9 décembre 2019 Recherche  
Pays     Statistiques    Années     Événements     Analyses     Biographies     Vidéos     Documents     Glossaire     Notes     Valeurs     Jeux   

7 décembre 2008

« Un nouveau venu » est élu premier ministre de la Nouvelle-Zélande


Agata Turbanska
analyste en formation,
École de politique appliquée,
Faculté des lettres et sciences humaines,
Université de Sherbrooke

Au fil du temps

mars
2019
Attentats terroristes en Nouvelle-Zélande

décembre
2016
Démission du premier ministre de la Nouvelle-Zélande, John Key

novembre
1993
Tenue d'un référendum sur le mode de scrutin en Nouvelle-Zélande

novembre
1989
Création de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique

décembre
1959
Signature d'un traité international protégeant l'Antarctique

septembre
1954
Création de l'Organisation du traité de l'Asie du Sud-Est

mai
1953
Ascension du mont Everest par Edmund Hillary et Tensing Norgay

septembre
1951
Signature du traité de l'ANZUS à San Francisco

juillet
1951
Lancement du plan de Colombo

novembre
1949
Élection du Parti national de Sidney Holland en Nouvelle-Zélande

A la suite des élections législatives du samedi 8 novembre, le premier ministre Helen Clark a reconnu sa défaite. C'est l'opposition conservatrice, menée par le Parti national de John Key, qui a mis fin à presque 10 ans de gouvernement travailliste. Ce parti de centre-droit a remporté 59 des 122 sièges et il a formé une coalition avec le parti libéral Association of Consumers and Taxpayers (ACT) et le parti centriste United Future New Zealand. John Key a également annoncé que, dans le but d'assurer une majorité plus large, il engagera les discussions avec les députés du Parti maori qui est plutôt favorable au Parti travailliste (1).

Des affaires à la politique

John Key est né dans une famille modeste le 9 août 1961 à Auckland, en Nouvelle-Zélande. En 1981, il a obtenu un baccalauréat en commerce à l'Université de Canterbury, avant de suivre des cours de gestion à Harvard. Cet homme d'affaires a commencé sa carrière dans la banque d'investissement en Nouvelle-Zélande, mais dans les années 1990 il s'est dirigé vers l'étranger pour travailler à Singapour, Londres et Sydney (2).

M. Key a fait son apparition en politique en 2001. En 2002, il est entré dans le Parti national et a été élu député de la circonscription d'Helensville. Réélu en 2005, il a pris la tête du Parti national en 2006 et, le 19 novembre 2008, il est devenu le 38e premier ministre du pays (3). Selon les experts: « Cela fait de lui le moins expérimenté des premiers ministres depuis des générations. Il a été critiqué pour son manque d'expérience, mais il a insisté sur le fait qu'il avait fait carrière dans le "monde réel", et que c'était bien plus important » (4). Toutefois, plusieurs experts doutent de ses capacités à améliorer la situation actuelle du pays. En effet, en ce moment, la situation économique de la Nouvelle-Zélande commence à se dégrader. Le pays est entré en récession et le taux de chômage a considérablement augmenté (5).

Des positions politiques très variées

Le programme politique de M. Key est très varié et emprunte à la fois à la droite et à la gauche, ainsi qu'au conservatisme et au changement. Depuis 2002, M. Key s'est montré favorable à une privatisation partielle dans le domaine de la santé, de l'éducation et des retraites. Il a voté contre un projet de loi qui a défini le mariage comme étant l'union entre un homme et une femme, mais il a également été opposé à un projet de loi visant la création des unions civiles pour les personnes de même sexe (6). Au niveau international, John Key s'est prononcé favorable à la participation de la Nouvelle-Zélande à la guerre en Irak (7). Il a aussi affirmé que la Nouvelle-Zélande devrait réduire ses émissions de gaz à effet de serre dans le but de combattre le réchauffement climatique.

Durant sa campagne, le nouveau premier ministre a présenté son projet de réformes de l'éducation, de baisse des impôts et de lutte contre la criminalité. M. Key a promis un avenir meilleur aux habitants de la Nouvelle-Zélande en affirmant que : « L'objectif de notre futur gouvernement sera de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger le plus d'emplois possible, et ramener la Nouvelle-Zélande sur le chemin de la croissance » (8).

Le temps montrera si l'ex-banquier et actuel premier ministre sera à la hauteur de son poste et s'il apportera des changements dans son pays.




Références:

(1) LE MOEL Marie-Morgane, « John Key, un banquier devenu premier ministre néo-zélandais », Le Monde, le 13 novembre 2008, http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2008/... (date de consultation : le 6 décembre 2008)

(2) loc.cit

(3) Pour la biographie de John Key, voir le site officiel de John Key, http://johnkey.co.nz/index.php?/pages/profile.html (date de consultation : le 6 décembre 2008)

(4) LE MOEL Marie-Morgane, op.cit.

(5) « Un nouveau gouvernement a coloration économique marquée », Radio France International, le 17 novembre 2008, http://www.rfi.fr/actufr/articles/107/article_74936.asp (date de consultation : le 6 décembre 2008)

(6) « MPs vote 65-55 in favour of Civil Union Bill », The New Zealand Herald, le 2 décembre 2004, http://www.nzherald.co.nz/nz/news/article.cfm?c_id... (date de consultation : le 6 décembre 2008)

(7) MC CARTEN Matt, « "All you wanted to know about John Key but were afraid to ask », The New Zealand Herald, le 26 août 2007, http://www.nzherald.co.nz/politics/news/article.cf... (date de consultation : le 6 décembre 2008)

(8) LE MOEL Marie-Morgane, op.cit.

Autre référence

« La Nouvelle-Zélande change de Premier ministre », Le Nouvel Observateur, le 8 novembre 2008, http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/internatio... (date de consultation : le 6 décembre 2008)

Dernière modification: 2008-12-12 09:44:16

-N.D.L.R.: Il est possible que des hyperliens actifs au moment de la recherche et de la rédaction de cet article ne le soient plus ultérieurement.
Notes de recherche

Islam et antiaméricanisme: le premier nourrit-il le second?
Une analyse empirique sur la base de l'Arab Barometer de 2013.
Jean-Herman Guay, Sami Aoun et Eugénie Dostie-Goulet.

Le vote des jeunes: les motifs de la participation électorale au Canada
Une analyse empirique sur la base de données recueillies en 2011
Jean-Herman Guay, Anthony Desbiens et Eugénie Dostie-Goulet.

Cohérence idéologique et classes sociales: la pertinence de l'axe gauche/droite
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Jean-Herman Guay.

Les impacts idéologiques des facteurs sociodémographiques en Amérique latine
Une analyse empirique sur la base du World Values Survey
Laurie Morelli-Valiquette.

Nouveau management public et notation financière souveraine: réévaluation de la prépondérance des valeurs hoodiennes dans la gestion de l'État
Une analyse empirique
Alexandre Millette.

Autres analyses

Nouvelle-Zélande : démission inattendue du premier ministre John Key
>mars 2017


Au XXIe siècle : l'Union Jack plus aussi représentative de la nation néo-zélandaise
>février 2015


Des élections historiques en Nouvelle-Zélande
>septembre 2014


Nouvelle-Zélande : le mariage homosexuel adopté malgré les tensions
>septembre 2013


Partenariat transpacifique stratégique économique : un accord de libre-échange en pleine négociation
>janvier 2013


Élections en Nouvelle-Zélande: le Parti national réélu confortablement
>novembre 2011


Encore un séisme en Nouvelle-Zélande
>septembre 2011


« Un nouveau venu » est élu premier ministre de la Nouvelle-Zélande
>décembre 2008


Nouvelle-Zélande: un troisième mandat pour les travaillistes
>octobre 2005


Élections en Nouvelle-Zélande : l'attente se prolonge
>septembre 2005


Pour la liste complète de nos bulletins sur l'actualité, consultez la rubrique analyse. Ces bulletins sont rédigés par des étudiants et étudiantes du programme d'Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke. La recherche et la rédaction sont supervisées par notre rédacteur en chef Serge Gaudreau.

Liens internes

Les objectifs de Perspective monde
Son équipe au fil des ans
Les sources et les mises à jour
Récupérer des éléments de Perspective monde

Pour en savoir plus

Pour nous écrire un commentaire
Pour nous suivre sur Facebook
Bilan du siècle, sur le Québec contemporain
Dimension, sur le langage statistique R

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.D. Tous droits réservés © Perspective monde Version 16.7.2019