Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

19 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

27 January 2008

« Docteur Non » surprend à l'investiture républicaine de 2008


Pierre McCann
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

November
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

July
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

June
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

March
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

December
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

September
2017
Ouragans sur les Caraïbes

August
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

January
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

January
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

November
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

September
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

June
2016
Attentat meurtrier dans une boîte de nuit d'Orlando, aux États-Unis

March
2016
Début de la visite du président américain Barack Obama à Cuba

January
2016
Dévoilement de données confirmant l'établissement d'un record de chaleur en 2015

October
2015
Signature du Partenariat transpacifique à Atlanta, aux États-Unis

December
2014
Annonce des présidents des États-Unis et de Cuba sur les relations entre leurs pays

November
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

September
2014
Tenue d'une marche en faveur de la lutte aux changements climatiques

November
2012
Réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis

Non, non et non! C'est la réponse du candidat à l'investiture du Parti républicain en vue de l'élection présidentielle américaine de 2008, Ron Paul, face à l'intervention de l'État central. Son surnom, « Docteur Non », est attribuable à ses nombreux votes au Congrès contre les dépenses du gouvernement fédéral, contre les actions militaires des États-Unis en Irak et en Afghanistan (1), contre l'avortement et contre l'assurance médicament (2).

Ce politicien de 72 ans, ancien gynécologue, se veut un promoteur du courant libertaire, valorisant une autonomie absolue des individus et le caractère sacré de la vie. Il a d'ailleurs représenté le Parti libertaire lors de l'élection américaine de 1988. Selon Paul, des mesures telles que la peine de mort et l'impôt sur le revenu briment le citoyen dans ses droits, protégés par la Constitution américaine.

Qualifié d'excentrique, ce député du Texas (de 1976 à 1977, de 1979 à 1985 et depuis 1997 (3)) ne se gêne pas pour critiquer des monuments de l'histoire américaine, allant jusqu'à dénoncer Abraham Lincoln pour son engagement dans la Guerre civile de 1861-1865. Seul candidat républicain à s'afficher contre la guerre en Irak, ce conflit ne représente pour lui que l'occasion pour « une douzaine de néo conservateurs de prendre contrôle de la politique extérieure des États-Unis » (4). Le Docteur Paul s'est également prononcé en faveur du retrait de son pays des Nations unies, de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) et du Fonds monétaire international (FMI) (5).

Un appui record

Ron Paul a établi un nouveau record en amassant plus de 4 millions de dollars en une seule journée grâce à son importante campagne sur Internet (6). L'exploit a été accompli le 5 novembre 2007, la journée où le rebelle anti-protestant Guy Fawkes voulut assassiner le roi anglais Jacques Ier en tentant de faire exploser le Parlement britannique, il y a près de 400 ans. Ron Paul a-t-il choisi cette date de levée de fonds afin de provoquer et de démontrer qu'il veut changer le système?

Malgré ses récoltes financières, Paul ne fait pas le poids dans la course au leadership de son parti face aux John McCain, Rudy Giuliani et Mitt Romney : il n'a obtenu que 10% des suffrages en Iowa, 8% au New Hampshire, 6% au Michigan et 4% en Caroline du Sud (7). Bien qu'il ne puisse vraisemblablement pas aspirer être le prochain président des États-Unis, sa campagne a suscité un certain engouement, particulièrement au sein de la jeunesse américaine. Mentionnons toutefois que les jeunes ne l'appuient pas dans ses idées anti-immigration : Ron Paul est en effet favorable à l'érection d'un mur à la frontière entre le Mexique et les États-Unis (par exemple) (8).

Ron Paul se retirera-t-il de la course à l'investiture américaine avant la fin, à cause de son faible pourcentage d'appuis? Depuis le caucus du Nevada où il a terminé en deuxième place dans les suffrages (9), tout porte à croire que non.




Références:

(1) GILLESPIE, Nick et WELCH, Matt, « La drôle de campagne de Ron Paul », Courrier international, no. 893, 13 décembre 2007, p. 26.

(2) CALDWELL, Christopher, The Antiwar, Anti-Abortion, Anti-Drug-Enforcement-Administration, Anti-Medicare Candidacy of Dr. Ron Paul, 22 juillet 2007, http://www.nytimes.com/2007/07/22/magazine/22Paul-t.html (Page consultée le 13 janvier 2008).

(3) THE NEW YORK TIMES, Ron Paul : Biography, 19 janvier 2008, http://topics.nytimes.com/top/reference/timestopic... (Page consultée le 19 janvier 2008).

(4) CALDWELL, Christopher, op. cit.

(5) LESNES, Corine, « Ron Paul, le "docteur Non", ses millions et sa croisade anti-système », Le Monde, 8 janvier 2008, p. 4.

(6) KIRKPATRICK, David D., Candidate's Pleased to Remember This Fifth of November, 6 novembre 2007, http://www.nytimes.com/2007/11/06/us/politics/06pa... (Page consultée le 11 janvier 2008).

(7) CNN, Election Center 2008 : Primaries and Caucuses, 20 janvier 2008, http://www.cnn.com/ELECTION/2008/ primaries/resul... (Page consultée le 20 janvier 2008).

(8) GILLESPIE, Nick, op. cit., p. 26.

(9) CNN, op. cit.

Dernière modification: 2008-02-01 07:43:04

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016