Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

13 novembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

20 November 2005

Triple attentat en Jordanie


Michèle Béland
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

February
1999
Décès du roi Hussein de Jordanie

November
1988
Proclamation de la création d'un État palestinien

September
1970
Signature de l'accord du Caire sur le conflit en Jordanie

August
1967
Ouverture d'un sommet des pays arabes à Khartoum

June
1967
Début de la guerre des Six jours au Moyen-Orient

January
1964
Voyage du pape Paul VI au Moyen-Orient

April
1955
Ouverture d'une conférence internationale à Bandoeng

July
1951
Assassinat du roi Abdallah de Jordanie

April
1950
Annexion de la Cisjordanie et proclamation du Royaume hachémite de Jordanie

May
1946
Proclamation d'indépendance de la Transjordanie

Le 9 novembre 2005, la Jordanie, un des rares pays à jouir de stabilité dans la région mouvementée du Proche-Orient, a été la proie d'attentats meurtriers. Trois explosions se sont produites de façon quasi-simultanée dans trois hôtels de la ville d'Amman, la capitale. Elles ont causé la mort de 56 personnes, alors que plus de 100 autres ont été blessées. La plupart d'entre elles étaient Jordaniennes.

Ces crimes ont été perpétrés par quatre kamikazes irakiens, trois hommes et une femme, équipés de ceintures d'explosifs. Les trois hommes sont morts, tandis que la femme a été arrêtée, n'ayant pas réussi à déclencher son dispositif. Les attentats ont été revendiqués par la branche iraquienne d'Al-Qaïda dirigée par Abou Moussab al-Zarqaoui, un extrémiste d'origine jordanienne.

Que ce groupe ait choisi la Jordannie comme cible n'est pas surprenant. En effet, suite aux attentats survenus le 11 septembre 2001 aux États-Unis, la Jordanie s'est allié aux Américains dans leur lutte contre le terrorisme. Ce copinage avec ces derniers a certainement contribué à rendre la Jordanie impopulaire aux yeux des radicaux islamistes. D'ailleurs, dans un communiqué diffusé sur Internet, le groupe de Zarqaoui précise que les hôtels ont été « choisis » parce qu'ils étaient fréquentés par des « infidèles », c'est-à-dire des gens d'affaires américains et européens(1).

Ces événements ont suscité de nombreuses réactions. Le roi jordanien Abdallah II a déclaré qu'il ne céderait pas au chantage et qu'il poursuivrait sa lutte contre le terrorisme. Les Jordaniens et la communauté irakienne de Jordanie sont sortis dans les rues d'Amman afin de dénoncer les attentats. Kofi Annan, le secrétaire général de l'Organisation des Nations unies, ainsi que plusieurs acteurs de la communauté internationale, ont condamné les attentats et souligné leur engagement en faveur de la paix et de la sécurité.




Références:

(1) ANONYME, « Les attentats d'Amman revendiqués sur le Net », Le Figaro, 11 novembre 2005, p. 2.

Bibliographie

ANONYME, Le Conseil de sécurité condamne les attentats d'Amman, [en ligne], 10 novembre 2005, http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=11... (Page consultée le 16 novembre 2005)

ANONYME, Al-Qaida revendique les attentats terroristes d'Amman, qui ont fait 56 morts et 120 blessés, [en ligne], 10 novembre 2005, http://www.magharebia.com/cocoon/awi/xhtml1/fr/fea... (Page consultée le 16 novembre 2005)

ANONYME, Jordanie : 56 morts dans les attentats d'Amman, revendiqués par Zarqaoui, 11 novembre 2005, http://www.rfi.fr/actufr/afp/une/051111063048.384v4ovx.asp, (Page consultée le 16 novembre 2005)

ANONYME, La Jordanie procède à des arrestations, [en ligne], 12 novembre 2005, http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International... (Page consultée le 16 novembre 2005)

ANONYME, Attentats d'Amman : la femme d'un des trois kamikazes a été arrêté, [en ligne], 13 novembre 2005, http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3218,36-... (Page consultée le 16 novembre 2005)

ANONYME, Plus de cinquante tués dans un triple attentat à Amman, [en ligne], http://www.liberation.fr/page.php?Article=337306, (Page consultée le 16 novembre 2005)

ANONYME, « Attentats à Amman : au moins 57 morts », Le Soir, 10 novembre 2005, p.13.

ANONYME, « Les attentats d'Amman revendiqués sur le Net », Le Figaro, 11 novembre 2005.

MALBRUNOT, Georges, « Amman, allié clé de Washington », Le Figaro, International, 11 novembre 2005, p.2

Dernière modification: 2007-05-02 07:13:22

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016