Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

9 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

25 March 2007

Rafael Correa, seul contre le Congrès


Audrey Jean-Baptiste dit Parny
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

April
2016
Tremblement de terre en Équateur

November
1986
Fondation de la Confédération des nations indigènes de l'Équateur

May
1981
Décès du président de l’Équateur, Jaime Roldos Aguilera

August
1980
Signature du traité de Montevideo entre les pays de l'Alalc

April
1979
Élection de Jaime Roldos Aguilera à la présidence de l'Équateur

February
1972
Renversement du gouvernement de Jose Maria Velasco Ibarra en Équateur

May
1969
Création du Pacte andin

June
1968
Élections en Équateur

November
1961
Chute du gouvernement de José Maria Velasco Ibarra en Équateur

February
1960
Signature du traité de Montevideo créant l'Association de libre-échange de l'Amérique latine

December
1959
Création de la Banque interaméricaine de développement

June
1948
Élection de Galo Plaza Lasso à la présidence de l'Équateur

March
1948
Création de l'Organisation des États américains

Investi le 15 janvier 2007 à la présidence de l'Équateur, Rafael Correa, jeune économiste socialiste, s'était engagé lors de sa campagne électorale à tenir un référendum sur la formation d'une Assemblée Constituante dotée de pouvoirs illimités. Celui-ci devrait avoir lieu le 15 avril 2007. Dénonçant la partitocratie prévalant au Parlement, le président équatorien avait en effet promis de refonder les institutions afin de limiter le pouvoir de la classe politique, à laquelle il impute les problèmes de corruption et d'instabilité politique du pays (1).

Dans un pays où neuf citoyens sur dix affirment n'avoir aucune confiance dans leurs institutions, la réforme de l'État s'impose comme un préalable incontournable à tout projet de transformation sociale (2). Conséquemment, l'Assemblée constituante permettrait non seulement de dissoudre le Congrès actuel, mais également d'élaborer une nouvelle Constitution. Celle-ci favoriserait la « Révolution citoyenne » tant promise par le nouveau président, partisan d'un « changement radical » du système politique, économique et social actuel (3).

Si 70% des Équatoriens soutiennent la réforme constitutionnelle proposée par leur président, les députés de l'opposition, majoritaires au Congrès, refusent une éventuelle dissolution. Jugée anticonstitutionnelle, celle-ci menacerait la représentativité démocratique (4). Brandissant la menace d'une « dictature », nombreux sont les députés qui craignent que la rédaction d'une nouvelle Constitution permette, à l'instar du Venezuela et de la Bolivie, d'élargir les pouvoirs présidentiels aux dépens des congressistes.

Ce conflit politique prend désormais des allures de crise institutionnelle alors que la moitié des députés de l'opposition ont été destitués pour avoir protesté contre la tenue d'un référendum le 15 avril 2007 (5). L'Équateur, dont les trois derniers présidents élus ont été destitués, fait figure d'habitué des crises institutionnelles (6). Ainsi, tandis que les réformes présidentielles tentent de l'enrayer, l'instabilité politique semble être devenue la seule « institution » nationale persistante.




Références:

(1) PÉREZ, Benito. « Rafael Correa ramène l'Équateur dans le camp progressiste », Risal collectif, [en ligne], 16 janvier 2007, http://risal.collectifs.net/article.php3?id_article=2063, (page consultée le 22 mars 2007)

(2) ASSOCIATED PRESS, « La crise politique s'aggrave en Équateur », Yahoo! Actualités, [en ligne], 9 mars 2007, http://fr.news.yahoo.com/09032007/5/la-crise-polit... (page consultée le 22 mars 2007)

(3) SITE OFFICIEL DE RAFAEL CORREA, Discurso de Posesión de Rafael Correa Presidente del Ecuador, [en ligne], http://www.rafaelcorrea.com, (page consultée le 24 mars 2007)

(4) AGENCE FRANCE PRESSE, « Poursuite du chaos au Parlement », Le Monde, 14 mars 2007, p. b4

(5) PARANAGA, Paulo. « Le Congrès équatorien et les partisans du président Correa s'affrontent », Le Monde, 9 mars 2007, p. 6

(6) DELCAS, Marie. «Le conflit entre le président équatorien Correa et le Congrès s'envenime », Le Monde, 15 mars 2007, p. 4

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016