Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

16 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

17 September 2013

Le président chinois Xi Jinping tend des ponts vers l'Amérique latine


Alexis Montambault Trudelle
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

July
2018
Élection d’Andrés Manuel Lopez Obrador à la présidence du Mexique

September
2017
Tremblement de terre dévastateur au Mexique

July
2012
Élection d'Enrique Pena Nieto à la présidence du Mexique

June
2009
Confirmation d'une pandémie de grippe A (H1N1) par l'OMS

July
2006
Élection de Felipe Calderon à la présidence du Mexique

July
2000
Élection de Vicente Fox à la présidence du Mexique

January
1994
Début du soulèvement des Indiens du Chiapas, au Mexique

December
1992
Signature de l'Accord de libre-échange nord-américain

July
1988
Élection de Carlos Salinas de Gortari à la présidence du Mexique

September
1985
Tremblement de terre meurtrier au Mexique

July
1982
Élection de Miguel de la Madrid Hurtado à la présidence du Mexique

August
1980
Signature du traité de Montevideo entre les pays de l'Alalc

June
1975
Ouverture d'une conférence internationale sur les femmes à Mexico

October
1968
Répression d'une manifestation étudiante sur la Place des trois cultures à Mexico

February
1960
Signature du traité de Montevideo créant l'Association de libre-échange de l'Amérique latine

December
1959
Création de la Banque interaméricaine de développement

March
1948
Création de l'Organisation des États américains

September
1947
Signature du Traité interaméricain d'assistance réciproque à Rio de Janeiro

Au début du mois de juin 2013, le président chinois Xi Jinping s'est rendu en Amérique latine, plus particulièrement à Trinité-et-Tobago, au Costa Rica ainsi qu'au Mexique. Ce périple avait pour but de consolider les liens économiques et culturels entre la Chine et ces trois États de l'Amérique latine. Aux yeux de certains, ce voyage ressemble même à une danse de séduction afin d'ouvrir les valves des réservoirs de ressources naturelles de l'Amérique latine vers le plus grand consommateur d'énergie au monde : la Chine.

Une visite payante

Le premier arrêt du président chinois a été Trinité-et-Tobago, un pays qui entretient de bonnes relations avec la Chine depuis 1974(1). Lors de son séjour de trois jours, soit du 28 mai au 2 juin, Xi Jinping et son homologue trinidadien Anthony Carmona ont discuté de stratégies afin d'améliorer la coopération entre les deux pays, principalement dans le secteur de l'énergie(2). Effectivement, Trinité-et-Tobago possède de grandes réserves de pétrole et de gaz naturel (3). De plus, le président chinois a annoncé un don de 250 millions de dollars pour la construction d'un hôpital pour enfants ainsi que l'envoi de quelque 100 médecins durant les prochaines années (4).

Ensuite, le deuxième arrêt de Xi Jinping était le Costa Rica. La Chine est un partenaire très important pour l'économie de ce pays. Elle est la deuxième destination en importance des exportations du Costa Rica(5). D'ailleurs, le dirigeant chinois a distribué plus de 400 millions de dollars, principalement pour la construction d'une autoroute interocéanique. De plus, le système de transport public sera modernisé pour la somme de 397 millions de dollars(7). Cependant, ce qui ressort le plus des discussions entre Xi et la présidente du Costa Rica, Laura Chinchilla, est la modernisation d'une raffinerie pour la somme de 1,5 milliard de dollars financés en partie par la Banque de Développement chinoise. Celle-ci met 900 millions de dollars sur la table alors que le 600 millions manquant est fourni par la China National Petroleum Corporation(8).

Dernier arrêt, le Mexique. Les relations entre la Chine et le Mexique n'ont jamais été les plus amicales. En effet, les deux pays étaient en compétition quant à l'approvisionnement des États-Unis en produits bon marché(9). En revanche, un changement de cap s'opère. En fait, la visite du président chinois vise une coopération stratégique complète entre les deux pays émergents(10). Les deux États tentent de mettre en place une coopération essentiellement au niveau énergétique, agricole ainsi qu'au niveau des infrastructures. La rencontre entre le président mexicain Enrique Pena Nieto et Xi Jinping débouche sur la signature d'une série d'accords commerciaux(11).

Une relation gagnant-gagnant

En plus d'être la deuxième destination des exportations chinoises en Amérique latine (12), le Mexique pourrait bien profiter des ambitions de Xi dans la région. En effet, les relations sino-mexicaines étaient plutôt houleuses ces dernières années dû à leur compétition pour le marché américain. Cependant, avec l'augmentation du prix de l'essence, il est dorénavant moins dispendieux d'importer des produits du Mexique que de la Chine. Ainsi, le Mexique réussit à profiter de cet avantage pour percer le marché américain.

Maintenant, selon Enrique Pena Nieto, l'objectif est de percer le marché chinois afin d'améliorer l'équilibre des échanges commerciaux entre les deux États(14). Donc, suite à cette visite, la Chine ouvre son marché à la tequila ainsi qu'au porc mexicain, ce qui était discuté depuis plusieurs années(15).

Toutefois, le secteur qui pourrait particulièrement profiter à l'économie mexicaine est évidemment celui de l'énergie. En effet, le monopole d'État sur le pétrole Pemex a déclaré que la Export-Import Bank of China lui fournira un crédit d'un milliard de dollars pour l'achat de nouveaux navires pétroliers ainsi que de l'équipement « offshore ». De plus, Pemex a signé un protocole d'entente avec la société nationale Xinxing Cathay Group International afin d'étudier une coopération éventuelle dans la construction d'un pipeline(16). Il serait jumelé avec la construction d'un canal interocéanique reliant le golfe du Mexique et l'océan Pacifique(17).

Ainsi, l'économie mexicaine se retrouverait stimulée par la gourmandise énergétique chinoise et la Chine profiterait de l'approvisionnement agroalimentaire mexicain.




Références:

1 . XINHAUT ENGLISH NEWS, « Xi Jinping meets with President of Trinidad & Tobago », 2 juin 2013, [En ligne], http://news.xinhuanet.com/english/video/2013-06/02... consulté le 6 septembre 2013

2. BBC NEWS, « China leader Xi Jinping in Trinidad and Tobago », 1 juin 2013, [En ligne], http://www.bbc.co.uk/news/world-latin-america-22744040, consulté le 6 septembre

3. Ibid.

4. SOUTH CHINA MORNING POST, « Xi Jinping plans to step up energy links with Trinidad adn Tobago », 3 juin 2013, [En ligne], http://www.scmp.com/news/china/article/1252297/xi-... consulté le 6 septembre 2013

5. REUTERS, « China lends Costa Rica $400 million on Xi visit, 3 juin 2013 », [En ligne], http://www.reuters.com/article/2013/06/03/us-china... consulté le 6 septembre 2013

6. MISELEM, Sofia. « China's Xi Jinping arrives in Costa Rica for official talks. » Tico Times, 2 juin 2013, [En ligne,]Newspaper Source Plus, EBSCOhost, consulté le 9 septembre 2013.

7. REUTERS, China lends Costa Rica..., op. cit.

8. Ibid.

9. REUTERS, « China, Mexico vow broad cooperation as Xi visits; no trade pact soon », 4 juin 2013, [En ligne], http://www.reuters.com/article/2013/06/05/us-china... consulté le 6 septembre 2013

10. SALIBA, Frédéric, « Chine et Mexique réchauffent les relation », Le Monde, 5 juin 2013, [En ligne], http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/06/05/... consulté le 6 septembre 2013

11. REUTERS, China, Mexico vow broad..., op. cit.

12. Ibid.

13.DE CORDOBA, José, GUTHRIE, Amy, « Mexico, Chine seek to jump-start trade », Wall Street Journal, 4 juin 2013, [En Ligne], http://online.wsj.com/article/SB100014241278873234... consulté le 16 septembre 2013

14. CASTILLO, Eduardo, « Leaders of Mexico, China promise broadened relations, move toward more balanced trade », Canadian Press, 20 juin 2013, [En ligne], TheNewspaper Source Plus, EBSCOhost, consulté le 9 septembre 2013.

15. REUTERS, « China, Mexico vow broad cooperation as Xi visits; no trade pact soon », 4 juin 2013, [En ligne], http://www.reuters.com/article/2013/06/05/us-china... consulté le 6 septembre 2013

16. RAMIREZ, Sergio, « Tous ces canaux mènent à Pékin », Courrier international, [En ligne], 12 août 2013, http://www.courrierinternational.com/article/2013/... consulté le 6 septembre 2013

Dernière modification: 2013-10-24 15:58:20

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016