10 décembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

16 septembre 2007

Les républicains divisés au sujet de l'immigration


Stéphane Bürgi
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

novembre
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

juillet
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

juin
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

mars
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

septembre
2017
Ouragans sur les Caraïbes

août
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

janvier
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

janvier
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

novembre
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

septembre
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

juin
2016
Attentat meurtrier dans une boîte de nuit d'Orlando, aux États-Unis

mars
2016
Début de la visite du président américain Barack Obama à Cuba

janvier
2016
Dévoilement de données confirmant l'établissement d'un record de chaleur en 2015

octobre
2015
Signature du Partenariat transpacifique à Atlanta, aux États-Unis

décembre
2014
Annonce des présidents des États-Unis et de Cuba sur les relations entre leurs pays

novembre
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

septembre
2014
Tenue d'une marche en faveur de la lutte aux changements climatiques

novembre
2012
Réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis

Piégée par un trop grand laxisme à l'égard des immigrants illégaux, la droite républicaine se trouve face à un conflit de valeurs qui crée une division manifeste et malvenue à l'approche de l'élection présidentielle américaine de 2008.

12 millions de travailleurs illégaux

Le noeud du problème réside dans le fait que les travailleurs illégaux, dont la population s'élève maintenant à 12 millions de personnes (soit un travailleur sur cinq) (1), sont devenus presque indispensables à l'économie du pays. En effet, malgré leur illégalité, ces travailleurs fournissent une main-d'oeuvre abondante, vulnérable et bon marché qui fait redouter à bien des employeurs un durcissement des politiques fédérales en matière d'immigration (2). C'est donc dans l'intérêt de l'économie américaine que Washington a pendant longtemps préféré fermer les yeux sur les nombreuses entreprises qui employaient des travailleurs illégaux.

Des mesures impopulaires

La prise de conscience de l'ampleur du phénomène a toutefois incité le président George W. Bush à proposer des mesures pour tenter d'enrayer ce problème. En octobre 2006, il signait une loi autorisant la construction d'un mur sur la frontière avec le Mexique, afin d'empêcher l'immigration illégale. Cette loi a provoqué des réactions hostiles, voire indignées, notamment de la part des démocrates, mais aussi de la part du président mexicain, Felipe Calderon, ainsi que de la communauté internationale (3). En juin 2007, Bush a proposé une réforme plus ambitieuse, destinée principalement à permettre aux 12 millions de travailleurs illégaux d'entamer un processus de légalisation de leur statut, mais celle-ci a été plutôt mal reçue par le milieu conservateur qui considérait un tel processus comme une « amnistie (4)» des sans-papiers.

Un profond désaccord au sein de la droite

La question des immigrants illégaux étant toujours non résolue, les différents candidats à l'élection présidentielle de 2008 ont été amenés à se prononcer sur le sujet. Si tous les républicains sont d'accord pour améliorer les techniques de refoulement à la frontière, il existe une véritable « mésentente (5) » sur le sort réservé aux 12 millions d'illégaux déjà présents au pays. D'un côté, les candidats républicains les plus intransigeants préconisent une politique sévère de déportation des sans-papiers et, de l'autre, les candidats plus pragmatiques prônent des méthodes qui autoriseraient les travailleurs illégaux à faire une demande de citoyenneté.

Le candidat Mitt Romney est de ceux qui tiennent le discours le plus ferme à l'encontre des illégaux. Sa proposition est de créer un registre des immigrants qui servira de base afin de « déterminer qui pourra recevoir un visa temporaire et qui sera tenu de retourner dans son pays (6) ». Il est également de ceux qui se sont fermement opposés au projet de réforme de Bush en juin 2007, considérant qu'il était inadmissible que ces travailleurs illégaux puissent avoir une quelconque priorité sur ceux qui tentaient de venir s'établir aux États-Unis par le processus légal (7).

Un autre candidat, l'ancien acteur Fred Thompson, tient sensiblement le même discours, déclarant que les sans-papiers doivent « retourner dans leurs pays, puis faire application comme tous les autres (8)».

De l'autre coté, le sénateur John McCain a été un défenseur de la réforme sur l'immigration, déclarant que ne rien faire au sujet des 12 millions d'illégaux était de facto leur accorder l'amnistie. Sur son site internet (9), McCain voit la résolution du problème de l'immigration dans un contexte plus large. Il propose notamment de bâtir des alliances plus fortes avec les pays alliés en Amérique du Sud et de reconnaître l'importance de l'intégration des immigrants dans la société américaine. Il souhaite également favoriser la croissance économique par la déréglementation et la modernisation du système d'éducation pour que les entreprises puissent embaucher « les meilleurs (10)».

Mais c'est Rudy Giuliani, le candidat républicain en tête des sondages, qui paraît le plus libéral en matière d'immigration. En 1994, lorsqu'il était maire de New York, Giuliani avait déclaré : « Si vous venez ici, que vous travaillez dur et que vous êtes en situation irrégulière, vous êtes de ceux que nous voulons dans notre ville (11)». Il paraissait alors comme l'un des politiciens les plus favorables à l'immigration de tout le pays.

Aujourd'hui, ses déclarations ont pris une teinte plus conservatrice. Dans une annonce publicitaire, Giuliani déclare vouloir expulser tout immigrant illégal coupable d'un crime (12). Sur son site internet (13), il affirme dans un vidéo que, s'il est élu président, il imposera une carte d'identité à tout travailleur ou étudiant étranger afin de contrôler leurs entrées et sorties du pays et qu'il renforcera la sécurité à la frontière par des moyens technologiques et par l'augmentation des effectifs de patrouille. Malgré tout, il s'est attiré les foudres des plus conservateurs lorsqu'il a déclaré le 5 septembre 2007 qu' « être un immigrant illégal n'est pas un crime (14) » et que ces derniers devaient pouvoir entamer un processus de naturalisation sans nécessairement être expulsés (15).

Une chose est certaine, avec la chute de popularité que les républicains subissent ces derniers temps (16), une division sur un sujet aussi sensible est malvenue pour les intérêts de leur parti. Malgré tout, les différents candidats ne se gênent pas pour critiquer et dénoncer la position de leurs adversaires dans cette course à la direction du Parti républicain. La question est de savoir s'ils sauront ensuite se rallier derrière celui qui sera choisi comme candidat officiel, en dépit de leur profond désaccord.




Références:

(1) BOURBEAU, Véronique. « Échec de la réforme de Bush ». Le Devoir, 7 juillet 2007, p.b5.

(2) «GOP Immigration Meltdown ». Wall Street Journal, 22 août 2007, p.a14.

(3) LESNES, Corine. « George Bush signe la loi sur le mur qui séparera le Mexique des États-Unis». Le Monde, 28 octobre 2006, p.5

(4) GÉLIE, Philippe. «Bush désavoué par les siens sur l'immigration ». Le Figaro, 30 juin 2007.

(5) REINHARD, Beth et CLARK, Lesley. «GOP candidates divided on immigration debate». Knight Ridder Tribune Business News, 9 mars 2007, p.1.

(6) HOSSAIN, Arhana, WERSCHKUL, Ben et WHEATON, Sarah. « The Presidential Candidates on Immigration ». The New York Times. [En ligne] http://politics.nytimes.com/election-guide/2008/is... (page consultée le 15 septembre 2007)

(7) « Mitt Romney on Immigration ». [En ligne] http://www.ontheissues.org/2008/Mitt_Romney_Immigration.htm (page consultée le 15 septembre 2007)

(8) HOSSAIN, Arhana, WERSCHKUL Ben et WHEATON Sarah. op.cit.

(9) MCCAIN, John. « Border Security & Immigration Reform » [En ligne] http://www.johnmccain.com/Informing/Issues/68db815... (page consultée le 15 septembre 2007)

(10) loc.cit.

(11) SALTONSTALL, David. « Tougher Rudy to hit back on immigration ». New York Daily News, 14 août 2007.

(12) MONTANARO, Domenico. « Rudy's immigration shift? ». [En ligne], 15 août 2007, http://firstread.msnbc.msn.com/archive/2007/08/15/... (page consultée le 15 septembre 2007)

(13) GUILIANI, Rudy. « 12 Commitements to the American People ». [En ligne] http://www.joinrudy2008.com/issues/ (page consultée le 15 septembre 2007)

(14) GORDON, Craig. « Giuliani says illegal immigrants aren't criminals ». Knight Ridder Tribune Business News, 8 septembre 2007.

(15) HOSSAIN Arhana, WERSCHKUL Ben et WHEATON Sarah. op.cit.

(16) LUCE, Edward. « Seul un miracle pourrait sauver les républicains ». Courrier international, 6 septembre 2007, p.18.

Dernière modification: 2007-09-21 09:50:41

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Un an plus tard: le First Step Act comme premier pas à une réforme carcérale aux États-Unis
>décembre 2019


Primaires démocrates au New Hampshire : une course à trois déterminante pour l'élection présidentielle
>octobre 2019


Washington D.C. : une hausse inquiétante de la violence
>octobre 2019


La juge progressiste Ruth Bader Ginsburg tendra-t-elle le flambeau aux conservateurs?
>octobre 2019


Destitution du président Trump : une route parsemée d'embûches
>octobre 2019


Mort de Lee Iaccoca : bilan d'une icône de l'industrie automobile
>octobre 2019


Harris se démarque lors du premier débat à l'investiture démocrate
>septembre 2019


L'extrême gauche aux États-Unis à l'ère Trump? Plutôt marginale
>avril 2019


Les élections de mi-mandat, ou la ruée vers l'or au pays des droits et libertés
>mars 2019


Joe Biden comme antidote au syndrome McGovern
>mars 2019


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019