25 janvier 2020 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

9 avril 2013

Début d'une nouvelle ère pour la démocratie représentative en République tchèque


Roxanne Sabi-Mouka
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

avril
2003
Annonce de l'adhésion de dix pays à l'Union européenne

juillet
1997
Annonce de l'intégration de la Hongrie, la Pologne et la République tchèque au sein de l'OTAN

janvier
1993
Division de la République fédérative tchèque et slovaque en deux États séparés

décembre
1989
Accession de Vaclav Havel à la présidence de la Tchécoslovaquie

mai
1984
Annonce du boycott des Jeux olympiques de Los Angeles par l'Union soviétique

janvier
1977
Création de la Charte 77 en Tchécoslovaquie

août
1975
Signature à Helsinki d'un accord sur la sécurité en Europe

mars
1969
Victoires de la Tchécoslovaquie contre l'Union soviétique aux championnats du monde de hockey sur glace, à Stockholm

août
1968
Intervention des troupes du pacte de Varsovie en Tchécoslovaquie

mai
1955
Signature du pacte de Varsovie

mars
1953
Décès du président tchécoslovaque Klement Gottwald

décembre
1952
Exécution de Rudolf Slansky en Tchécoslovaquie

février
1948
Prise de contrôle du gouvernement par les communistes en Tchécoslovaquie

janvier
1948
Entrée en vigueur de l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce

Au cours de la dernière année, plusieurs pays d'Europe ont élu leur président. C'est le cas de de la République tchèque, pays situé en Europe centrale qui compte une population de dix millions d'habitants, qui a élu son président au suffrage universel direct pour la première fois de son histoire en janvier 2013. Depuis la naissance du pays, en 1993, cette élection a toujours été faite par le truchement du Parlement (1). Ainsi, une nouvelle ère politique s'annonce.

Nouvelle donne politique

Depuis le 7 mars 2003, Vaclav Klaus a été le président de la République tchèque, briguant deux mandants consécutifs (2). Son élection s'est faite par les membres du Parlement, tel que convenu dans la Constitution du pays. Ce n'est que récemment, lors de la dernière élection de janvier 2013, qu'un nouveau système électoral fut instauré avec l'adoption du suffrage universel direct.

L'élection de janvier 2013 s'est soldée par la victoire de Milos Zeman, ancien premier ministre social-démocrate au cours de la période allant de 1998 à 2002(3). Ce dernier devient le troisième président de la République tchèque depuis l'indépendance du pays, en 1993. L'élection s'est déroulée en deux parties, car lors du premier tour aucun candidat n'a obtenu la majorité absolue.

Au premier tour, Milos Zeman, du Parti des droits du citoyen (SPOZ), a terminé en première place avec 24,21 % des voix. Ce dernier a obtenu la majorité de son électorat au sein des petites villes et des campagnes, soit dans 8 des 14 régions de la République tchèque. En deuxième place, on retrouve Karel Schwarzenberg, membre du Parti TOP 09 (Tradition, responsabilité, tradition 09), avec 23,40 % des voix. Il a pour sa part bénéficié de l'électorat des grandes villes, la ville de Prague par exemple, et des Tchèques vivant à l'étranger (4).

À l'issu de ce premier vote, on constate que les deux premiers candidats n'ont pu obtenir la majorité absolue qui représente plus de 50 % de l'électorat populaire. Pour cette raison, un second tour s'est tenu les 25 et 26 janvier 2013. Il est important de mentionner que lors du premier tour, un taux de participation de 61,31 % a été observé (5). Au deuxième tour, Milos Zeman est sorti vainqueur, remportant 54,8 % des voix contre 45,2 % pour son adversaire Karel Schwarzenberg (6).

L'actuel président, Milos Zeman, désire s'investir davantage dans les affaires politiques. Il compte dissoudre l'ancien gouvernement afin d'imposer sa vision. C'est ce qu'il a d'ailleurs commencé en sollicitant le gouvernement de centre-droit à démissionner dès sa prise de pouvoir. Il est également pour l'adhésion de son pays dans la zone euro comparativement à son prédécesseur qui s'y oppose rigoureusement (7).

Un changement positif dans le système électoral

La République tchèque est une démocratie parlementaire. Avant la dernière élection présidentielle de janvier 2013, le scrutin se faisait par le vote secret des membres du Parlement au château de Prague. Le mauvais déroulement des élections de 2008 a cependant concouru au changement du mode de scrutin. En effet, lors de l'élection de l'ancien président, Vaclav Klaus, plusieurs soupçons de corruption et de pressions sur les parlementaires ont été constatés (8). Pour cette raison, le président de la République tchèque sera dorénavant élu par le peuple au système majoritaire à deux tours. Ce dernier doit être âgé d'au moins 40 ans. Il peut être élu pour un mandat de cinq ans, renouvelable une seule fois (9).

Il est important de mentionner que le président n'a pas une grande influence dans le mode décisionnel. Ce pouvoir est relégué au premier ministre et à son gouvernement. Toutefois, il a pour mission de représenter son pays à l'étranger, il nomme le premier ministre, les membres du conseil des gouverneurs de la Banque centrale et de la cour constitutionnelle (10).

Selon une enquête d'opinion menée par le Centre pour l'opinion publique (CVVM), on observe que 80 % de la population est favorable au suffrage universel. Ce résultat révèle l'enthousiasme de la population face à cette nouvelle initiative, autrefois absente. Cette élection permettra au peuple de faire son choix directement et non de le laisser aux membres du Parlement qui subissent des pressions de la part de certains candidats en lice (11). En ce sens, la tenue de l'élection de janvier 2013 révèle une nouvelle tournure remarquable dans la vie politique de la République tchèque.




Références:

(1) ELECTIONS EN EUROPE. République Tchèque, 3 février 2013, [en ligne] ¸ http://elections-en-europe.net/tag/republique-tcheque/, (page consultée le 6 avril 2013).

(2) DELOY, Corinne. Élection présidentielle en République Tchèque, Fondation Robert Schumann, [en ligne] ¸ http://www.robert-schuman.eu/doc/oee/oee-813-fr.pdf, (page consultée le 6 avril 2013).

(3) LES ECHOS. République Tchèque : résultat du 1er tour de l'élection, 22 janvier 2013, [en ligne], http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/inter... (page consultée le 7 avril 2013).

(4) Ibid.

(5) Ibid.

(6) ELECTIONS EN EUROPE. Op.cit.

(7) KAPSAS, André. Présidentielle en République tchèque : même style, nouvelle orientation?, Regard sur l'Est, 15 mars 2013, [en ligne], http://www.regard-est.com/home/breve_contenu.php?i... ( page consultée le 7 avril 2013).

(8) LA CROIX. Les Tchèques se donnent un président de gauche controversé, 26 janvier 2013, [en ligne] ¸ http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Les-Tchequ... (page consultée le 7 avril 2013).

(9) ELECTIONS EN EUROPE. Élection en République Tchèque, [en ligne] ¸ http://elections-en-europe.net/institutions/electi... (page consultée le 7 avril 2013).

(10) CHALLENGES. Le social démocrate Milos Zeman élu à la présidence tchèque, 26 janvier 2013, [en ligne], http://www.challenges.fr/monde/20130126.REU5936/le... (page consultée l8 avril 2013).

(11) DELOY, Corinne. Op.cit.

Autre référence

PLICHTA, Martin. République Tchèque, la fin des années, Le Monde, 18 janvier 2013, [en ligne] ¸ http://www.lemonde.fr/international/article/2013/0... (page consultée le 7 avril 2013).

Dernière modification: 2013-04-15 08:30:47

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Le président tchèque Milos Zeman visite sa vielle amie la Chine pour une quatrième fois
>février 2019


2018 : une année décisive pour la République tchèque
>janvier 2018


Visegrad : un groupe pour la défense de petites identités nationales
>décembre 2016


Vingt-cinq ans après la dissolution de la Tchécoslovaquie : les Républiques tchèque et slovaque restent en bons termes
>avril 2015


Jusqu'où ira la zone euro?
>octobre 2014


République tchèque : des législatives anticipées et des résultats surprenants
>janvier 2014


Début d'une nouvelle ère pour la démocratie représentative en République tchèque
>avril 2013


Vaclav Havel, mort de l'icône de la Révolution de velours
>janvier 2012


Changement de direction de l'UE : au tour de la République tchèque
>janvier 2009


Les radars américains en sol tchèque inquiètent
>septembre 2008


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019