18 septembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

24 février 2008

Super Tuesday 2 : l'enjeu du Texas dans la course démocrate


Alexandre Denault
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

novembre
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

juillet
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

juin
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

mars
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

décembre
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

septembre
2017
Ouragans sur les Caraïbes

août
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

janvier
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

janvier
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

novembre
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

septembre
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

juin
2016
Attentat meurtrier dans une boîte de nuit d'Orlando, aux États-Unis

mars
2016
Début de la visite du président américain Barack Obama à Cuba

janvier
2016
Dévoilement de données confirmant l'établissement d'un record de chaleur en 2015

octobre
2015
Signature du Partenariat transpacifique à Atlanta, aux États-Unis

décembre
2014
Annonce des présidents des États-Unis et de Cuba sur les relations entre leurs pays

novembre
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

septembre
2014
Tenue d'une marche en faveur de la lutte aux changements climatiques

novembre
2012
Réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis

Les primaires démocrates américaines sont en cours depuis maintenant près de deux mois et doivent aboutir au choix d'un candidat pour l'élection présidentielle du 4 novembre 2008. Ce candidat n'est toutefois pas encore décidé. En effet, cette course démocrate, qui doit se conclure par le congrès du parti en août prochain, est une course imprévisible avec un dénouement qui demeure inconnu. En ce sens, les prochaines élections prennent une importance capitale pour les deux candidats qui luttent pour se présenter à la présidentielle.

C'est le 4 mars 2008 que se déroulera la prochaine étape pour Barack Obama et Hillary Clinton. Ce sera alors au tour du Rhode Island, du Vermont, de l'Ohio et plus particulièrement du Texas de prendre part au choix du prochain candidat présidentiel démocrate. L'enjeu est tel que les Texans ont l'impression d'avoir une décision d'une importance capitale à prendre : « What we do in the next 14 days will allow us to change the world(1).» Il est intéressant de suivre la course démocrate au Texas, un État pourtant réputé pour voter en faveur du Parti républicain. C'est d'ailleurs l'État où le président actuel, George W. Bush, a grandi (2).

Les candidats démocrates

Les deux candidats qui s'affrontent pour l'investiture démocrate sont Barack Obama et Hillary Clinton. Ces deux avocats sont présents au Congrès des États-Unis en tant que sénateurs de l'Illinois et de New York respectivement. Barack Obama est d'ailleurs le seul Afro-américain à siéger au Sénat (3). Né d'une mère américaine et d'un père kenyan, il a passé une grande partie de sa vie en Indonésie qui, soit dit en passant, est le pays musulman le plus populeux de la planète (4). Considéré comme très charismatique et rassembleur, M. Obama serait le premier homme noir à devenir président des États-Unis (5).

Pour sa part, Mme. Clinton, la femme de l'ancien président Bill Clinton (1993-2001), a joué un rôle actif durant les mandats de son mari (6). Elle est plus expérimentée dans le domaine politique et représente l'État de New York depuis 7 ans. Si elle remporte les primaires, elle deviendrait la première femme candidate à la présidence des États-Unis.

Il est particulier de voir que cette course au leadership du Parti démocrate ne se fait pas principalement sur la base d'idées. Les deux candidats restants ont les mêmes lignes directrices, soit la réforme du réseau d'assurance santé et le retrait des troupes américaines d'Irak (7). La course s'oriente donc davantage sur le fait que la victoire de l'un ou l'autre des candidats a une très grande portée symbolique car les deux représentent une éventuelle première à la Maison-blanche.

À la suite du Super Tuesday...

Les primaires démocrates sont sans contredit les plus serrés de l'histoire, et par conséquent les plus suivies et les plus intéressantes. Jusqu'à maintenant, les deux candidats sont au coude à coude. Même à la suite du Super Tuesday, qui fait habituellement ressortir un candidat aux dépens des autres, le dénouement de cette course reste imprévisible.

Depuis le début de cette course, Barack Obama détient 1280 délégués contre 1218 pour Mme. Clinton. Or, afin de remporter la course, le vainqueur doit atteindre 2025 délégués sur une possibilité de 4049 (8). Le Texas représente un enjeu de taille, car à lui seul il compte 228 délégués dont 35 super délégués (9). Les super délégués sont des membres influents du parti, tels que des gouverneurs d'État ou des anciens présidents. Ces derniers ne sont pas élus et ne sont pas tenus d'annoncer leur intention de vote, comparativement aux délégués élus qui doivent annoncer leurs couleurs mais qui peuvent toujours changer l'orientation de leur vote lors du congrès. Les délégués élus représentent plus de 80% des 4049 délégués (10).

La course texane

Le Texas est le dernier État d'importance dans la course. Il constitue donc une étape cruciale pour les deux candidats. La procédure électorale au Texas est particulière. Cet unique mode de votation comporte un processus complexe de primaires et de caucus (les règlements font 11 pages!) (11). La dernière fois que cet État constituait un tel enjeu, il faut remonter à la bataille de 1988 entre Michael Dukakis et Jesse Jackson (12). La victoire appartenait alors à M. Dukakis (30% contre 20%), alors qu'il a du partager les délégués presque équitablement avec M. Jackson (72 - 67) à cause de la complexité texane. 44 délégués n'étaient donc pas attribués (13).

La mécanique texane fonctionne comme suit : 126 délégués sont répartis en fonctions des résultats électoraux des 31 districts d'États sénatoriaux que comporte le Texas. Par contre, là où la course se corse, c'est que le nombre de délégués varie en fonction de chaque district. Ce nombre a été décidé précédemment lors de l'élection du gouverneur et peut donc inciter un candidat à mettre l'accent sur certains districts. Ensuite un processus de caucus se met en branle. C'est à ce moment que les 67 autres délégués sont choisis par les personnes ayant pris part au vote (14). Lors des primaires démocrates de 2004, c'est John Kerry qui l'avait remporté sur M. John Edwards avec 67% contre 14% (15).

On ne peut parler des primaires américaines sans glisser un mot au sujet du financement et des coûts d'une telle course électorale. Le Texas constitue près de 12 00 000$ de financement en faveur des candidats démocrates. Ces millions sont répartis de telle façon que Hillary Clinton bénéficie de 4,7 millions tandis que Barack Obama a récolté près de 3,2 millions (16).

Aperçu des primaires de 2008

La course démocrate au Texas est jusqu'à maintenant à l'image de la course au niveau national. En effet, les derniers sondages affirment que les intentions de votes sont pratiquement à égalité en date du 17 février 2008 : Hillary Clinton 50%, Barack Obama 48%, indécis 2% (17). Tout peut donc encore se jouer.

Le vote texan risque de se séparer entre les deux candidats en fonction du sexe des électeurs ainsi que de leur origine ethnique. En ce sens, les sondages tendent à indiquer que les hommes préfèrent M. Obama, tandis que les femmes envisagent davantage voter pour Mme. Clinton (18).

Les Latino-Américains représentent une grande portion des électeurs au Texas, soit environ 25% (19). Par contre, comparativement aux Afro-Américains, ils ont tendance à voter en moins grande proportion. Jusqu'à présent, M. Obama a remporté 8 votes sur 10 chez les Afro-Américains alors que Mme. Clinton récolte 6 votes sur 10 au niveau des hispaniques, et ce au niveau national (20).

M.Obama croit être en mesure de rafler le vote des centres urbains principalement à cause de la concentration de la population afro-américaine dans ces régions. Par exemple, la bataille à Dallas, selon le Dallas Morning News, devrait favoriser Barack Obama à cause du vote des communautés noires qui servent de base au Parti démocrate dans cette région (21). De plus, Mme Clinton ne peut que se fier sur le vote des hispaniques, car en Virginie c'est M. Obama qui aurait obtenu leur appui (22).

La course démocrate risque donc d'être divisée au Texas aussi, un État réputé pour être républicain. Cet État aura un poids décisif pour l'avenir politique de Mme. Clinton au Parti démocrate. Mathématiquement, elle se doit de remporter une majorité de délégués afin de pouvoir encore aspirer à la présidence des États-Unis.




Références:

(1) JEFFERS, Gromer Jr., «Dallas voters could decide Democratic presidential nominee», The Dallas Morning News, [En ligne], http://www.dallasnews.com/sharedcontent/dws/news/p... (page consultée le 18 février 2008)

(2) The White House, Biography of President George W. Bush, [En ligne], http://www.whitehouse.gov/president/biography.html (page consultée le 18 février 2008)

(3) Radio-Canada, Les candidats démocrates, [En ligne], http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International... (page consultée le 18 février 2008)

(4) DMN, «DMN editorial board recommends Barack Obama for the Democratic nomination», The Dallas Morning News, [En ligne], http://www.dallasnews.com/sharedcontent/dws/dn/opi... (page consultée le 18 février 2008)

(5) Radio-Canada, Op.cit.

(6) Loc.cit.

(7) Loc... Elections, [En ligne], http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/polit... (page consultée le 18 février 2008)

(9) Washingtonpost.com, Primaries and Caucuses, [En ligne], http://projects.washingtonpost.com/2008-presidenti... (page consultée le 18 février 2008)

(10) Radio-Canada, Caucus et primaires, [En ligne], http://www.radio- canada.ca/nouvelles/International/2008/01/03/006-p... (page consultée le 18 février 2008)

(11) RATCLIFFE, R.G., «Texas delegate system makes the candidate choose their battle», Houston Chronicle, [En ligne], http://www.chron.com/disp/story.mpl/politics/5528612.html (page consultée le 19 février 2008)

(12) Loc.cit.

(13) Loc.cit.

(14) Loc.cit.

(15) Washingtonpost.com, Primaries and Caucuses, Op.cit.

(16) CNN.com, ElectionCenter2008 Primaries and caucuses: Map - Campaign money race, [En ligne], http://www.cnn.com/ELECTION/2008/map/ (page consultée le 20 février 2008)

(17) USA Election Polls, Texas ? 2008 Presidential Polls, [En ligne], http://www.usaelectionpolls.com/2008/texas.html (page consultée le 13 février 2008)

(18) LEBOWITZ, Vince, «Texas Presidential Primary Round-up: February 11, 2008», Capitol Annex, [En ligne], http://capitolannex.com/2008/02/11/texas-president... (page consultée le 19 février 2008)

(19) CAMPO-FLORES, Arian, «Can Clinton overcome Obama wins?», Newsweek, [En ligne], http://www.newsweek.com/id/110827?from=rss?nav=slate (page consultée le 20 février 2008)

(20) LEBOWITZ, Vince, Op.cit.

(21) JEFFERS, Gromer Jr., Op.cit.

(22) CAMPO-FLORES, Arian, Op.cit.

Dernière modification: 2008-02-29 08:23:42

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

L'extrême gauche aux États-Unis à l'ère Trump? Plutôt marginale
>avril 2019


Les élections de mi-mandat, ou la ruée vers l'or au pays des droits et libertés
>mars 2019


Joe Biden comme antidote au syndrome McGovern
>mars 2019


Présidentielle américaine de 2020 : une nouvelle stratégie démocrate, la clé face à Trump ?
>mars 2019


La Californie brûle à petit feu, ou plutôt à grands feux!
>février 2019


Qui a tué le Weekly Standard?
>février 2019


Le président Trump frappe encore sur Twitter
>février 2019


La persistance du racisme aux États-Unis
>février 2019


For the land of the free...mais l'est-ce vraiment?
>février 2019


Fahrenheit 11/9 : Michael Moore manque de nouveau la cible avec son plus récent documentaire
>janvier 2019


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019