22 mai 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

12 octobre 2008

L'état actuel de la puissance militaire chinoise


Agata Turbanska
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Balado: Le monde en perspective




Nouveauté. Écoutez en baladodiffusion les rencontres qu'animent les professeures Isabelle Lacroix et Karine Prémont sur des questions qui touchent les enjeux démocratiques, les relations internationales ou les modes de scrutin. Des rencontres de 20 minutes dans un style simple et ouvert avec des spécialistes, des personnes présentes sur le terrain et aussi des étudiantes et étudiants de second cycle.

Au fil du temps

janvier
2019
Alunissage d’une sonde chinoise sur la face cachée de la Lune

mars
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

mars
2018
Abolition de la limite de deux mandats présidentiels en Chine

octobre
2017
Ouverture du XIXe Congrès du Parti communiste chinois

novembre
2015
Poignée de main historique entre les présidents de la Chine et de Taïwan

octobre
2015
Fin de la politique de l'enfant unique en Chine

novembre
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

septembre
2014
Mouvement de protestation populaire à Hong Kong

novembre
2012
Ouverture du XVIIIe congrès du Parti communiste chinois

août
2008
Ouverture des Jeux olympiques de Beijing

mars
2008
Montée de la violence dans les rues de Lhassa au Tibet

octobre
2007
Ouverture du XVIIe Congrès du Parti communiste chinois

juillet
2007
Présentation de la journée Live Earth

février
2007
Entente sur un éventuel démantèlement du programme nucléaire nord-coréen

octobre
2003
Première mission chinoise envoyant un homme dans l'espace

mars
2003
Alerte au SRAS par l'Organisation mondiale de la santé

novembre
2002
Ouverture du XVIe Congrès du Parti communiste chinois

décembre
2001
Adhésion de la Chine à l'Organisation mondiale du commerce

décembre
1999
Rétrocession de Macao à la Chine

Depuis quelques années, le rôle de la Chine sur l'arène internationale s'est accru. Celle-ci devient un acteur de plus en plus important. C'est surtout son rôle central dans l'économie mondiale qui lui a permis d'occuper une place de premier ordre sur l'échiquier international. Il est alors justifié de dire que la Chine est une superpuissance économique. Mais qu'en est-il de sa puissance militaire ? Est-il justifié de prétendre que l'Empire du milieu est en voie de devenir une superpuissance à ce niveau aussi ?

Le budget militaire en augmentation constante

Le budget militaire de la Chine progresse constamment depuis quelques années. Pendant quatre ans, il a doublé et il est passé de 25 à 57 milliards de dollars. En 2004, il était égal à 25 milliards de dollars, alors qu'en 2005 il était de 30 milliards de dollars (1). Le budget pour l'année 2006, qui s'élevait à 35 milliards de dollars, correspondait seulement au quinzième du budget militaire américain environ et à 1,36% du produit intérieur brut chinois (2). En 2007, dans un but de modernisation, le gouvernement a augmenté le budget de 17,8% pour qu'il atteigne 45 milliards de dollars (3). C'était alors le deuxième budget militaire au monde, derrière les Etats-Unis avec 600 milliards de dollars (4). Enfin, en 2008 la hausse est d'environ 18%, ce qui représente plus de 57 milliards de dollars (5). Selon le rapport annuel de l'Institut international de recherche pour la paix à Stockholm, publié le 8 juin 2008, la Chine occuperait la quatrième place en ce qui concerne les dépenses militaires. La première place est occupée par les Etats-Unis, la seconde par la Grande-Bretagne et la troisième par la France.

Selon les experts, les augmentations du budget sont réparties en trois postes : l'équipement militaire, les dépenses liées à la formation et la revalorisation des soldes des militaires. Puisque l'Armée populaire de Libération (APL) a tellement de retard par rapport aux armées occidentales, il est indispensable d'améliorer le niveau de formation des militaires et d'acquérir des équipements de haute technologie. Ensuite, en mai 2006, à la suite de l'annonce du plan, qui prévoit la dotation de l'armée chinoise de ses propres armes de haute technologie « nouvelle génération », il faut s'attendre à la progression du budget dans les quinze années à venir. Au même moment, le Pentagone a transmis au Congrès américain un rapport annuel relatif à la politique de défense chinoise où il explique que : « Le développement militaire de la Chine est tel qu'il met déjà en question les équilibres militaires régionaux (6). » La hausse du budget pour l'année 2008 est destinée à augmenter la solde des militaires, à améliorer l'entraînement des officiers et à remettre à niveau les équipements. La Chine souhaite également moderniser ses navires, ses missiles et ses avions de chasse dans un but d'auto-défense et de protection de sa souveraineté. Cet objectif concerne uniquement Taiwan qui défend son indépendance, mais que la Chine revendique comme une portion de son territoire.

Néanmoins, selon les experts occidentaux, les chiffres cités par le gouvernement chinois sont sous-estimés depuis quelques années. Comme l'a déclaré l'ex-secrétaire à la défense américain Donald Rumsfeld : « les dépenses militaires chinoises sont bien plus élevées que ne le reconnaissent les autorités chinoises... Comme personne ne menace la Chine, on ne peut que s'interroger : pourquoi ces investissements massifs? (7) » À titre d'exemple, selon les spécialistes, le budget pour l'année 2005 s'élevait à 70 ou même à 100 milliards de dollars. Même phénomène pour l'année 2007, car selon M. Jean-Pierre Cabestan : « Selon les estimations de l'Institut de Londres, le budget chinois atteindrait plus vraisemblablement les 100 milliards de dollars (8). » Le gouvernement chinois se défend contre ces accusations. Comme l'explique un porte-parole du Parlement: « Il s'agit d'une augmentation modérée et équilibrée (9). » A ses yeux, le budget militaire chinois était d'ailleurs beaucoup moins élevé que celui d'autres pays.

Les effectifs de l'APL

Depuis les années 1990, l'Armée populaire chinoise s'est engagé dans une réforme doctrinale, ce qui marque la disparition progressive de son armée de masse. L'objectif consiste en la réduction du personnel, la mise en place des unités professionnelles et l'investissement en armements technologiquement évolués. Aujourd'hui, la Chine commence à produire des armes évoluées et son complexe militaro-industriel est le plus gros employeur du secteur. Dans ce domaine, la Chine collabore avec la Russie, l'Ukraine, la France ou Israël et elle réalise des programmes d'armement avec le Pakistan. En ce qui concerne les effectifs, selon un responsable du ministre de la Défense, l'armée chinoise était composée de 2,3 millions de personnes en 2005(10). Les effectifs ont donc diminué de plus de la moitié car ils sont passés de 5,5 millions dans les années 40 à 2,3 millions en 2005.

Tout d'abord, l'armée de terre compte environ 1,6 million d'hommes. Même si ses effectifs sont nombreux, sa formation et son équipement sont très en retard par rapport aux pays occidentaux. Le personnel dans l'armée de l'air a beaucoup diminué et la flotte s'est modernisée. Son objectif est d'assurer la défense anti-aérienne au-dessus du territoire. Quand à la marine, elle compte entre 1200 et 1600 unités et elle a besoin d'être modernisée.

Le plan de modernisation de l'APL, qui est surtout concentré sur la marine, s'est donné quelques objectifs. Dans un premier temps, jusqu'en 2010, la marine doit être en mesure de faire face à un conflit avec Taiwan et dans le sud de la mer de Chine. Dans un second temps, de 2010 à 2020, elle doit développer ses capacités de projection pour pouvoir intervenir dans les îles à proximité. Enfin, de 2020 à 2050, elle doit accéder au statut de puissance régionale dans toutes les mers du sud-est et le Pacifique Ouest. Egalement, la composante nucléaire de l'APL, qui dispose de sous-marins nucléaires, devrait acquérir vers 2010 des missiles d'une portée de 8000 km et de 12000 km (11).

Les enjeux militaires de la Chine

La Chine modernise et développe son armée pour atteindre certains objectifs. Le premier but consiste à dissuader des superpuissances de s'attaquer militairement à elle. Le second est de former une armée suffisamment forte pour pouvoir intervenir dans les Etats frontaliers en cas de besoin. Enfin, le troisième est de pouvoir lutter contre le séparatisme. La Chine souhaite également avoir un arsenal plus puissant que les Etats-Unis. C'est un important moyen de pression sur l'Amérique, particulièrement dans le cadre de la question de Taïwan qui demeure une source de tensions.




Références:

(1) Rapport d'information n° 400 (2005-2006) de M. Serge VINÇON, Mme Hélène LUC, MM. André BOYER, Jean-Guy BRANGER, Philippe NOGRIX et Jean-Pierre PLANCADE, fait au nom de la commission des affaires étrangères, déposé le 15 juin 2006 « "L'émergence pacifique" de la Chine dans le monde » http://www.senat.fr/rap/r05-400/r05-400.html (date de consultation: 3 octobre 2008)

(2) loc.cit.

(3) « Pékin augmente son budget militaire de près de 18% », RFI, 4 mars 2008, http://www.rfi.fr/actufr/articles/099/article_63503.asp (date de consultation: 3 octobre 2008)

(4) « Le budget militaire chinois en question », Radio 86, 27 mars 2007 http://www.radio86.fr/decouvrir-et-apprendre/geopo... (date de consultation: 3 octobre 2008)

(5) loc.cit.

(6) Rapport d'information n° 400 (2005-2006) de M. Serge VINÇON, Mme Hélène LUC, MM. André BOYER, Jean-Guy BRANGER, Philippe NOGRIX et Jean-Pierre PLANCADE, fait au nom de la commission des affaires étrangères, déposé le 15 juin 2006 « "L'émergence pacifique" de la Chine dans le monde » http://www.senat.fr/rap/r05-400/r05-400.html (date de consultation: 3 octobre 2008)

(7) loc.cit.

(8) « Pékin augmente son budget militaire de près de 18% », RFI, 4 mars 2008, http://www.rfi.fr/actufr/articles/099/article_63503.asp (date de consultation: 3 octobre 2008)

(9) « Le budget militaire chinois en question », Radio 86, 27 mars 2007 http://www.radio86.fr/decouvrir-et-apprendre/geopo... (date de consultation: 3 octobre 2008)

(10) Rapport d'information n° 400 (2005-2006) de M. Serge VINÇON, Mme Hélène LUC, MM. André BOYER, Jean-Guy BRANGER, Philippe NOGRIX et Jean-Pierre PLANCADE, fait au nom de la commission des affaires étrangères, déposé le 15 juin 2006 « "L'émergence pacifique" de la Chine dans le monde » http://www.senat.fr/rap/r05-400/r05-40010.html (date de consultation: 3 octobre 2008)

(11) loc.cit.

Autres références utilisées

R. RANUCCI « Le budget militaire chinois en forte hausse », France 24, 4 mars 2008 http://www.france24.com/fr/20080304-budget-militai... (date de consultation: 3 octobre 2008)

Ping KEFU, Yazhou ZHOUKAN « CHINE - Un budget militaire qui gonfle à vue d'?il », Courrier International, 4 avril 2005 http://www.chine-informations.com/actualite/chine-... (date de consultation: 3 octobre 2008)

« L'édification de la défense nationale », http://english.hanban.edu.cn/fa-book/5/3.htm (date de consultation: 3 octobre 2008)

Dernière modification: 2008-10-17 09:22:06

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Le nucléaire chinois avance à grands pas
>avril 2019


La révolution sino-américaine et le piège de Thucydide
>mars 2019


Persécution des musulmans en Chine
>mars 2019


Kim Jong-un et Xi Jinping : un partenariat sans faille?
>novembre 2018


Le parti indépendantiste HKNP s'attire les foudres de Pékin
>octobre 2018


La rencontre de Wuhan : un retour au calme entre l'Inde et la Chine?
>septembre 2018


La Route de la soie : un projet titanesque qui pourrait changer l'ordre mondial
>avril 2018


Organisation de coopération de Shanghai : lorsque deux rivaux s'unissent
>mars 2018


Xi Jinping : ambitions et pouvoir
>février 2018


La peine de mort en Chine : l'évolution d'un phénomène culturel
>décembre 2017


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016