Université de Sherbrooke Lettres et sciences humaines École de politique appliquée

12 décembre 2018

Pays | Statistiques | Années | Événements | Analyses | Biographies | Vidéos | Documents | Glossaire | Notes | Valeurs | Jeux | Recherche

18 January 2009

Avenir politique incertain pour Caroline Kennedy


Pierre Grégoire
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

November
2018
Élections de mi-mandat aux États-Unis

July
2018
Rencontre à Helsinki entre le président des États-Unis, Donald Trump, et le président russe Vladimir Poutine

June
2018
Tenue d’un sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un

March
2018
Intensification d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

December
2017
Annonce du président américain Donald Trump sur Jérusalem

September
2017
Ouragans sur les Caraïbes

August
2017
Déferlement des ouragans Harvey et Irma sur le sud des États-Unis

January
2017
Adoption d’un décret exécutif sur l’immigration aux États-Unis

January
2017
Assermentation de Donald Trump à la présidence des États-Unis

November
2016
Élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis

September
2016
Apparition de l'ouragan Matthew

June
2016
Attentat meurtrier dans une boîte de nuit d'Orlando, aux États-Unis

March
2016
Début de la visite du président américain Barack Obama à Cuba

January
2016
Dévoilement de données confirmant l'établissement d'un record de chaleur en 2015

October
2015
Signature du Partenariat transpacifique à Atlanta, aux États-Unis

December
2014
Annonce des présidents des États-Unis et de Cuba sur les relations entre leurs pays

November
2014
Entente entre les États-Unis et la Chine sur la lutte aux changements climatiques

September
2014
Tenue d'une marche en faveur de la lutte aux changements climatiques

November
2012
Réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis

Caroline Kennedy, fille du président John F. Kennedy assassiné en 1963 et nièce de Robert F. Kennedy, sénateur de New York assassiné en 1968(1), a annoncé au mois de décembre 2008 son intérêt pour le siège sénatorial de l'État de New York qui sera laissé vacant par le départ pressenti d'Hillary Clinton(2).

Dans une situation où un siège sénatorial se retrouve vacant, c'est au gouverneur de l'État qu'incombe la responsabilité de nommer un nouveau sénateur. Dans ce cas-ci, monsieur David Paterson, gouverneur de l'État de New York, aura à nommer la personne qui remplacera Hillary Clinton jusqu'aux prochaines élections sénatoriales prévues en 2010(3). Des quelques candidats potentiels, les plus connus sont monsieur Andrew Cuomo, fils de l'ancien gouverneur de l'État, et madame Caroline Kennedy(4).

Aperçu biographique de Caroline Kennedy

Âgée de 51 ans, mariée et mère de trois enfants, la candidate est la dernière survivante de la famille du défunt président. Avocate de formation, publiciste et auteure(5), Caroline Kennedy, au-delà de sa notoriété familiale, s'est également fait connaître par son implication dans différents organismes philanthropiques reliés à l'éducation et à la santé. Elle y a d'ailleurs laissé sa marque en tant que redoutable organisatrice de levées de fonds, amassant des dizaines de millions de dollars pour différentes causes(6). Bien que possédant peu d'expérience en politique, elle joua cependant un rôle de premier plan durant la campagne du candidat démocrate Barack Obama lors de l'élection présidentielle de 2008(7).

Accueillie favorablement par la population de l'État de New York, la candidature de Caroline Kennedy a connu un bon début de campagne. Elle a reçu l'assentiment du maire de la ville de New York, Michael Bloomberg, qui disait à son sujet «qu'elle pouvait accomplir n'importe quoi»(8).

La spirale des critiques

Par contre, peu de temps après, Caroline Kennedy, de plus en plus critiquée pour son manque d'ouverture face aux médias et au public en général, décida d'accorder une série d'entrevues(9). Expliquant les raisons qui ont motivé sa décision de faire le saut en politique, elle avança la tragédie du 11 septembre 2001 ainsi que son implication dans la campagne présidentielle de Barack Obama. Elle souhaitait également véhiculer le message de son père John F. Kennedy(10).

Au lieu de faire taire les critiques, cet exercice de relations publiques a eu l'effet inverse. Il provoqua un vif débat parmi les observateurs et les acteurs de la scène politique américaine à savoir si Caroline Kennedy possédait les qualités nécessaires pour aspirer au poste de sénatrice. Répondant en entrevues par des réponses vagues, manquant d'éloquence, souvent mal articulée et utilisant un vocabulaire qualifié de «pauvre», madame Kennedy s'attira les foudres de nombreux démocrates et républicains(11). Rétorquant qu'elle possédait les qualités voulues pour être nommée au poste de sénatrice avec son expérience de personne engagée(12), Caroline Kennedy n'aura pas été en mesure de faire taire la polémique l'entourant.

Cet épisode n'est pas sans rappeler celui de Sarah Palin, la colistière de John McCain lors de la dernière élection présidentielle de 2008(13). Constamment critiquée durant la campagne électorale pour son manque d'expérience politique malgré le fait qu'elle ait été élue gouverneure de l'État de l'Alaska en 2006, elle fût un boulet pour la campagne républicaine(14).

Les critiques de madame Kennedy comme Hank Sheinkopf de CNN(15) et Peter King(16), représentant républicain de l'État de New York, avancent qu'elle ne mérite pas le siège d'Hillary Clinton. Selon eux, elle utilise seulement son nom de famille et sa position sociale pour le réclamer sans avoir à faire de campagne électorale. Elle camoufle ainsi son manque d'expérience.

Certains se portent à la défense de Caroline Kennedy. Roland Martin, analyste à CNN, explique que selon la Constitution les seules qualifications demandées à madame Kennedy sont qu'elle soit âgée de plus de trente ans et qu'elle soit citoyenne américaine depuis neuf ans(17), point à la ligne. Le maire de New York, Michael Bloomberg, affirme pour sa part qu'un candidat au poste sénatorial n'a pas à connaître tous les dossiers dans les moindres détails puisqu'il peut compter sur une équipe de conseillers pour cela(18).

L'avenir politique de Caroline Kennedy, femme au parcours atypique(19) et issue d'une famille au nom mythique, semble maintenant incertain voire même compromis. Elle annonça par voie de communiqué le 22 janvier 2009 qu'elle se désistait de la course en invoquant des raisons personnelles(20). De plus en plus hésitants face à Caroline Kennedy, les New-Yorkais semblaient d'ailleurs, selon les derniers sondages, favoriser davantage Andrew Cuomo au poste de sénateur(21).




Références:

1) CONFESSORE, Nicholas. «Caroline Kennedy is seeking seat held by Clinton», New York Times, le 16 décembre 2008.

2) loc. cit.

3) HONAN, Edith. «New Yorkers divided over Clinton successor», Washington Post, le 14 janvier 2009.

4) loc. cit.

5) WOMEN HISTORY. «CAROLINE KENNEDY», [En ligne] http://www.womenhistory.about.com/od/writers20th/p... consultée le 11 janvier 2009)

6) MATTHEWS, Karen. «Kennedy seen as model for re-entry women», Washington Post, le 8 janvier 2009.

7)Auteur inconnu. «Caroline Kennedy explique ce qui l'a amené à la politique», Associated Press, La Presse, le 26 décembre 2008.

8)Auteur inconnu. «NYC mayor praises Caroline Kennedy», Associated Press, le 8 décembre 2008.

9)CONFESSORE, Nicholas et HALBFINGUER, M. «As a candidate, Kennedy is forceful but Elusive», New York Times, le 23 décembre 2008.

10) Auteur inconnu. «Caroline Kennedy explique ce qui l'a amené à la politique», op.cit.

11) HONAN, Edith. «New Yorkers divided over Clinton successor», op. cit.

12) Auteur inconnu. Caroline Kennedy says she's best for the job. CNN. [En ligne], 29 décembre 2008. http://wwwcnn.com/2008/politics/12/29/kennedy.senate (Page consultée le 11 janvier 2009)

13) ROFF, Peter. «Palin Sexism Redux : The Caroline Kennedy Qualifications Debate», U.S. News & World Report, le 29 décembre 2008.

14) Auteur inconnu. «Sarah Palin règle ses comptes et prépare son avenir», Agence France Presse, La Presse, le 12 novembre 2008.

15) SHEINKOPF, Hank. Caroline Kennedy hasn't earned Senate Seat. CNN [En ligne], 19 décembre 2008. http://www.2008/12/19/sheinkopf.kennedy/index.html... (Page consultée le 11 janvier 2009)

16) COLLINSON, Stephen. «Le baptême politique de Caroline Kennedy semé d'embûches», Agence France Presse, La Presse, le 24 décembre 2008.

17) MARTIN, Roland. If Clinton could do it, why not Kennedy? CNN. [En ligne], 16 décembre 2008. http://www.cnn.com/2008/politics/12/16/martin.kenn... consultée le 11 janvier 2009)

18) EINHORN, Erin et LOVETT, Kenneth. «Bloomeberg Defends Caroline Kennedy as Replacement for Hillary Clinton's Senate Seat», U.S. News & World Report, le 23 décembre 2008.

19) CONFESSORE, Nicholas et HALBFINGUER, M. «As a candidate, Kennedy is forceful but Elusive», op. cit.

20) CONFESSORE, Nicholas et HAKIM, Danny. «Kennedy Drops Bid for Seat, Citing Personnal Reasons», New York Times, le 22 janvier 2009.

21) HONAN, Edith. «New Yorkers divided over Clinton successor», op. cit.

Dernière modification: 2009-01-25 13:30:26

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour visionner la vidéo d'introduction
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 6.7.2016