21 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

7 septembre 2008

Manuel Marulanda, le fondateur des FARC, est mort


Joanie Martin-Guay
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juin
2018
Élection d’Ivan Duque à la présidence de la Colombie

juin
2016
Accord de cessez-le-feu entre le gouvernement colombien et les FARC

juillet
2008
Libération de la femme politique colombienne Ingrid Betancourt

décembre
1993
Décès du criminel colombien Pablo Escobar


1981
Naissance du cartel de Medellin en Colombie

août
1980
Signature du traité de Montevideo entre les pays de l'Alalc

janvier
1971
Publication d'un essai de Gustavo Guttierez sur la théologie de la libération

avril
1970
Élection en Colombie entraînant la création du mouvement de guérilla M19

août
1968
Ouverture d'une conférence épiscopale à Medellin, en Colombie

mars
1967
Parution de l'encyclique Populorum Progressio

février
1966
Décès du prêtre colombien Camilo Torres

février
1960
Signature du traité de Montevideo créant l'Association de libre-échange de l'Amérique latine

décembre
1959
Création de la Banque interaméricaine de développement

mai
1958
Levée de l'état de siège après l'élection d'Alberto Lleras Camargo en Colombie

mai
1957
Renversement du président colombien Gustavo Rojas Pinilla

avril
1948
Émeutes du Bogotazo en Colombie

mars
1948
Création de l'Organisation des États américains

septembre
1947
Signature du Traité interaméricain d'assistance réciproque à Rio de Janeiro

Manuel Marulanda, le fondateur de la guérilla marxiste en Colombie, est mort le 26 mars 2008. Pourtant, ce n'est que le 24 mai 2008 que Juan Manuel Santos, le ministre colombien de la Défense, annonce sa mort à la population. Le 25 mai 2008, une vidéocassette diffusée sur une chaîne vénézuélienne confirme la mort du chef historique des Forces armées révolutionnaires de la Colombie (FARC). Son décès est annoncé par Timoleon Jiménez, aussi surnommé Timochenko, un des dirigeants rebelles des FARC. Le chef incontesté des FARC est mort d'une crise cardiaque, après avoir passé sa vie à la tête de l'organisation rebelle.

Pedro Antonio Marin, qui a changé de nom pour Manuel Marulanda à ses débuts dans la guérilla, est aussi surnommé Tirofijo, ce qui signifie «qui tire dans le mille» (1). Il a pris le nom de guerre de Manuel Marulanda, de manière significative, pour rendre hommage à un ancien combattant colombien des années 1930. Manuel Marulanda est né à Génova, dans la région de Quindio, dans le nord-ouest de la Colombie. Il est né dans une famille paysanne et fera de «l'accès à la terre»(2) l'une de ses principales luttes au sein des FARC.

Une organisation qui persiste dans le temps

Manuel Marulanda a créé les FARC en réponse à la Violencia, qui dura des années 1946 à 1960. Cette période sanglante de l'histoire colombienne, qui opposa libéraux et conservateurs, fit plus de 300 000 morts au sein de la population. Les «carences de régulation étatique» ainsi que «la mise en cause de l'État par certains des acteurs» de la société, sont deux des causes qui ont mené à la formation de groupes révolutionnaires, comme les FARC, selon le sociologue Daniel Pécaut(3).

Les FARC, dès leur formation, adoptent une idéologie et des revendications marxistes. Ils sont affiliés, à cette époque, au Parti communiste colombien. En 1982, lors de la VIIe conférence de l'organisation, les FARC élaborent une stratégie pour faire leur place dans l'arène politique. L'organisation créera à cette occasion l'Union patriotique. Cependant, la divergence d'opinion qui se développera entre l'Union patriotique et les membres de l'extrême droite des FARC, se terminera avec la mort de plus de 2500 membres de ce parti politique(4).

Les FARC ont trois sources qui forment la plus grande partie de leurs revenus : le trafic de la cocaïne, les enlèvements et les impôts qu'ils prélèvent en échange de leur protection. L'accroissement de leurs ressources financières est à l'origine de leur expansion territoriale et de l'augmentation de leurs effectifs, qui a connu son apogée au cours des années 1980.

Les FARC en situation de déséquilibre

La mort de Manuel Marulanda a provoqué l'irruption d'une panoplie d'interprétations sur la situation actuelle des FARC et sur ce que l'avenir réserve à l'organisation. Certains analystes ont caractérisé la mort de Manuel Marulanda, ainsi que celle des autres figures importantes des FARC, comme le «printemps noir de la guérilla»(5).

Le manque d'implication des FARC au sein de la vie politique leur a fait perdre une part importante de l'appui sociétal. De plus, les FARC ont vu leur popularité diminuer à la suite de l'élection, en 2002, du président Alvaro Uribe, qui était un «partisan de la guerre frontale contre la guérilla»(6).

Alfonso Cano, qui est considéré comme l'idéologue du mouvement marxiste, est le nouveau leader des FARC. Guillermo Leon, de son véritable nom, est né le 22 juillet 1952 à Bogota. Il a fait ses études en anthropologie. Puis, lors de son séjour universitaire, il fait la découverte de l'idéologie communiste.

L'arrivée à la tête de la guérilla d'un leader qui ne se situe pas dans la branche militaire de l'organisation amène les analystes à croire à une nouvelle orientation de la part de l'administration des FARC.




Références:

1. Marie DELCAS, Manuel Marulanda, Paris, Le Monde, 27 Mai 2008, p.19.

2. Daniel PÉCAUT, Les FARC : Longévité, puissance militaire, carences politiques, Paris, Hérodote, no. 123, 2006/4, p. 12.

3. Loc. cit.

4. Daniel PÉCAUT, Op. cit. p. 34.

5. Serge RAFFY, Colombie : Le printemps noir de la guérilla, Paris, Le Nouvel Observateur, 29 mai 2008, p. 62.

6. Daniel PÉCAUT, Op. cit. p. 35.

Dernière modification: 2008-09-12 09:25:27

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

À l'ombre d'Uribe : une main de fer dans un gant de velours
>mars 2019


Il y a 25 ans : la fin du règne d'Escobar en Colombie
>octobre 2018


Visite papale en Colombie : vers une réconciliation durable?
>janvier 2018


La Colombie hôte du Congrès de l'Internationale socialiste pour la paix et l'unité
>octobre 2017


Les FARC au coeur des élections en Colombie
>septembre 2014


Sommet de l'Alliance du Pacifique en Colombie : inclusif et prometteur de changement
>octobre 2013


Un climat peu favorable à la paix se poursuit en Colombie
>février 2013


Une grande victoire pour la Colombie : la mort de Mono Jojoy
>octobre 2010


Colombie : l'élection de Santos permet d'enterrer la hache de guerre avec Chavez
>septembre 2010


Les FARC sur une pente descendante
>avril 2009


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019