Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

16 janvier 2019

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

21 septembre 2008

Slovénie : Le gouvernement Jensa est menacé


Jessica Gauthier
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

juin
2009
Début des élections législatives au Parlement européen

juin
2004
Tenue d'élections au Parlement européen

avril
2003
Annonce de l'adhésion de dix pays à l'Union européenne

février
2002
Début du procès de l'ex-président yougoslave Slobodan Milosevic

Le 16 juin 2008, le Président de la République de Slovénie, Danilo Turk, a dissous le Drzanir Zbor (Chambre basse en Slovénie). La campagne électorale a débuté le 22 août et les Slovènes seront appelés aux urnes un mois plus tard, le 21 septembre.

Les formations de la coalition perdent des plumes

La Slovénie, indépendante depuis 1991, est un pays qui a choisi un système parlementaire à scrutin proportionnel dont la Chambre basse a une durée de quatre ans. Sept partis se disputent une place dans ce système multipartite. Le parti au pouvoir, le Parti démocrate (SDS), est de droite et il a 29 députés sur les 90 qui siègent au Drzanir Zbor. Il est à la tête du gouvernement grâce à une coalition avec le parti de Nouvelle Slovénie (NSi) qui a neuf sièges, ainsi que le Parti démocratique des retraités (DeSUS) qui a quatre sièges.

L'opposition officielle est formée par un parti de gauche libérale, le Parti libéral démocrate (LDS), qui a 23 sièges. Jusqu'en 2004, il a toujours fait partie de la coalition du gouvernement. Issu de l'ancien Parti communiste, le Parti social démocrate (SD) possède pour sa part 10 des 90 sièges de l'Assemblée nationale slovène. Enfin, mis à part les deux sièges qui sont octroyés de facto aux minorités italienne et hongroise, on trouve le Parti populaire (SLS), un parti de centre démochrétien, et le Parti national (SNS), qui est d'extrême droite, avec respectivement 7 et 6 députés.

Donc, la coalition SDS, NSi et DeSUS forme un gouvernement majoritaire depuis 2004 dont l'opposition officielle est le LDS. Les spécialistes de la politique slovène s'entendent pour dire que le nouveau gouvernement de 2008 devrait toujours être SDS, mais que cette fois il serait minoritaire [1]. Selon le dernier sondage fait en Slovénie, une semaine avant les élections comme le veut la loi électorale, le SDS avait 25 % des intentions de vote et le SD le suivait de près avec 22,4 %. Quant aux partis formant la coalition, il n'est pas certain qu'ils aient le 4 % de voix nécessaires à l'obtention de sièges au Drzanir Zbor [2].

L'économie au coeur des débats

Tous les partis s'entendent pour dire que le gouvernement SDS a très bien rempli son mandat à la présidence de l'Union européenne lors du premier trimestre 2008. Le premier ministre Jansa a réussi à faire entrer la Slovénie dans l'espace Schengen, cet espace de libre échange entre l'Europe et ses voisins [3].

Cependant, un des reproches fait au gouvernement Janez Jansa est d'avoir laissé la récession s'installer, alors que l'économie de la Slovénie était forte il n'y a pas si longtemps. Selon ses rivaux, il n'a aussi rien fait contre l'inflation et la hausse des prix qui est pour l'année 2007-2008 la plus haute de la zone euro. Il y a eu aussi à la télévision finlandaise YLE des allégations de corruption contre le premier ministre [4]. Ce dernier serait soupçonné d'avoir personnellement touché des pots-de-vin pour l'achat de blindés Patria. Jensa a nié ces accusations de YLE [5]. Le Parlement enquête sur les déclarations de la télévision finlandaise.

La gauche espère que ces soupçons enlèveront quelques voix au SDS. Celui-ci reste confiant de sa victoire. Il mise sur le programme de réformes qu'il a lancé en 2007 pour gagner. Vu sa croissance économique actuelle, la Slovénie atteindra le niveau moyen de revenus et de retraites de l'UE d'ici 2015 [6]. Reste maintenant à savoir qui aura convaincu les 1,7 millions d'électeurs qui se présenteront aux urnes le 21 septembre.




Références:

[1] DELOY. Corinne. «Elections législatives en Slovénie, 21 septembre 2008» Site officiel de la fondation Robert Schuman. [En ligne] http://www.robert-schuman.org/oee.php?num=530 (consulté le 19 septembre 2008)

[2] KAVCIC. Bojan. «Slovénie : le centre-droit sur la sellette, la gauche resserre les rangs. » AFP. 18 septembre 2008. [En ligne] http://www.cyberpresse.ca/article/20080918/ CPMON... (consulté le 19 septembre 2008)

[3] TOMIC. Dalibor. «Slovénie : la campagne électorale est enfin lancée ! » Le courrier des Balkans. 1 septembre 2008 [En ligne] http://balkans.courriers.info/article11131.html (consulté le 19 septembre 2008)

[4] AFP. «Slovénie :Jansa accusé de corruption». Le Figaro. 9 septembre 2008. [En ligne] http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/09/... (consulté le 19 septembre 2008)

[5] KARBA. Dejan. «Slovénie : le premier ministre Jansa rejette les accusations de corruption». Newropeans magazine. 18 septembre 2008. [En ligne] http://www.newropeans-magazine.org/index2.php?opti... (consulté le 19 septembre 2008)

[6] KAVCIC. Bojan. Op cit.

Dernière modification: 2008-09-26 07:49:37

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Dégringolade du Parti centre moderne en Slovénie
>novembre 2018


Présidentielle en Slovénie : Borut Pahor vers une réélection!
>octobre 2017


La Slovénie débordée par les migrants et les réfugiés
>octobre 2015


Slovénie : Le gouvernement Jensa est menacé
>septembre 2008


Changement de direction lors de l'élection présidentielle en Slovénie
>janvier 2008


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016