13 novembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

12 février 2013

Une femme au pouvoir en Corée du Sud


Nathalie Chavannes
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

octobre
2018
Publication d’un rapport spécial du GIEC sur le réchauffement global des températures

avril
2018
Sommet entre les leaders de la Corée du Sud et de la Corée du Nord

février
2018
Ouverture des Jeux olympiques de Pyeongchang, en Corée du Sud

mars
2017
Destitution de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye

décembre
2012
Élection de Park Geun-hye à la présidence de la Corée du Sud

février
2007
Entente sur un éventuel démantèlement du programme nucléaire nord-coréen

janvier
2007
Entrée en fonction de Ban Ki-moon au poste de secrétaire général des Nations unies

juin
2000
Tenue d'une rencontre historique entre les chefs d'État des deux Corées

novembre
1989
Création de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique

septembre
1988
Ouverture des Jeux olympiques de Séoul

février
1988
Assermentation du président Roh Tae-woo en Corée du Sud

juin
1987
Levée de l'état d'urgence en Corée du Sud par le président Chun Doo-hwan

mai
1984
Annonce du boycott des Jeux olympiques de Los Angeles par l'Union soviétique

octobre
1979
Assassinat du président sud-coréen Park Chung-Hee

octobre
1972
Suspension de la Constitution en Corée du Sud

octobre
1963
Élection de Park Chung-hee à la présidence de la Corée du Sud

mai
1961
Renversement du gouvernement en Corée du Sud

avril
1960
Annonce de la démission du président de la République de Corée, Syngman Rhee

septembre
1950
Début du débarquement d'Incheon, en Corée du Sud

L'accession d'une femme au pouvoir constitue une première en Corée du Sud. Ce pays d'Asie orientale a pourtant une longue histoire politique depuis 1945, année où le Nord est passé sous occupation soviétique et le Sud a été occupé par les Américains(1). Ce n'est seulement qu'en 1948 que les deux Corées deviennent des pays indépendants(2).

Le 19 décembre 2012, il y a eu une élection présidentielle en Corée du Sud. Les principaux candidats sont Park Geun-Hye, du parti conservateur Saenuri, et Moon Jae-Jin, provenant du Parti démocratique unifié (3). Il ne faut pas oublier que Moon Jae-Jin a déjà été l'opposant de Park Chung-Hye, le père de Park Geun-Hye (4). Lors de l'élection de décembre dernier, madame Park a remporté la victoire avec 51 % des voix. Ce fut une course où le gagnant a été proclamé seulement à la suite d'un recomptage.

Sortir de l'ombre de son père

Park Geun-hye est une femme âgée de 60 ans. Cette célibataire est maintenant présidente de la Corée du Sud pour un mandat de cinq ans, non renouvelable (5). À l'âge de 22 ans, lorsqu'elle était aux études en France, sa mère fut assassinée, mais la personne visée lors de cet attentat était son père (6).

Park Chung-hye, son père, a dirigé la Corée du Sud pendant 18 ans avec une main de fer, de 1961 jusqu'à son assassinat en 1979, lors d'un dîner. Son assassinat a été mené par le chef des services secrets (7). Il a notamment aidé à sortir la Corée du Sud du gouffre économique résultant de la guerre de Corée, survenue entre 1950 et 1953 (8).

Changer pour oublier

Les deux principaux candidats tiennent quasiment le même discours; soit éliminer la grande inégalité entre riches et pauvres. Il ne faut pas oublier que sous le règne de Park Chung-Hye, le père de la nouvelle présidente, les richesses du pays étaient réparties entre des groupes sélects (9). La campagne électorale a principalement été basée sur l'économie, un thème important dans un pays qui a donné naissance à des géants comme Samsung et Hyundai. Un autre point qui ressort de la lutte entre les deux candidats est la menace de la Corée du Nord, le Nord et le Sud étant toujours en «guerre», mais une guerre plus silencieuse que celle du début des années 1950(10).

À un autre niveau, les deux partis veulent une plus grande transparence de la part du nouveau gouvernement en place face à la population. Enfin, ils souhaitent aussi une meilleure représentation de la jeunesse, éduquer les jeunes et leur trouver des emplois. À cet égard, réduire le taux de chômage chez les jeunes est une priorité. Pour ce faire, ils préconisent une croissance économique durable afin de changer la situation sociale. Enfin, la Corée du Sud veut aussi faire face au problème de la corruption dans le monde politique.

Le défi s'annonce donc de taille pour Park Geun-hye, d'autant plus que celle-ci aura aussi à composer avec la pression d'être la première femme à diriger la Corée du Sud. La nouvelle présidente entrera en fonction le 25 février 2013.




Références:

(1) PONS, Philippe, «La Corée du Sud à la recherche d'un nouveau modèle», Le Monde [En ligne], 7 février 2013, http://www.lemonde.fr/international/article/2012/1... (page consultée en ligne le 7 février 2013).

(2) HONG-JI, Kim, «Corée du Sud élit une femme présidente pour la première fois», [En ligne], Le Monde, 7 février 2013, http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/... (page consulté en ligne le 7 février 2013).

(3) Loc. cit.

(4) Loc. cit.

(5) Le Monde, «Corée du sud : la candidate conservatrice donnée gagnante de la présidentielle,» [En ligne], 8 février 2013, http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/... (page consultée en ligne le 8 février 2013).

(6) PONS, Philippe, Mesmer Philippe, «une "reine de glace" élue à la tête de la Corée du sud », Le Monde [En ligne], le 7 février 2013, http://www.lemonde.fr/international/article/2012/1... (Page consultée en ligne le 7 février 2013).

(7) Loc. cit.

(8) Loc. cit.

(9) Loc. cit.

(10) Le Monde, «Corée du sud : la candidate conservatrice...», Op. cit.

(11) BOUGON, François, «Corée du Sud: Les clefs d'un scrutin présidentiel très serré», Le Monde, [En ligne], http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/... (page consultée en ligne le 9 janvier 2013).

Dernière modification: 2013-02-18 10:57:00

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Le succès du recyclage sud-coréen
>février 2019


Interpol choisit l'Occident
>janvier 2019


Soixante-cinq ans plus tard : l'armée sud-coréenne plus forte que jamais
>janvier 2018


Corée du Sud : face à un vieillissement de la population sans équivalent
>février 2017


Corée du Sud : destitution de la présidente sur fond de corruption
>février 2017


Élections sud-coréennes 2016 : conservatisme en crise
>septembre 2016


Du tintamarre à l'endroit de la présidente en Corée du Sud
>février 2016


Rapprochement Corée du Sud - Japon : la sécurité avant tout
>septembre 2015


La Corée du Sud : un dragon asiatique
>février 2015


Visite surprise de dirigeants nord-coréens en Corée du Sud
>janvier 2015


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019