Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

19 janvier 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

0 octobre 2005

El-Baradei, directeur général de l'AIEA et récipiendaire du Prix Nobel


Stéphanie Lafond
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

janvier
2014
Référendum sur une nouvelle Constitution en Égypte

juillet
2013
Renversement du président Mohamed Morsi en Égypte

décembre
2012
Référendum constitutionnel en Égypte

septembre
2012
Manifestations anti-américaines dans plusieurs pays arabes

juin
2012
Annonce de l'élection de Mohamed Morsi à la présidence de l'Égypte

février
2011
Démission du président égyptien Hosni Moubarak

juin
2009
Discours de Barack Obama à l'université du Caire

septembre
2005
Élection de Hosni Moubarak à la présidence de l'Égypte

janvier
1992
Entrée en fonction de Boutros Boutros-Ghali au poste de secrétaire général des Nations unies

février
1986
Ouverture du premier Sommet de la francophonie

octobre
1981
Assassinat du président égyptien Anouar el-Sadate

septembre
1978
Signature des accords de camp David entre Israël et l'Égypte

novembre
1977
Discours historique du président Anouar el-Sadate devant la Knesset

octobre
1973
Début du premier «choc pétrolier»

octobre
1973
Déclenchement de la guerre du Kippour au Moyen-Orient

avril
1971
Proclamation de l’Union des Républiques arabes

septembre
1970
Décès du président égyptien Gamal Abdel Nasser

août
1967
Ouverture d'un sommet des pays arabes à Khartoum

juin
1967
Début de la guerre des Six jours au Moyen-Orient

Vendredi dernier, le 7 octobre 2005, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et son directeur général, Mohamed El-Baradei, ont reçu le prix Nobel de la Paix 2005. Cette agence de l'Organisation des Nations Unies (ONU), choisie entre 199 candidats, a pour but de promouvoir l'énergie et les technologies nucléaires a travers ses États-Membres. Fondée en 1957 et basée à Vienne, l'AIEA s'est démarquée sur la scène mondiale grâce à son directeur, Mohammed El-Baradei, qui a joué un rôle très important au cours des derniers mois (1).

Mohammed El-Baradei, diplomate né au Caire en 1942, a commencé sa carrière au sein du ministère des Affaires étrangères d'Égypte. Il se rendra par la suite aux États-Unis et obtiendra un doctorat en droit international (2). Après de brillantes études, il regagnera l'Égypte où il occupera des fonctions de directeur général adjoint au ministère des Relations extérieures (3).

Ce sera en 1980 qu'il intégrera un poste de journaliste à l'ONU, mais en 1984, il débutera sa carrière au Secrétariat de l'AIEA. Il y travaillera sans relâche occupant les treize différents postes qui le mèneront à la direction générale. Durant sa carrière, il luttera avec détermination contre la prolifération des armes nucléaires et entrera en conflit, à plusieurs reprises, avec les États-Unis. M. El-Baradei déclarera publiquement son désaccord face à l'intervention des Américains en Irak, en mars 2003. Il affirmera par la suite que l'impartialité et l'indépendance guident son travail et qu'une puissance militaire de cette taille ne doit pas utiliser son pouvoir ainsi. Il se démarquera également lors des négociations avec l'Iran et la Corée du Nord, qui sont accusés de vouloir développer des armes atomiques (4).

Tout au long de sa carrière, M. El-Baradei s'inquiètera de la présence des armes nucléaires dans le monde. De ce fait, il affirme être anxieux quant au danger d'une possible guerre nucléaire. Durant son ascension au sein de l'Agence, l'homme s'est fait très discret mais a su se faire entendre dans les moments les plus fondamentaux (5).

Le prix Nobel sera donc remis a El-Baradei le 10 décembre prochain, soit à la date d'anniversaire de la mort du fondateur du prix, le suédois Alfred Nobel, inventeur de la dynamite. Ce prix s'accompagne d'un diplôme et d'un chèque d'une valeur de 1,1 millions d'Euros (6).




Références:

(1) International Atomic Energy Agency, http://www.iaea.org, site consulté le 13 octobre 2005.

(2) SMITH, Craig S. « Atomic Agency and chief win the Nobel Peace Prize », The New York Times, http://www.nytimes.com, 08 octobre 2005.

(3) GUIBAL, Claude et PERRIN, Jean-Pierre. « El-Baradei primé pour la paix des bombes », Libération, http : //www.liberation.fr, 08 octobre 2005.

(4) (Sans auteur). « Soixante ans après Hiroshima, le Nobel de la paix pour l'AIEA et ElBaradei », Libération, http://www.liberation.fr, 07 octobre 2005.

(5) RO. F. « ElBaradei, un silencieux et des coups de gueule », Libération, http : //www.liberation.fr, 07 octobre 2005.

(6) Ibid, « Soixante ans après Hiroshima, le Nobel de la paix pour l'AIEA et ElBaradei ».

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

La dette égyptienne : difficile de s'en sortir
>octobre 2018


Le canal de Suez : un tremplin pour l'économie égyptienne
>mars 2017


Boutros Boutros-Ghali : un « dirigeant mémorable » des Nations unies
>février 2017


La justice égyptienne sévère à l'endroit d'un ex-président
>novembre 2016


Al-Sissi : de l'armée à la présidence égyptienne
>novembre 2015


Afrique : un pas de plus vers l'intégration économique
>septembre 2015


Égypte : la liberté d'expression en danger
>février 2015


L'armée égyptienne : acteur immuable du pouvoir présidentiel
>décembre 2014


Égypte : une économie asphyxiée, une destination délaissée
>avril 2014


Deux ans après la révolution, les manifestations continuent en Égypte
>mars 2013


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016