16 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

3 février 2008

Résolution 1769 : Un espoir pour le Darfour ?


Gabrielle Lapointe Saint-Pierre
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

avril
2019
Renversement du président soudanais Omar el-Béchir

février
2017
Famine au Soudan du Sud

septembre
2012
Manifestations anti-américaines dans plusieurs pays arabes

janvier
2011
Tenue d'un referendum sur l'indépendance du Soudan du Sud

février
2003
Début d'un conflit dans la province du Darfour, au Soudan

juin
1989
Coup d’État portant Omar el-Béchir au pouvoir au Soudan

avril
1985
Renversement du gouvernement de Gaafar Mohammed Nimeiry au Soudan

mai
1983
Début d'une guerre civile au Soudan

septembre
1976
Apparition du virus Ébola en Afrique

février
1972
Signature d'un accord mettant fin à la guerre civile au Soudan

mai
1969
Accession du colonel Gaafar Mohammed Nimeiry à la présidence du Soudan

août
1967
Ouverture d'un sommet des pays arabes à Khartoum

avril
1965
Élection d'un nouveau gouvernement au Soudan

mai
1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

septembre
1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

novembre
1958
Accession au pouvoir du général Ibrahim Abboud au Soudan

janvier
1956
Proclamation de l'indépendance du Soudan

La crise au Darfour dure depuis maintenant plusieurs années, alors que l'aide internationale est présente depuis seulement 2004. L'Organisation des Nations unies (ONU) est active en sol africain sous différentes formes, surtout avec l'Union africaine (UA). Le 31 juillet 2007, le Conseil de Sécurité a adopté, à l'unanimité, la résolution 1769 sur le maintien de la paix au Darfour. Elle prévoit qu'une coalition sera mise en place au plus tard, le 31 décembre 2007. La mission des Nations unies et de l'Union africaine (MINUAD), prendra la relève de la Mission de l'Union africaine (MUAS). Est-ce que cette force hybride sera acceptée par le gouvernement soudanais (1)?

Y a t-il un nettoyage ethnique au Darfour ?

Bien que très médiatisée, la crise au Darfour est très mal connue. Cette région de l'ouest soudanais est ravagée par un conflit d'ordre économique et politique. Cette situation chaotique aiguë perdure depuis 2003, mais les origines du conflits remontent au milieu des années 1980(2).

D'une population de 6 millions de personnes, le Darfour est une région qui abrite trois principales tribus : les Fours, les Masalits et les Zaghawas. Le conflit a débuté entre les éleveurs à la recherche d'eau pour leurs bêtes et les paysans qui voulaient protéger leurs territoires. Avec les années, les tensions se sont envenimées à cause de l'eau de plus en plus rare, de la désertification de plus en plus forte et surtout à cause de la population qui a doublé en quelques années (3).

Jusqu'à présent, cette crise a causé la mort de 300 000 personnes. Deux mouvements armés d'origine musulmane africaine sont actifs au Darfour : le Mouvement pour la Justice et l'Égalité (MJE) et l'Armée de Libération du Soudan (ALS). Ces deux groupes ont pris les armes contre le gouvernement qui n'agissait pas pour les aider à sauver leurs terres. C'est à ce moment que le gouvernement a imposé une force composée de musulmans arabes appelés les Janjawids (4). Depuis l'implication de cette force majeure, les violences ne font que s'intensifier. C'est dans ce contexte de conflit ethnique que sont entrées en vigueur plusieurs résolutions, pour aboutir aujourd'hui à une force onusienne de maintien de la paix.

Résolution historique et sans précédent

C'est le 31 juillet 2007 que le Conseil de Sécurité a voté la résolution 1769 à l'unanimité, une première au sein des Nations unies. Ban Ki-moon, le Secrétaire général des Nations unies, a déclaré que cette résolution permettait la création d'une des plus importantes missions de paix au monde (5). La force hybride de l'ONU et de l'UA fut mise en branle le 31 décembre 2007 pour une durée de 12 mois. Cette mission prend la relève de la MUAS. Une fois totalement déployée, elle comptera 26 000 hommes sur le terrain. L'opération de la MINUAD sera donc la plus imposante démarche de paix de l'ONU en 2008. Avec un effectif de 19 555 militaires, 3 772 agents et officiers de police et de 19 unités de police, formées de 140 personnes chacune (6).

Selon la résolution 1769, « [...] la MINUAD aura pour mandat de contribuer au rétablissement des conditions de sécurité nécessaires à l'apport d'une aide humanitaire et de faciliter un accès sans entrave à cette aide à l'ensemble du Darfour. [...] La MINUAD est également chargée d'aider à la mise en oeuvre de l'Accord de paix pour le Darfour(7). » Cette mission peut donc, si agressée, se défendre par des attaques armées pour protéger les civils, « [...]dans les limites de ses moyens et dans les zones de déploiement, sans préjudice de la responsabilité du gouvernement soudanais (8). » Le Conseil de Sécurité a aussi autorisé la MINUAD à « [...]prendre toutes les mesures requises pour protéger son personnel, ses locaux, ses installations et son matériel, et assurer la sécurité et la libre circulation de son propre personnel et des travailleurs humanitaires (9).»

Comment s'annonce cette mission de paix? Précisons d'abord que le gouvernement soudanais est réticent vis-à vis cette force onusienne. Depuis son arrivée, les mensonges et les attaques faites à son endroit augmentent. Le gouvernement soudanais et les Janjawids continuent à s'interposer au MINUAD, plusieurs camions de ravitaillements ont été volés et les zones appartenant exclusivement au MINUAD sont constamment violées (10). Le gouvernement a par contre démenti sa responsabilité dans toutes les attaques commises.

L'opération s'annonce donc difficile. D'autant plus que dans tous processus de paix, la sincérité et la franchise sont essentielles à la réussite de telles missions.




Références:

(1) CONSEIL DE SÉCURITÉ, « Le Conseil de sécurité autorise le déploiement d'une opération hybride UNION AFRICAINE/NATIONS UNIES au Darfour », parue le 31 juillet 2007, consultée le 11 janvier 2008.

(2) BADIE ET TOLOTTI, « Au Darfour, jeux de puissance et impuissance internationale », État Du Monde 2008, Éditions La découverte et Boréal, p. 108 à 111.

(3) PENINOU, Jean-Louis, Le Monde diplomatique, « Désolation au Darfour », [En ligne], http://www.monde-diplomatique.fr/2004/05/PENINOU/11163, paru en Mai 2004. consultation le 11 décembre 2008.

(4) [S.A.] « L'insurrection de deux groupes politiques », [En ligne], www.sauverledarfour.com, consultée le 17 janvier 2008.

(5) CONSEIL DE SÉCURITÉ, Op. Cit.

(6) CONSEIL DE SÉCURITÉ, Op. Cit.

(7) CONSEIL DE SÉCURITÉ, Op. Cit.

(8) CONSEIL DE SÉCURITÉ, Op. Cit.

(9) CONSEIL DE SÉCURITÉ, Op.cit.

(10) OPÉRATION DE PAIX, « MINUAD: Mission des Nations Unies et de l'Union Africaine au Darfour », [En ligne], http://www.operationspaix.net/-MINUAD-, paru le 31 juillet 2007 et consulté le 12 janvier 2008.

Autres références BOLOPION, Philippe, « Au Darfour, « un manque tragique de moyens essentiels » affaiblit la force ONU-UA », Le Monde, [En ligne], http://www.biblio.eureka.cc.ezproxy.usherbrooke.ca... paru et consultée le 11 décembre 2008.

KOUCHNER, Bernard, « Adoption de la résolution 1769 créant la force hybride au Darfour », France Diplomatie, [En ligne], http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/actions-france_83... parue le 31 juillet 2007 et consultée le 12 janvier 2008. (plusieurs sources sur ce site)

OPÉRATION DE PAIX, « MINUAD: historique et mandat », [En ligne], http://www.operationspaix.net/MINUAD, paru le 31 juillet 2007 et consultée le 12 janvier 2008.

Dernière modification: 2008-02-08 09:47:45

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Soudan : le pain fait vaciller le régime d'Omar el-Béchir
>mars 2019


Guerre civile et famine : le chaos règne au Soudan du Sud
>octobre 2014


L'armée blanche : menace pour le Sud-Soudan
>février 2014


Référendum controversé à Abyeï
>décembre 2013


Tensions au Soudan du Sud : un ajout de Casques bleus demandé à Abyei
>septembre 2013


Soudan : le Nord contre le Sud pour le contrôle de l'or noir
>janvier 2013


Soudan et Sud-Soudan: la sécession ravive l'interdépendance de l'économie pétrolière
>novembre 2011


Sud-Soudan : vers une indépendance démocratique ?
>novembre 2010


Résolution 1769 : Un espoir pour le Darfour ?
>février 2008


Un drame humanitaire au Darfour
>septembre 2007


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019