10 décembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

28 septembre 2008

Le Mexique remet en doute sa sécurité publique nationale


Marilaine Pinard-Dostie
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juillet
2018
Élection d’Andrés Manuel Lopez Obrador à la présidence du Mexique

septembre
2017
Tremblement de terre dévastateur au Mexique

juillet
2012
Élection d'Enrique Pena Nieto à la présidence du Mexique

juin
2009
Confirmation d'une pandémie de grippe A (H1N1) par l'OMS

juillet
2006
Élection de Felipe Calderon à la présidence du Mexique

juillet
2000
Élection de Vicente Fox à la présidence du Mexique

janvier
1994
Début du soulèvement des Indiens du Chiapas, au Mexique

décembre
1992
Signature de l'Accord de libre-échange nord-américain

juillet
1988
Élection de Carlos Salinas de Gortari à la présidence du Mexique

septembre
1985
Tremblement de terre meurtrier au Mexique

juillet
1982
Élection de Miguel de la Madrid Hurtado à la présidence du Mexique

août
1980
Signature du traité de Montevideo entre les pays de l'Alalc

juin
1975
Ouverture d'une conférence internationale sur les femmes à Mexico

octobre
1968
Répression d'une manifestation étudiante sur la Place des trois cultures à Mexico

février
1960
Signature du traité de Montevideo créant l'Association de libre-échange de l'Amérique latine

décembre
1959
Création de la Banque interaméricaine de développement

mars
1948
Création de l'Organisation des États américains

septembre
1947
Signature du Traité interaméricain d'assistance réciproque à Rio de Janeiro

Fernando Marti, un jeune homme de 14 ans enlevé le 4 juin 2008, a été retrouvé assassiné le 31 juillet. Ce crime, qui a été effectué par des policiers membres du « gang de la fleur », a été l'élément déclencheur pour que le gouvernement mexicain convoque un sommet sur la sécurité publique au palais national le 21 août [1].

Mexico : ville risquée

Mexico se trouve parmi les capitales les plus dangereuses au monde. On y compte en moyenne 4 homicides et 250 agressions quotidiennes. Il n'est donc pas surprenant que neuf Mexicains sur dix soient favorables à des peines plus sévères, malgré que moins d'un pour cent des crimes soient jugés par les tribunaux. Depuis quelques années, on constate que la situation s'aggrave puisque les enlèvements sont passés de 564 en 2005 à 789 en 2007 [2].

Après s'être relancés la balle, le président mexicain Felipe Calderon, considéré de droite, et le maire de Mexico Marcelo Ebrard, membre d'un parti gauchiste (Parti de la révolution démocratique), ont consenti un premier rapprochement [3]. Le sommet du 21 août a accueilli les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire, ainsi que la société civile. Ces acteurs importants étaient tous réunis pour faire le point sur la sécurité publique mexicaine [4].

Un diagnostic de catastrophe nationale

Le sommet a permis aux nombreuses personnalités politiques présentes d'exprimer leur opinion et d'exposer leur solution. C'est le cas de Calderon qui vise d'abord une épuration de la police. À la suite de la création le 11 août d'une unité d'élite spécialisée dans les enlèvements, le président souhaite rétablir la peine de la prison à perpétuité.

Pour sa part, le maire Ebrard a annoncé la dissolution de la police judiciaire de Mexico qui sera remplacée par une nouvelle force d'investigation. Il a aussi comme projet la création d'un fonds antikidnapping qui servira à constituer des récompenses en échange d'informations.

Quant à lui, l'ancien candidat à la présidence, André Manuel Lopez Obrador, croit que « l'insécurité ne trouvera pas de solution dans l'augmentation des soldats et des policiers dans les rues ou de peines plus sévères, mais dans le changement d'orientation économique, pour assurer l'accès à l'éducation, la création d'emplois et la réduction des inégalités entre les Mexicains » [5]. De son côté, la présidente de la chambre des députés, Ruth Zavaleta, pense que la solution se trouve dans un pacte rassemblant tous les partis. Finalement, la société civile a opté pour une mobilisation via l'organisation d'une marche contre l'insécurité le 30 août.

Vers une solution

Les participants au sommet proposent comme première piste de solution un accord pour la légalité et la sécurité. Ce texte de dix articles et soixante-quatorze propositions suggère, entre autres, la création de prisons hautes et d'un numéro de téléphone antienlèvement, ainsi qu'une meilleure formation pour les policiers [6].

Les idées sont lancées et des engagements sont pris. Les gouvernants tiendront-ils leurs promesses? Les solutions seront-elles efficaces? La création d'un observatoire citoyen de contrôle des objectifs laisse croire que le gouvernement a voulu mettre les chances de son côté pour que la situation s'améliore [7].




Références:

[1]PARANAGUA, Paulo A, « Mexique après l'émoi suscité par l'assassinat d'un adolescent kidnappé », Le Monde, 18 août 2008, p. 6

[2]loc.cit.

[3]loc.cit. <... « Mexique : Calderon propose une loi de confiscation de l'argent de la drogue », [En ligne], 20 septembre 2008, http://www.cyberpresse.ca/international/amerique-l... (Page consultée le 24 septembre 2008)

[5] PARANAGUA, Paulo A, op.cit.

[6]ALEMÀN, Ricardo, « Les violences doivent enfin cesser ! » Courrier international, no 930, 28 août 2008, p. 19

[7]AOL ACTUALITÉ, « Mexique : le président Calderon appelle à la « dénonciation » des criminels », [En ligne], 1 septembre 2008, http://actualite.aol.fr/mexique-le-president- cald... (Page consulté le 24 septembre 2008)

Dernière modification: 2008-10-03 08:16:46

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Les opioïdes au Mexique : des victimes parmi les responsables?
>novembre 2019


Le Mexique débordé face à la crise migratoire du Triangle du Nord
>novembre 2019


L'effet AMLO se fait attendre au Mexique
>septembre 2019


Mexique : le PRI en chute libre
>janvier 2019


Mexique et États-Unis : gagnant-gagnant?
>octobre 2018


Mexique : des débats révélateurs des préoccupations citoyennes
>septembre 2018


Retour en force au Mexique : à la conquête d'une présidence autrefois « volée »
>mars 2018


Réouverture de l'ALENA : match nul pour le Mexique
>octobre 2017


La « révolution en herbe » des Amériques : vers une libéralisation du cannabis au Mexique
>novembre 2016


Le pétrole mexicain : une réforme énergétique nécessaire ?
>novembre 2015


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019