16 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

25 janvier 2009

Le FMLN remporte les législatives salvadoriennes


Manel Ménard
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mars
1993
Dépôt du rapport de la Commission sur la vérité au Salvador

février
1987
Dévoilement du plan Arias pour la paix en Amérique centrale

juin
1984
Élection de José Napoléon Duarté à la présidence du Salvador

octobre
1980
Formation du Front Farabundo Marti de Libération nationale au Salvador

mars
1980
Assassinat de l'archevêque de San Salvador, Oscar A. Romero

juillet
1969
Déclenchement d'un conflit entre le Salvador et le Honduras

décembre
1960
Création d'un Marché commun de l'Amérique centrale

octobre
1960
Renversement du gouvernement de Jose Maria Lemus au Salvador

décembre
1959
Création de la Banque interaméricaine de développement

mars
1948
Création de l'Organisation des États américains

septembre
1947
Signature du Traité interaméricain d'assistance réciproque à Rio de Janeiro

Le Tribunal suprême électoral d'El Salvador a transmis les résultats des dernières élections législatives dans la soirée du 18 janvier 2009. L'Alliance républicaine nationaliste, connue sous l'appellation ARENA, occupera 32 sièges à l'Assemblée législative, alors que le Front Farabundo Marti de Libération nationale (FMLN) est sorti grand vainqueur avec 35 députés sur les 84 (1) qui siégeront au Parlement monocaméral.

Deux partis vedettes dans la course

Le 18 janvier 2009, 4.2 millions d'électeurs salvadoriens se sont présentés aux urnes afin de renouveler le Parlement et les conseils municipaux (2). Cette campagne électorale a été différente des dernières élections; celles-ci avaient, dans le passé, donné lieu à des incidents majeurs. Cette fois, aucune irrégularité ne s'est produite. Le Parti démocrate chrétien, le Parti de la conciliation nationale, le Changement démocratique et le Front démocratique révolutionnaire sont tous des petits partis politiques qui se font compétition afin de prendre le pouvoir au Salvador (3). Toutefois, deux partis vedettes ont émergé et ont brigué la victoire lors de ces élections législatives et municipales. du 18 janvier 2009.

Tout d'abord, le parti de l'Alliance républicaine nationaliste domine le Salvador et ce, depuis 20 ans, avec quatre présidents qui se sont succédés à la tête du pays (4). À ses débuts, l'ARENA était la branche politique des milices paramilitaires de l'extrême-droite qui se considèraient comme étant très proches des États-Unis d'Amérique (5). Aujourd'hui, il s'agit d'une formation évoluant dans un cadre démocratique. Le chef actuel de ce parti est le président du Salvador, Antonio Saca.

Le principal parti de l'opposition est le Front Farabundo Marti de Libération nationale. Ce parti de gauche est reconnu comme étant un défenseur des droits des citoyens. Il ne cesse de dénoncer les abus et la corruption qui font partie intégrante des façons de gérer de l'actuel gouvernement.

Les enjeux de la campagne

L'économie est un des principaux enjeux de la campagne électorale au Salvador. Ce secteur a gravement été touché par la guerre civile (1980-1992) et par la gestion des gouvernements de l'ARENA qui se sont succédés aux cours des deux dernières décennies. Ce petit pays d'Amérique centrale a perdu une bonne partie de son agro-industrie, principalement au niveau de la production de café.

De plus, l'émigration contribue considérablement à son économie. Ainsi, 94% des Salvadoriens, vivant aux États-Unis, envoient régulièrement de l'argent à leurs familles qui sont demeurées dans leur pays d'origine (6). Il appert donc que le parti politique au pouvoir ne pourra pas couper les ponts avec les États-Unis. Il devra aussi tenter de relever l'économie dans un contexte de crise économique mondiale profonde.

À un autre niveau, la corruption de fonctionnaires au sein de tous les organes de l'État, ainsi qu'une délinquance omniprésente sont des phénomènes qui gangrènent la mise en place et le maintien d'une saine gouvernance. Depuis quelques mois, ces problèmes ont généré la peur au sein de la population salvadorienne. Toutefois, la volonté profonde du peuple de régler ces enjeux de société en matière de sécurité et d'éthique, s'est transformée en un enjeu dominant au cours des élections. Cette attente de la population n'est rien d'autre qu'une expression claire vis à vis du nouveau gouvernement au pouvoir. Ce dernier devra donc gagner la confiance de tous ses concitoyens et introduire les changements attendus en matière de bonne gouvernance.

Soulignons en terminant que les résultats serrés de ces élections laissent la porte ouverte à Rodriguo Àdila, futur candidat à la présidence du parti de l'ARENA, et à Mauricio Funes, candidat du parti gagnant des législatives, lors de la présidentielle du 15 mars 2009.




Références:

(1) LATIN REPORTERS, Dernière heure, Résultat final des législatives, 23 janvier 2009, http://www.latinreporters.com, page consultée le 24 janvier 2009.

(2) ALBERTO, JOSÉ, « Elecciones El Salvador 18 enero de 2009 : Los salvadorenos no deben cambiar la democracia por el izquierdismo radical », 5 décembre 2008, http://www.morochos.org, page consultée le 15 janvier 2009.

(3) LA PRESSE CANADIENNE, « Salvador, élections tests pour les ex-rebelles du FMLN », 22 janvier 2009, http://google.com/hostednews/canadianpress/article, page consultée le 24 janvier 2009.

(4) FMLN, Granma et Tlaxcala, « FMLN : "L'espoir et le changement prévaudront sur le continuisme!" », 13 octobre 2008, http://www.altermonde-sans-frontiere.com, page consultée le 16 janvier 2009.

(5) RADIO-FRANCE INTERNATIONALE, « L'ex-guérilla de gauche aux portes du pouvoir »,18 janvier 2009, http://www.rfi.fr/actufr/articles/109/article_7751... consultée le 18 janvier 2009.

(6) LE TACLE, Le Salvador : Le FMLN, 28 ans de marche vers la victoire, « Le Salvador que retrouvera le FMLN », 17 décembre 2008, http://letacle.canalblog.com/archives/salva... page consultée le 20 janvier 2009.

Dernière modification: 2009-02-02 08:21:58

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Les États-Unis : acteur central de la crise migratoire dans le Triangle du Nord?
>mars 2019


Salvador : fin du bipartisme?
>février 2019


Victoire de la droite à la mairie de San Salvador
>mars 2018


La dette salvadorienne : un boulet à traîner
>février 2017


Les Barrios 18 : un mal durable pour le Salvador
>octobre 2015


Vers un deuxième tour pour l'élection présidentielle au Salvador
>février 2014


Élections législatives au Salvador : peu de changement à prévoir
>février 2012


Tournant à gauche pour le Salvador
>avril 2009


Le FMLN remporte les législatives salvadoriennes
>janvier 2009


Émeute meurtrière dans une prison du Salvador
>janvier 2007


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019