », La Presse Monde, 18 octobre 2005, p. A21.

(3) loc.cit.

(4) loc.cit

(5) Cité dans : Richard, HEUZE, « Violente diatribe de Robert Mugabe à la FAO », Le Figaro-International, 18 octobre 2005, p.3.

(6) THE NEW YORK TIMES , Mr. Mugabe, Fighting Colonial Ghosts, [en ligne], 20 octobre 2005, http://www.nytimes.com/2005/10/20/opinion/20thur2.... (Page consultée le 25 octobre 2005).

(7) Cité dans : Andrea, BAMBINO, « Faim dans le monde : Bush et Blair critiqué », La Presse Monde, 18 octobre 2005, p. A21.

Bibliographie

BAMBINO, Andrea, « Faim dans le monde : Bush et Blair critiqué », La Presse Monde, 18 octobre 2005, p. A21.

HEUZE, Richard, « Violente diatribe de Robert Mugabe à la FAO », Le Figaro-International, 18 octobre 2005, p. 3.

LA PRESSE CANADIENNE, « Adoption d'une réforme constitutionnelle controversée au Zimbabwe », La Presse Canadienne, 30 août 2005.

REED, John, « Mugabe likens Bush and Blair to Fascists », Financial Times London, 18 octobre 2005, p.11.

THE NEW YORK TIMES , Mr. Mugabe, Fighting Colonial Ghosts, [en ligne], 20 octobre 2005, http://www.nytimes.com/2005/10/20/opinion/20thur2.... (Page consultée le 25 octobre 2005)

BBC NEWS, Mugabe Defends Urban Demolitions, [en ligne], BBC News, 18 septembre 2005, http://www.genocidewatch.org/Mugabedefendsurbandem... (Page consultée le 25 octobre 2005)

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

De Mugabe à Mnangagwa : la crise économique du Zimbabwe s'éternise
>novembre 2018


Départ de Robert Mugabe : un Zimbabwe enthousiaste face à une démission forcée
>janvier 2018


État d'urgence au Zimbabwe : une sécheresse incontournable
>février 2016


Vent de changement pour l'Union africaine
>février 2015


Fort appui à une nouvelle Constitution au Zimbabwe
>mars 2013


Vers une sortie de crise au Zimbabwe
>février 2009


Robert Mugabe et Morgan Tsvangirai se serrent la main
>septembre 2008


Une figure de la ségrégation raciale en Afrique est morte
>février 2008


Sommet de Lisbonne : les relations Europe et Afrique changeront-elles?
>janvier 2008


Mugabe : l'autoritarisme se poursuit
>avril 2007


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019