Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

16 janvier 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

28 novembre 2007

Les Jeux Olympiques 2008 : une vitrine pour les militants des Droits de l'Homme


Issa Ouédraogo
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mars
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

mars
2018
Abolition de la limite de deux mandats présidentiels en Chine

octobre
2017
Ouverture du XIXe Congrès du Parti communiste chinois

novembre
2015
Poignée de main historique entre les présidents de la Chine et de Taïwan

octobre
2015
Fin de la politique de l'enfant unique en Chine

novembre
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

septembre
2014
Mouvement de protestation populaire à Hong Kong

novembre
2012
Ouverture du XVIIIe congrès du Parti communiste chinois

août
2008
Ouverture des Jeux olympiques de Beijing

mars
2008
Montée de la violence dans les rues de Lhassa au Tibet

octobre
2007
Ouverture du XVIIe Congrès du Parti communiste chinois

juillet
2007
Présentation de la journée Live Earth

février
2007
Entente sur un éventuel démantèlement du programme nucléaire nord-coréen

octobre
2003
Première mission chinoise envoyant un homme dans l'espace

mars
2003
Alerte au SRAS par l'Organisation mondiale de la santé

novembre
2002
Ouverture du XVIe Congrès du Parti communiste chinois

décembre
2001
Adhésion de la Chine à l'Organisation mondiale du commerce

décembre
1999
Rétrocession de Macao à la Chine

septembre
1997
Ouverture du XVe Congrès du Parti communiste chinois

La ville de Pékin a été choisie le 13 juillet 2001 à Moscou, en Russie, pour organiser les Jeux olympiques d'été de 2008. Ceux-ci devraient se dérouler du 8 au 24 août 2008. Dès que l'annonce fut faite par le président du Comité international olympique(CIO), des milliers de Pékinois sont descendus dans les rues afin de célébrer.

Mais cette décision fut aussi critiquée par de nombreuses organisations des Droits de l'Homme, les dissidents et des Tibétains exilés (1). Les réactions parlaient de « mauvais jugement historique » et de « récompense pour un régime corrompu (2) ». Certains ne se gênaient pas pour comparer ce choix aux Jeux Olympiques(JO) de 1936, lesquels furent utilisés comme moyen de propagande par les nazis (3). Donc, la décision du CIO n'a pas fait que des heureux. En fait elle en a désenchanté plusieurs.

Droit de l'Homme avant les Jeux olympiques

Parmi les opposants, il est à noter la présence de groupes de défense des Droits de l'Homme tels que Reporters sans frontières (RSF), Amnesty international, ainsi que les Tibétains. L'argument principal utilisé par ces différents organismes, est le non-respect des droits et libertés des individus en Chine (4). Les principaux adversaires de Pékin sont les États-Unis qui comparent souvent la situation actuelle avec les Jeux de Berlin, en 1936, et ceux de Moscou, en 1980. Les Américains craignent que la situation des Droits de l'Homme se dégrade et que le gouvernement chinois utilise les JO comme un outil de propagande afin de renforcer le régime en place (5).

On peut lire d'ailleurs lire dans une lettre adressée à l'ambassade de Chine en France le 2 août 2007, que le Collectif Chine JO 2008 a interpellé les autorités chinoises sur les violations des droits fondamentaux qui continuent d'être bafoués dans le pays. cet organisme a recensé des cas de peine de mort et des emprisonnements, de la torture et du harcèlement des défenseurs de droits humains, parmi lesquels des journalistes et des avocats. Il note également la censure des médias ainsi que la répression des minorités ouïghours et tibétaines, et des mouvements religieux ou spirituels(6).

Le collectif est composé de neuf organisations de défense des Droits de l'Homme qui ont appelé à mettre immédiatement fin à toute forme de répression et à mettre en oeuvre les huit revendications suivantes : 1. Libérer les prisonniers des manifestations de Tiananmen en 1989 et de tous les prisonniers d'opinion; 2. Mettre fin au contrôle de l'information, y compris sur internet; 3. Suspendre les exécutions sur tout le territoire chinois en vue d'arriver à l'abolition de la peine de mort; 4. Supprimer la détention administrative; 5. Mettre un terme à la pratique de la torture; 6. Permettre la liberté d'association syndicale; 7. Supprimer l'article 306 du Code pénal, qui légalise la répression contre les avocats; 8. Mettre fin aux expulsions forcées des citoyens de leur logement ou de leur terre. Le collectif soutient les valeurs de l'olympisme fondées sur le « respect des principes éthiques fondamentaux universels », et visant à « promouvoir une société pacifique, soucieuse de préserver la dignité humaine ». Cet objectif est loin d'être atteint en République populaire de Chine(7).

Sortie remarquable

Ces revendications ont eu des échos un peu partout, notamment au sein de l'Union européenne. Dans certaines villes, Reporters sans frontières a mobilisé plusieurs centaines de personnes. À Paris par exemple, sur un des ponts de la Seine, les militants de RSF et d'Amnesty International ont déployé un drapeau de 100 mètres carré. Mais le fait inusité de ce déploiement fut le remplacement des anneaux olympiques par des menottes. Pendant que des vélos et des camions étaient couverts du slogan « Pékin 2008 », des manifestants distribuaient aux passants des cartes postales sur lesquelles se retrouvait ce même symbole. À New York, des actions similaires ont été menées. Tandis qu'à Pékin, ville hôte, et Montréal, quelques représentants de RSF et des membres d'Amnesty International ont tenu des conférences de presse. Un autre moyen d'action utilisé est l'invitation envoyée aux principaux quotidiens d'information de publier des articles dénonçant la situation des Droits de l'Homme en Chine(8).

Même si les résultats restent peu enviables, tout ce dévouement à la cause des droits humains a permis au moins de sensibiliser une partie du monde à la cause du peuple chinois et de soulever un vent d'appui au peuple tibétain. Selon Amnesty International, dans un communiqué diffusé le 30 avril 2007 : « Malgré d'importantes réformes du système liées à la peine capitale et de nouvelles règles pour les journalistes étrangers en Chine, le pays ne semble guère progresser dans d'autres domaines relatifs aux droits humains et aux jeux Olympiques ; en outre, la répression des militants des droits humains et des journalistes chinois s'intensifie (9) ».

Une opposition silencieuse

Les organisations internationales ont beaucoup contribué à la cause des opposants à l'intérieur de la Chine. Mais dans le pays, les mouvements d'opposition sont quasiment muets. Au risque de se faire interpeller, ils restent pour la plupart dans l'anonymat. Leurs revendications ne sont d'ailleurs pas en lien avec la présentation des Jeux Olympiques, mais ils veulent plutôt profiter de la vitrine qu'offrent les jeux pour faire avancer leurs idées politiques et autres. C'est le cas des leaders politiques qui prônent l'indépendance de leur province. Une grande partie de ces opposants sont des ressortissants tibétains nationalistes qui sont en Chine.

Enfin, plusieurs organismes et pays espèrent que la République populaire de Chine saisira l'occasion pour laver sa réputation en matière de droits humains. Au-delà de toutes ces manifestations, il est à espérer que ces Jeux connaissent un bon succès et que le sport en sorte gagnant(10). Peut-être qu'à travers cette vitrine mondiale les hommes sortiront vainqueurs de ce grand rendez-vous des nations.




Références:

1-S.A. «Jeux Olympiques d'été de 2008 », Wikipédia, [En ligne], http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeux_Olympiques_d'%C3... (Page consultée le 30 novembre 2007).

2-S.A. « Un an avant les JO de Pékin 2008, Reporters sans frontières se mobilise à Paris, New York, Pékin et Montréal », Reporters Sans Frontieres, [En ligne], http://www.rsf.org/article.php3?id_article=23181, (Page consultée le 20 novembre 2007).

3-S.A. « Un an avant...», Op.cit.

4- KABA, Sidiki. « LETTRE OUVERTE AUX MEMBRES DU COMITE INTERNATIONAL OLYMPIQUE (CIO) », FIDH, [En ligne], http://www.fidh.org/spip.php?article1472, (Page consultée le 29 novembre 2007).

5- S.A. « 8 Revendications pour Pékin », FIDH, [En ligne], http://www.fidh.org/article.php3?id_article=4344, (Page consultée le 29 novembre 2007).

6- S.A. « 8 Revendications... », Loc.Cit.

7- S.A. « JO Pékin 2008 -1 an ! », Le Collectif Chine JO 2008, [En ligne], http://pekin2008.rsfblog.org/archive/2007/08/08/jo... (Page consultée le 29 novembre 2007).

8- S.A. « Un an avant...», Op.cit.

9- S.A. « Chine : Jeux olympiques et droits humains », Amnesty International, [En ligne], http://web.amnesty.org/library/index/FRAASA170442004, (Page consultée le 29 novembre 2007).

10- S.A. « À un an de Pékin 2008 », RDS,[En ligne], http://www.rds.ca/jo/chroniques/234425.html, (Page consultée le 6 décembre 2007).

Dernière modification: 2007-12-10 08:03:01

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Kim Jong-un et Xi Jinping : un partenariat sans faille?
>novembre 2018


Le parti indépendantiste HKNP s'attire les foudres de Pékin
>octobre 2018


La rencontre de Wuhan : un retour au calme entre l'Inde et la Chine?
>septembre 2018


La Route de la soie : un projet titanesque qui pourrait changer l'ordre mondial
>avril 2018


Organisation de coopération de Shanghai : lorsque deux rivaux s'unissent
>mars 2018


Xi Jinping : ambitions et pouvoir
>février 2018


La peine de mort en Chine : l'évolution d'un phénomène culturel
>décembre 2017


La Chine, entre le bois et l'écorce
>octobre 2017


Passage du flambeau à l'Organisation mondiale de la santé
>septembre 2017


Un chemin périlleux pour l'intégration du christianisme en Chine
>décembre 2016


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016