16 octobre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

17 février 2008

Afrique du Sud : Zuma à la tête de l'ANC


Georgette Haddad
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mai
2019
Élection d’un gouvernement du Congrès national africain en Afrique du Sud

mars
2019
Annonce du départ du président algérien Abdelaziz Bouteflika

février
2018
Démission du président sud-africain Jacob Zuma

mai
2014
Réélection du Congrès national africain de Jacob Zuma en Afrique du Sud

décembre
2013
Décès de l'ex-président sud-africain Nelson Mandela

juin
2010
Présentation de la Coupe du monde de football en Afrique du Sud

mai
2009
Élection de Jacob Zuma à la présidence de l'Afrique du Sud

mai
2008
Attaques xénophobes en Afrique du Sud

juillet
2007
Présentation de la journée Live Earth

août
2002
Ouverture d'un sommet sur le développement durable à Johannesburg

juin
1995
Conquête de la Coupe du monde de rugby par l'Afrique du Sud

mai
1994
Élection de Nelson Mandela à la présidence de l'Afrique du Sud

juin
1991
Abolition des dernières lois ségrégationnistes en Afrique du Sud

mars
1990
Proclamation d'indépendance de la Namibie

février
1990
Libération de Nelson Mandela en Afrique du Sud

décembre
1988
Signature à New York d'un traité sur le conflit en Angola

septembre
1984
Élection de Pieter Botha à la présidence de l'Afrique du Sud

juin
1976
Émeutes à Soweto en Afrique du Sud

décembre
1967
Première greffe cardiaque de l'histoire

Le Congrès national africain (ANC) a tenu des élections le 18 décembre 2007, afin d'élire son nouveau président. Le président actuel de l'Afrique du Sud, M. Thabo Mbeki, et M. Jacob Zuma, se disputaient la tête de l'ANC depuis le début de la campagne, le 16 décembre 2007. Le 18 décembre, après le décompte, à Polokwane, une ville du Nord, M. Zuma remportait les élections haut la main avec 2329 voix contre 1505 pour M. Mbeki (1).

Non au racisme

L'ANC, membre de l'Internationale socialiste, est un parti politique qui a été créé en 1912 pour unir le peuple sud-africain. Il est fondé par des représentants de l'Église et des Noirs. Ces derniers s'associent avec les indiens et les métis pour contrer la domination de la minorité blanche, les Afrikaners. Le but premier de l'ANC était de faire des changements fondamentaux en politique, en économie et dans la société. Au fil des ans, les membres du parti se sont battus contre le racisme et l'oppression en organisant des manifestations pour mobiliser la communauté internationale contre les crimes et manquements aux droits de l'Homme (2). L'ANC est déclaré illégal dès les années 1960 par le National Party. Ce geste survient après une manifestation organisée contre la politique raciste du parti au pouvoir. De nombreux militants sont arrêtés dont M. Nelson Mandela et M. Jacob Zuma.

Le premier président de l'ANC fut M. Albert J Lutuli, de 1952 à 1967. Il y eut ensuite M. Olivier Tambo de 1967 à 1991, M. Nelson Mandela de 1991 à 1997 et finalement M. Mbeki, actuel président de l'Afrique du Sud (3). Le plus connu est vraisemblablement M. Mandela, qui fut emprisonné durant de longues années parce qu'il osait critiquer la politique ségrégationniste et le racisme présent en Afrique du Sud. En 1994, lors des premières élections multiraciales, M. Mandela est élu premier président noir de la République sud-africaine. Ce fut l'une des plus grandes victoires du Congrès national africain. M. Mandela est considéré comme le père de la nation, car depuis sa cellule de prison et avec l'aide de ANC, il a pu conduire l'Afrique du Sud à l'abolition d'un régime oppresseur et raciste appelé l'apartheid.

L'apartheid provient du mot «apartness» qui signifie isolement. Il commence à être utilisé en 1940 par le National Party. Cette politique de ségrégation existe pourtant depuis 1652, lorsque les Blancs immigrent en Afrique du Sud. Elle a pour but de diviser le peuple en trois races : les Blancs, les Noirs et les métis (4). Les deux derniers groupes n'avaient aucun droit et ne pouvaient occuper des postes à l'intérieur du gouvernement. L'apartheid prend fin en 1991 après de nombreuses pressions venues des quatre coins du monde.

Zuma, un criminel?

L'élection de M. Zuma, en décembre 2007, crée une très grande controverse au sein même de l'ANC, et ce pas tant à cause de ses actions passées que de la situation présente. Alors que le régime de l'apartheid était encore présent en Afrique du Sud, il fut un grand combattant pour la liberté au coté de M. Mandela et de bien d'autres. En 1962, après l'interdiction de l'ANC, il rejoint l'aile armée du parti. En 1964, il se fait arrêter et le National Party le fait emprisonner à cause de ses idées politiques (5). Cela ne le décourage pas, bien au contraire. Ses amis de cellules l'ont toujours décrit comme un homme joyeux qui aimait chanter et remonter le moral de ses compagnons dans les périodes difficiles. Aujourd'hui, la population le voit de cette façon et elle lui accorde toute sa confiance. Celui qui est affectueusement appelé J.Z par les médias. Celui-ci est très proche du peuple qui voit en lui un père qui saura veiller à leurs intérêts.

Mais si son parcours révolutionnaire est impressionnant, sa situation présente est différente. En 2005, il est limogé de ses fonctions de vice président de l'Afrique du Sud. Puis, en 2006, il est jugé pour viol et il est acquitté avant d'être impliqué dans une histoire de corruption. Toutes ces histoires discréditent beaucoup M. Zuma et inquiètent le milieu des intellectuels du pays. Peut-on faire confiance à cet homme pour qu'il soit à la tête du plus important parti politique du pays? Le milieu des affaires et les investisseurs étrangers sont eux aussi soucieux de son élection. Le président Mbeki a fait connaître au pays sa plus grande croissance économique, grâce à sa discipline fiscale et à sa politique favorable aux entreprises (7). Bien que le nouveau président a assuré que rien ne changerait, son penchant pour la gauche et son passé de syndicaliste fait peur.

De toute évidence, l'appui refusé à M. Mbeki ne signifie pas un vote de confiance pour M. Zuma. Avec les élections de 2009, qui approchent à grand pas, et la forte probabilité que l'ANC soit à nouveau au pouvoir, les membres du parti voulaient du changement. Un troisième mandat pour le président sortant ne leur convenait pas. Il reste maintenant à voir si le nouveau chef saura se montrer à la hauteur de ses fonctions.

RÉFÉRENCES

1- Clémence Petit Perrot, «Jacob Zuma l'emporte à la tête du Congrès national africain», La Croix, n° 37933, jeudi 20 décembre 2007, p.9

2- African National Congress, mise à jour le 15 février 2008, [hyperlien] consultée le 15 février 2008

3- African National Congress, mise à jour le 15 février 2008, [hyperlien] consultée le 15 février 2008

4- Africana, [hyperlien] class='liendanstexte' href='/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=1617'>apartheid/apartheid.html, consultée le 16 février 2008

5- Alec Russel, «JZ, le zoulou qui fait peur à l'establishment», Courier international, Afrique, n° 894-895, jeudi 20 décembre 2007, p. 37

6- Alec Russel, op.cit., p.37

7- Loc.cit.

Bibliographie

- Africana, [hyperlien] class='liendanstexte' href='/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=1617'>apartheid/apartheid.html, consultée le 16 février 2008

- African National Congress, mise à jour le 15 février 2008, [hyperlien] consultée le 15 février 2008

- African National Congress, mise à jour le 15 février 2008, [hyperlien] consultée le 15 février 2008

- DUBAY Caroline, «Le nouvel homme fort de l'Afrique du Sud accusé de corruption», Le Figaro, International, n° 19716, vendredi 21 décembre 2007, p. 4

- HIRSCH Valérie, «Zuma à la fête malgré les scandales», Le Soir, Europe, 19 décembre 2007, p.18

- HIRSCH Valérie, «Zuma, nouveau patron de l'ANC», Libération, Monde, jeudi 20 décembre 2007, p.9

- PETIT-PERROT Clémence, «Jacob Zuma l'emporte à la tête du Congrès national africain», La Croix, n° 37933, jeudi 20 décembre 2007, p.9

- POMPEY Fabienne, «Afrique du Sud : duel au sommet de l'ANC avec la présidentielle de 2009 en ligne de mire», Le Monde, International, 15 décembre 2007, p.7

- POMPEY Fabienne, «Afrique du Sud le chef de l'ANC est poursuivi pour corruption», Le Monde, International, jeudi 10 décembre 2007, p.6

- RUSSEL Alec, «JZ, le zoulou qui fait peur à l'establishment», Courier international, Afrique, n° 894-895, jeudi 20 décembre 2007, p. 37



Dernière modification: 2008-02-22 16:20:31

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

L'Afrique du Sud compte donner une orientation pacifiste au Conseil de sécurité
>février 2019


Le nucléaire : nécessité ou poudre aux yeux pour l'Afrique du Sud?
>décembre 2017


Afrique du Sud : le président aux neuf vies
>novembre 2017


Les drogues illicites : un terrain périlleux pour l'Afrique du Sud
>février 2017


Un nécessaire coup de pouce énergétique pour l'Afrique
>mars 2016


Une position plus continentale qu'émergente pour l'Afrique du Sud à la COP21
>janvier 2016


Nouvelle ère de changement pour l'Alliance démocratique en Afrique du Sud
>septembre 2015


Fin de la grève du platine : victoire coûteuse en Afrique du Sud
>septembre 2014


L'intégration économique régionale : une solution pour l'Afrique ?
>janvier 2014


Afrique du Sud : création d'un nouveau parti d'opposition sur fond de lutte raciale
>novembre 2013


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019