20 juillet 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

30 septembre 2008

Nigeria : Le Mend et la guerre du pétrole


Donald Cabrel Nkima
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mars
2015
Élection de Muhammadu Buhari à la présidence du Nigeria

avril
2014
Enlèvement de lycéennes nigérianes par le Boko Haram

mai
1999
Assermentation d'Olusegun Obasanjo à la présidence du Nigeria

octobre
1979
Assermentation d'Alhaji Shehu Shagari à la présidence du Nigeria

février
1976
Tentative de coup d'État et assassinat du président Murtala Ramat Mohammed au Nigeria

mai
1967
Proclamation de l'indépendance du Biafra

janvier
1966
Accession du général Johnson T.U. Aguiyi-Ironsi à la présidence du Nigeria

mai
1963
Signature de la Charte constituant l'Organisation de l'unité africaine

Le Mouvement pour l'émancipation du Delta du Niger, appelé Mend, est le principal mouvement de rébellion au Nigeria. Il est considéré comme le « Robin des Bois » de la mangrove qui longe les côtes du pays. Le Mend est situé dans le sud du pays. Il serait à l'origine d'une vague de violence orchestrée contre les différentes installations de la compagnie pétrolière Shell.

Le 14 septembre 2008 fut marqué par une série de six attaques, commises contre le géant du pétrole anglo-néerlandais Shell. Le Mend réclame une meilleure distribution des richesses de l'Or noir : le pétrole (1). La compagnie Shell n'a confirmé que deux des six attaques revendiquées par le groupe armé, commises sur des chargements de brut sur le terminal de Bonny dans le sud du pays. Cependant, la compagnie n'a pas estimé la quantité de brut perdue durant les attaques. Elle s'engage à suspendre les obligations et avoir recours à aucune pénalité sur les livraisons de pétrole et gaz. L'attaque du vendredi 19 septembre 2008 a eu lieu dans l'État de Rivers, à Buguma, où la compagnie Shell produit 90 % des devises (2).

Le Mend a déclaré : « continuer chaque jour à ronger les infrastructures pétrolières au Nigeria jusqu'à ce que les exportations de pétrole atteignent (le niveau) zéro ». À la suite de nombreux affrontements l'opposant aux forces de sécurité de la compagnie Shell, le groupe armé se félicite d'avoir causé, grâce à des opérations de sabotage, des pertes considérables à la compagnie (selon des sources de l'armée nigériane) (3). Cette crise dérange un secteur de l'activité économique dont le pays tire plus de 90 % de ses revenus.

Le 13 septembre 2008, l'armée nigériane a engagé une offensive aérienne et maritime à grande échelle sur des bases de la rébellion du Mend, dans les villages Ijaw dans l'État de Rivers. C'est ce qui a engendré les campagnes de violences, dont la réplique de la part de la rébellion qui n'a pas tardé. Après plus de cinq jours de violents affrontements, le Mend affirme avoir détruit un oléoduc et une station de pompage (4). Il y a aussi eu une vague d'attaques contre les camps militaires situés dans la mangrove. Le bilan des affrontements s'élève à une vingtaine de morts chez les rebelles, et des victimes civiles.

Le Mend revendique auprès des autorités fédérales d'Abuja, la capitale du pays, l'intérêt des populations du Delta du Niger. Ces dernières ne profitent pas de l'exploitation du pétrole (5). En effet, la découverte du premier gisement de pétrole par les Britanniques, il y a plus d'une cinquantaine d'années, a accentué leurs malheurs. La population du Delta est très pauvre. Elle tire la quasi-totalité de son alimentation de la pêche et vit dans la mangrove, ce groupement de végétaux qui se développe dans les côtes basses des régions tropicales.

La guérilla au coeur de la controverse économique

Le pétrole est la principale richesse du Nigeria. Avec une population de 140 millions d'habitants, cette République fédérale composée de 36 États est le pays le plus peuplé du continent africain. Le pétrole est au centre de nombreux enjeux dans ce pays. Depuis sa découverte en 1956 par Shell et British Petroleum dans l'État de Bayelsa, dans le Delta du Niger, il est la source de nombreux conflits ethniques et joue un rôle stratégique sur le plan local et international. Le Nigeria occupe la 5e place des producteurs de pétrole au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et il est classé au 12e rang mondial, avec une production de 2 millions de barils par jour (7).

La Mend ne cesse de revendiquer le sabotage des oléoducs du groupe Royal Dutch Shell, qui travaille en étroite collaboration avec la compagnie nationale nigériane NNPC (8). Les deux compagnies ont assisté impuissantes à la chute de leur production journalière, chiffrée à des millions de dollars de pertes et dommages matériels, dans la zone de Nembe Creek (9). Il y a aussi des pertes pétrolières, dont la valeur n'a pas encore été évaluée par les principaux concernés.

Le pétrole joue un rôle primordial dans l'économie de ce pays d'Afrique. Le Nigeria peut s'estimer heureux d'avoir un pétrole de qualité supérieure facile pour le raffinage, en essence et en gasoil, qui fait l'objet de convoitise de la part des États-Unis et de nombreux pays européens (10). Plus de 130 000 barils de brut sont envoyés chaque jour au terminal d'exploitation de Bonny Light.

Qu'est-ce que le Mend ?

Le Mouvement pour l'émancipation du Delta du Niger est considéré comme la principale force de libération du peuple du Delta du Niger. Le Mend voit le jour au début des années 2006, avec une idéologie : celle de se battre pour défendre les populations locales et obtenir une meilleure distribution des richesses pétrolières (11). Il est composé en majorité de populations riveraines de la mangrove, et dirigé par des chefs coutumiers et responsables politiques du delta du Niger.

Depuis sa création, le Mend a eu recours à de nombreuses attaques contre les installations pétrolières des compagnies étrangères telles que Shell et Chevron dans l'État de Rivers. Le groupe rebelle a accusé les ressortissants étrangers d'être à l'origine de la pauvreté de la population du Delta. Il a souvent eu recours à de nombreux moyens d'intimidation, à la multiplication des attaques à l'explosif, à des enlèvements d'expatriés et des sabotages. Le Mend réclame de la part des autorités d'Abuja : « Nous attendons du gouvernement qu'il prenne au sérieux nos demandes, qu'il mette en place un véritable fédéralisme, y compris un fédéralisme fiscal (12) ». Avec la montée de la violence enregistrée à la suite des attaques du groupe rebelle, le gouvernement nigérian a annoncé la création d'un ministère spécifiquement chargé du développement et de la pacification du delta du Niger.




Références:

(1)Agence France Presse, Nigeria : Le Mend affirme avoir détruit un oléoduc de Shell, publié le 19 septembre 2008, http://www.jeuneafrique.com/jeune_afrique/article_... consulté le 29 septembre 2008. [En ligne].

(2)RFI, Le Mend intensifie sa «guerre du pétrole», Article publié le 20/09/2008 dernière mise à jour le 20/09/2008 à 12:01 TU, consulté le 29 septembre 2008, http://www.rfi.fr/actufr/articles/105/article_72573.asp [en ligne].

(3) Loc.cit.

(4)Afrique presse, Delta du Niger : regain de violence, publié le17/09/2008 Mise à jour : 12:27, http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/09/17/01011... consulté le 27 septembre 2008. [En ligne].

(5) Agence France Presse, NIGERIA : Les rebelles du Mend veulent une "guerre du pétrole", publié le dimanche 14 septembre 2008, http://www.france24.com/fr/20080914-nigeria-mend-r... consulté le 29 septembre 2008. [En ligne].

(6)Auteur inconnu, Nigeria : Pétrole et sabotages, Shell réduit sa production au Nigeria après des sabotages, publiés le lundi 28 juillet 2008, http://www.france24.com/fr/20080728-shell-reductio... consulté le 29 septembre 2008 [en ligne].

(7) Loc.cit.

(8) LEMONDE.FR avec AFP, Nigeria : le MEND suspend ses attaques contre les installations pétrolières, publié le | 21.09.08 | 12h17 • mit à jour le 21.09.08 | 15h00, http://www.lemonde.fr/afrique/article/2008/09/21/n... consulté le 29 septembre 2008 [en ligne].

(9) Alhadji Bouba Nouhou, que fait le Nigeria de son pétrole ? Publié le 5 décembre 2007, http://www.cartografareilpresente.org/article216.html, consulté le 29 sept.-08. [En ligne].

(10) Loc.cit.

(11) Sophie MONGALVY AFP, Nigeria : le Mend harcèle Shell et veut anéantir les exportations de brut, publié le samedi 20 septembre, 19 h 10, http://fr.news.yahoo.com/afp/20080920/tbs-nigeria-... consulté le 30 sept. 2008. [En ligne].

(12) Loc. cit.

Dernière modification: 2008-10-03 09:38:25

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Bukola Saraki entre dans la course présidentielle nigériane
>septembre 2018


L'africapitalisme : un développement économique différent
>avril 2018


Hausse des pirates maritimes du Nigeria
>octobre 2017


À la recherche d'une croissance inclusive pour l'Afrique
>janvier 2017


L'huile de palme en Afrique de l'Ouest : or rouge ou cadeau empoisonné?
>mars 2015


Boko Haram : un kidnapping qui suscite de vives émotions mondiales
>octobre 2014


Le delta du Niger : une région souillée par l'industrie pétrolière
>février 2014


Mesure exceptionnelle au Nigeria : l'état d'urgence déclaré
>septembre 2013


Un autre pas vers la démocratisation en Afrique
>février 2012


Nigeria : Boko Haram attaque le siège de l'ONU à Abuja
>octobre 2011


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019