15 novembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

3 février 2008

Manifestation dans le sud du Yémen


Alexandre Racicot
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

décembre
2017
Assassinat de l’ex-président du Yémen, Ali Abdallah Saleh

janvier
2015
Démission du président yéménite Abd Rado Mansour Hadi

septembre
2012
Manifestations anti-américaines dans plusieurs pays arabes

juin
2011
Départ du président yéménite Ali Abdallah Saleh

mai
1990
Réunification du Yémen

mai
1984
Annonce du boycott des Jeux olympiques de Los Angeles par l'Union soviétique

mars
1979
Entrée en vigueur d'un accord de cessez-le-feu entre le Yémen-Sud et le Yémen-Nord

novembre
1967
Proclamation d'indépendance de la République populaire du Sud-Yémen

septembre
1962
Proclamation de la République arabe du Yémen

septembre
1961
Ouverture d'une conférence des pays non-alignés à Belgrade

avril
1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

La ville portuaire d'Aden, dans le sud du Yémen, a été l'hôte d'une manifestation politique le 13 janvier 2008 (1). L'événement, organisé par l'opposition politique, rassemblait plusieurs milliers de personnes et les autorités locales rapportent 4 morts, dont un policier, ainsi qu'une quinzaine de blessés.

Le Parti socialiste yéménite et le mouvement islamiste Al-Islah réclamaient une amélioration de la qualité des services publics et protestaient contre la hausse du coût de la vie. La manifestation se déroulait dans l'ordre jusqu'à ce qu'un groupuscule profite du rassemblement pour scander des slogans sécessionnistes, sujet tabou au pays. Les manifestants furent dispersés par l'usage de balles réelles et de canons à eau.

Un État en construction

La date du 13 janvier revêtait une importance particulière pour les manifestants puisqu'elle faisait référence au 13 janvier 1986 (3). À ce moment, le président de la République démocratique populaire du Yémen (sud) fit exécuter plus de 70 opposants politiques provenant d'une faction ennemie du Parti socialiste du Yémen. Ces exécutions politiques déclenchèrent une guerre civile d'une durée de 2 semaines. Elle causa plus de dix milles victimes et affaiblit l'élite politique ainsi que l'armée du Sud, ouvrant la voie à une unification avec le Nord.

La République du Yémen a été créée en 1990 à la suite de l'unification du Nord, plus traditionnaliste, et du Sud, d'allégeance marxiste (2). L'union pacifique perdura jusqu'en 1994, au moment où une courte guerre civile éclata, opposant les forces sécessionnistes du Sud et les forces gouvernementales. La défaite des sécessionnistes annonçait la survie de l'État unifié du Yémen et, depuis, la fin du discours sécessionniste au pays.

L'unification, qui représentait une opportunité pour beaucoup de Yéménites du Sud, n'apporta pas les solutions promises. Lors de l'unification, l'armée du Sud devait être intégrée à celle du Nord, ou à tout le moins, elle devait intégrer des forces policières. Ce ne fut pas le cas et de nombreux laissés-pour-compte de la période post-1990 étaient présents lors de la manifestation du 13 janvier 2008. Symbole d'un rêve brisé et d'attentes non comblées, l'unification du Yémen a laissé une grande partie du Sud dans la pauvreté et le marasme économique. Les appels sécessionnistes lancés au cours de la manifestation d'Aden étaient donc une véritable critique aux yeux du gouvernement, critique populaire provenant des citoyens d'un État où la liberté d'expression n'est pas permise.

Une démocratie chancelante

Bien qu'étant une république tenant des élections au suffrage universel, le Yémen est considéré partiellement libre par l'ONG Freedom House, avec une note de 5 sur 7 au niveau des libertés civiles et des droits politiques (4). Le président `Ali `Abd Allah Saleh al-Hashidi est le chef de l'État depuis 1990, réélu en 1994 et 2006. Cependant, il gouverne en fait le Nord depuis 1978, à la suite d'un coup d'État militaire. Les conditions politiques du Yémen ne permettent donc pas une totale liberté civile, c'est pourquoi les implications politiques d'une telle manifestation sont importantes et bien réelles sur le développement des droits et libertés au Yémen.

Au niveau interne, la manifestation n'a eu que peu d'échos dans les médias nationaux, ceux-ci étant contrôlés par l'État. Cependant, il est possible que la manifestation ait des effets politiques importants étant donné la relative publicité internationale qu'elle a obtenue.




Références:

(1) RADIO France INTERNATIONALE, « Manifestation : au moins quatre morts à Aden », http://www.rfi.fr/actufr/articles/097/article_61420.asp (page consultée le 1 février 2008),

(2) BBC NEWS, « Country profile : Yemen », http://news.bbc.co.uk/1/hi/world/middle_east/count... (page consultée le 1 février 2008)

(3) AL-FAQIH, Abdullah, The Yemen Times, «What it means? The importance of Aden's Jan. 13th, 2008 protest», http://www.yementimes.com/article.shtml?i=1120&p=local&a=5 (page consultée le 1 février 2008)

(4) FREEDOM HOUSE ORGANIZATION, «Country report: Yemen», http://www.freedomhouse.org/template.cfm?page=22&y... (page consultée le 1 février 2008)

Dernière modification: 2008-02-08 08:07:59

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Yémen : la pire crise humanitaire du monde
>mars 2019


Yémen : théâtre de la « pire crise humanitaire » de la planète
>février 2018


Tempête d'affrontements au Yémen
>novembre 2017


Le Yémen face à la pire crise de choléra jamais enregistrée
>octobre 2017


Yémen : la confrontation avec les Houthis mène le président à démissionner
>février 2015


Yémen : terre d'affrontements dualistes
>janvier 2014


Commémoration sanglante au Yémen
>octobre 2012


Présidentielle yéménite : aux urnes pour un seul candidat
>février 2012


L'égalité des sexes est encore d'actualité au Yémen!
>septembre 2011


Le président Ali Abdallah Saleh est chassé de son palais au Yémen
>septembre 2011


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019